LADY S #1 Na Zdorovié, Shaniouchka ! (Making Of)

voir la série LADY S
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

DUPUIS

Collection :

Repérages

Sortie :
ISBN : 2800136081

Résumé de l'album Na Zdorovié, Shaniouchka ! (Making Of)

Suzan est une ravissante jeune fille, intelligente et multilingue, fille adoptive de James Fitzroy, un ambassadeur itinérant, mandaté par le secrétaire d'État américain en Europe.
Mais derrière ce visage heureux et épanouie se cache un passé bien lourd de conséquences, avec des secrets et des mystères qu’il fait bon de ne pas dévoiler même quand un beau jour, son propre passé ressurgie sans prévenir gare.
Ce making off est composé de plusieurs parties qui permettent de découvrir la conception de cette BD.

Par Aub, le NC

Notre avis sur l'album Na Zdorovié, Shaniouchka ! (Making Of)

Voici la toute dernière série de Van Hamme… Qui aurait cru qu’il s’arrêterait un jour d’écrire des scénario? Pas moi, promis. Même quand il a annoncé qu’il allait arrêter XIII, je me disais « c’est certainement pour mieux démarrer autre chose ». J’en suis d’ailleurs bien content car j’aime plutôt ce que fait ce fameux Van Hamme. Et Lady S fait partit maintenant aussi des séries que je vais suivre et attendre.
Ce making off de la série est vraiment très sympathique à découvrir, pour plusieurs raisons d’ailleurs, puisque vous aurez quelques pages de la BD, puis l’encrage, puis le crayonné et enfin le scénario découpé avec les planches correspondantes, (pour au final avoir lu toute la BD mais de 4 façons différentes). C’est ainsi une bonne manière de voir le travail de collaboration du scénariste et du dessinateur.
Dans la dernière partie de cette BD, j’ai trouvé que Van Hamme laissait une grande souplesse à Aymond dans les décors et les postures des personnages par exemple, car il entre très très peu dans des descriptifs. C’est probablement une liberté que dois apprécier le dessinateur.
Cette nouvelle série de Van Hamme retrace donc une aventure rocambolesque d’une héroïne des temps modernes, avec une bonne dose d’actualité brulante.
Il ne manquait plus qu’une femme dans les héros de Van Hamme, voici donc chose faite, même si avec du recul je me dis qu’on y retrouve du XIII côté recherche d’identité, du Largo Winch côté richesse et diplomatie, et du Wayne Shelton côté aventure et URSS…
A noter que sur ce type de BD, et particulièrement sur ce type de dessin, la colorisation apporte vraiment une autre dimension à la BD et à l’histoire.

Par , le

A mes yeux, le principal intérêt de cet album c'est que nous ne connaissons rien rien de cette nouvelle héroïne. Ainsi, nous collectons les infos, nous découvrons petit à petit son histoire, ses petites manies pour arriver à la dernière partie, le début de la vraie histoire...
A ce niveau, Jean Van Hamme applique une structure très proche de celle de Largo Winch, à ceci de différent que cette "Lady S" n'est pas toute propre et que les choix qu'elle va devoir faire sont de l'ordre de l'irrégularité...
Le problème quant on lit du Van Hamme c'est qu'on a tendance à ne focaliser que sur sa technique et sur ses recettes, et donc on finit par complètement oublier qu'il est avant tout un excellent narrateur qui connait très bien son métier, et la preuve en est faite ici.
Mais bon, comme à son habitude, le scénariste livre un récit parfaitement ficelé, équilibré, qui donne envie d'en savoir plus. C'est peut-être trop amené, trop véhiculé, néanmoins ça fonctionne sans problème.
Le dessin est tout aussi efficace, bien classique, il correspond à merveille à l'atmosphère "diplomatique" de cette série.
"Lady S" démarre donc avec un rythme assez enlevé, j'ai dévoré ces pages sans m'attarder, sans avoir le sentiment de perdre mon temps.
Conseillé pour une lecture au calme.

Par , le

Les albums de la série LADY S