LADY S #12 Rapport de forces

voir la série LADY S
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DUPUIS

Genre :

Aventure

Sortie :
ISBN : 9782800167183

Résumé de l'album Rapport de forces

A la suite d’un accident de moto au sein de la bourgade mexicaine de Montecuervo qui transportait de mystérieuses fioles, les autorités du Sonora ont, sous l’incitation de la CIA, placé en quarantaine la population, interdisant de fait toute personne extérieure de rentrer en contact avec elle. Par ailleurs, Conrad, agent de la CIA en convalescence sécurisée à l’hôpital militaire de La Casa suite à ses péripéties de Guantanamo, a la surprise de recevoir la visite d’Helena Chambers du département anti-terroriste, qui a son fils,Chase, hospitalisé au même endroit. Sans nouvelle de sa dulcinée Shania Rivkas depuis l’attentat, il presse sa consœur de retrouver la jeune femme qui œuvre pour l’ONG Action 19. Profitant d’une rencontre avec cette dernière, Chambers lui propose de travailler pour la CIA et pour prouver sa bonne foi, lui permet enfin de retrouver Conrad à La Casa. Les retrouvailles sont des plus heureuses mais c’est en quittant le convalescent que les ennuis pour Shania vont commencer. En effet, après été victime d’une crevaison, elle découvre dans le coffre de sa voiture le petit Chase endormi. Qui plus est, deux hommes armés ne tardent pas à faire irruption avec l’intention de récupérer l’enfant. A la suite d’une course-poursuite à travers le désert, Shania et Chase sont rattrapés par les deux hommes qui en profitent pour utiliser le portable de la jeune femme pour faire pression sur la mère de Chase, Helena Chambers. Quelles vont être leurs revendications ? Ont-elles un rapport avec l’épidémie qui sévie à Montecuervo ?

Par Phibes, le 18/11/2016

Notre avis sur l'album Rapport de forces

Le départ de la saga de Jean Van Hamme n’a nullement affecté l’inspiration de Philippe Aymond qui aligne pour la troisième fois consécutive une nouvelle équipée de sa belle héroïne Shania Rivkas. Après que celle-ci nous ait lâchés à la fin du précédent album sur une note « explosive », nous avons le grand plaisir de la retrouver indemne, prête à nous entrainer dans une aventure inédite, liée à une affaire de vol de virus et de rapt d’enfant.

Le rapport de force auquel nous sommes confrontés est l’occasion de mettre en opposition, sous le couvert du détournement d’un germe pathogène, une organisation mystérieuse mexicaine à l’agence gouvernementale américaine (la CIA). Au cœur de cette tourmente conflictuelle, Shania Rivkas a, certes sans le vouloir, sa place et nous entraîne de fait dans un jeu qui va lui permettre une fois encore de mettre à profit ses grandes aptitudes de terrains.

Philippe Aymond nous offre une histoire pour le moins captivante qui se veut à la hauteur des précédentes. Tout en s’appuyant sur des faits proches d’une certaine authenticité politique, l’artiste trouve le moyen de nous immerger dans une intrigue toujours aussi limpide, parsemée d’actions et de drames. Fil conducteur du récit, la belle héroïne anime les péripéties avec brio dans des pérégrinations conciliatrices qui ont l’avantage d’être bien crédibles et surtout de bien faire comprendre que les méchants ne sont pas forcément du côté que l’on croit.

Rien à redire sur le travail graphique qui, encore une fois, se veut de haute qualité. Philippe Aymond nous assure d’une mise en images d’un réalisme époustouflant qui a le privilège de rendre encore plus vraisemblable les circonvolutions de la belle Lady S.. Entre décors mexicains superbes et personnages charismatiques, l’auteur joue réellement la carte de la générosité.

Un épisode habilement réalisé qui contribue positivement à l’intérêt de suivre les aventures de la sémillante lady et qui, de par la décision prise en fin d’album, nous prépare à de nouvelles péripéties qui devraient lui porter bonheur.

Par , le

Les albums de la série LADY S