LANFEUST DES ETOILES #7 Le secret des Dolphantes

voir la série LANFEUST DES ETOILES
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Genre :

Ado

Aventure

Fantasy

Science Fiction

Sortie :
ISBN : 9782302000315

Résumé de l'album Le secret des Dolphantes

Dans un vaisseau de recyclage Bweer, Lanfeust et ses compagnons vont se retrouver face à face avec les Dolphantes sur lesquels ils vont apprendre bien des choses... Désagréments olfactifs mis à part, notre joyeuse bande d’aventuriers ne va pas pour autant oublier que sa priorité reste la délivrance de Glin, le fils de Lanfeust, retenu prisonnier dans la forteresse de Thanos. Initié aux plaisirs de la toxine, Glin hésiterait d'ailleurs presque à ne plus reconnaître Lanfeust comme son père... L'effronté ! Glin repartira-t-il avec ses parents ? Il ne tient qu'à vous de lire cet album pour le savoir...
 

Par Sylvestre, le NC

Notre avis sur l'album Le secret des Dolphantes

Pour la septième (et avant-dernière) fois, les héros fétiches du catalogue des éditions Soleil nous distraient avec leurs aventures à la sauce spatiale. Une fois de plus, la galerie des personnages est très complète et les fans y retrouveront Lanfeust mais aussi Thanos, Hébus, Glin, Swiip, Quam, Cixi sans oublier un bestiaire toujours bien fourni en créatures aussi difformes que méchantes, velues, avenantes ou baveuses !

Avec ce schéma classique « un album / un épisode qui fait avancer le schmilblick mais pas trop » qui fait le succès de l’Heroic Fantasy et de ses quêtes aussi exotiques que dangereuses, Arleston, Tarquin et Güth nous font déambuler dans leurs délires de situations et d’onomatopées humoristiques, nous guidant au travers une aventure sans beaucoup plus d’intérêt que celui de retrouver des héros qui nous ont plu un jour, que la demande fait survivre et qu’un nouveau concept justifie encore, bien qu’il finisse par vieillir, à force.

Les dessins restent eux de très bonne qualité, faisant croire à nos yeux qu’ils parcourent tantôt un album de Leo, tantôt un album de Midam, tantôt un album de Tarquin et Arleston ^_^ . Mais on en vient à se dire que cette dépense d’énergie artistique aurait tout à gagner à servir quelque chose de nouveau et de plus original.

Il semblerait que Lanfeust des étoiles n’atteindra pas le tome XIII. Tant mieux. On en aura ainsi bien profité le temps que ça a duré et on attendra le tome 8 pour boucler tout ça sur l’étagère de la bibliothèque, mais sans trop d’illusions sur l’avènement du petit plus inattendu qui nous fera regretter que ça cesse. Et puis... Lanfeust Quest est arrivé, tendant une perche supplémentaire aux aficionados du héros roux. Nouvelle approche de l’univers Lanfeust, nouvelle expérience. Quand plus rien ne sort du bandit-manchot, on passe à la machine d’à côté...
 

Par , le

Les albums de la série LANFEUST DES ETOILES

Nos interviews liées

A l'occasion des 20 ans de Lanfeust, un bel entretien avec Christophe Arleston

sceneario.com : Christophe, bonjour, nous fêtons les 20 ans de Lanfeust, cela représente 70 albums parus durant ces 20 ans. 
Christophe Arleston : Avec uniquement le monde de Troy on doit effectivement être dans ces eaux-là. Sceneario.com : Cela représente trois albums par an 
Christophe Arleston : Je ne fais pas vraiment de statistiques sur ma production Il y a eu des années ou les parutions ont été plus nombreuses, des années où il y en a eu moins, en fonction des dessinateurs qui pouvaient travailler en parallèle mais on arrive quand même à 70 bouquins. sceneario.com : Il y a juste un cas particulier, les Gnomes de Troy qui sont des gags en une page alors que toutes les autres séries de l’univers de Troy sont des récits complets. 
Christophe Arleston : En fait, les Gnomes sont nés dans Lanfeust Mag parce que la tradition des gags en une page permet d’animer le journal par rapport à la simple prépublication habituelle, traditionnelle d’albums [...]

Lire la suite ›

Claude GUTH scénariste, dessinateur et coloriste de
Pichi Poï

SCENEARIO.COM: Peux tu te présenter?
Claude GUTH: Eh bien, j’ai 41 ans, je vis à Molsheim, une petite ville du Bas-Rhin proche de Strasbourg.
Avec ma petite tribu, nous occupons une adorable maison alsacienne, que je restaure patiemment… quand j’ai un peu de temps.
J’apprécie les travaux physiques, qui tranchent avec la sédentarité de notre travail.
D’ailleurs, j’entretiens avec bonheur une petite vigne, car au contact de la terre, je me ressource complètement Cette passion pour la vigne, je la partage avec Christophe Arleston, très grand amateur de vins. Notre plaisir, lorsque nous nous rencontrons, c’est de nous retrouver autour d’une bonne table pour échanger nos découvertes viticoles. Si je commence à avoir une petite expérience sur la vinification, Christophe m’impressionne par sa connaissance des terroirs, en particulier dans le bordelais.
J’aime aussi faire des longues ballades dans les collines et les petits villages alsaciens au guidon de ma Lambretta [...]

Lire la suite ›