La voiture symétrique

Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

L'ASSOCIATION

Collection :

Patte de mouche

Genre :

Drame

Essai

Fantastique

Suspense

Sortie :
ISBN : 9782844142368

Résumé de l'album La voiture symétrique

 
C’est par une nuit noire qu’un chauffeur, croyant se rapprocher des phares arrières d’une autre voiture, s’est retrouvé face à un autre véhicule allant droit sur lui ! Peur panique ! Voit-on vraiment défiler sa vie dans ses derniers instants ? Ou bien... peut-on obtenir un sursis grâce à sa voiture ?
 

Par Sbuoro, le NC

Notre avis sur l'album La voiture symétrique

 
Marc-Antoine Mathieu a réussi à faire d’un objet de la vie quotidienne (une voiture), un espace et un volume mystérieux. Labyrinthique, même, à moins que le dédale ne soit l’esprit affolé du conducteur. Le tout début de l’histoire est presque convenu, mais très rapidement, on ne sait plus trop jusqu’où l’auteur va pouvoir rebondir sur les astuces qu’il utilise pour nous mener jusqu’à la fin. C’est là l’autre victoire de ce petit essai en images : car même si on essaye de disséquer posément les différentes étapes de la descente aux enfers du passager (qu'on est aussi), on finit, par les jeux de miroirs et de symétrie suggérés à ne plus savoir trop où est quoi, qui va où, dans quel sens, à quelle vitesse, etc...

La narration est très brève. En quelques mots choisis, l’action est commentée. Le noir et blanc du graphique fait le reste. Cette "leçon de conduite" nous fait refermer l’ouvrage avec le sentiment d’avoir lu quelque chose de bien original. On est par contre peut-être tiraillé entre la déception de n’avoir que très peu d’images (puisque chaque page illustrée, à droite, est en vis-à-vis avec une page de texte généralement très court ; donc une page quasi blanche !) et la réflexion comme quoi plus de péripéties auraient mené à la lassitude. Un bon dosage, donc, pour une expérience forte en quelques petites pages. Bravo !
 

Par , le

Nos interviews liées

Entretien avec Marc-Antoine Mathieu

Interview réalisée par Melville et Placido à Angoulême, à l’occasion du 39ème Festival International de la bande dessinée (janvier 2012).


Sceneario.com : La bande dessinée n’est pas votre seule activité professionnelle, quelle place a pour vous la création d’un album ?
Marc-Antoine Mathieu : Aujourd’hui, c’est moitié-moitié. Je partage mon temps entre la BD et la scénographie. Le graphisme, j’en fais également de temps en temps mais moins qu’à une époque.
Sceneario.com : Et en terme de créativité, est-ce qu’il y a une partie plus importante à vos yeux ?
Marc-Antoine Mathieu : Non, les deux sont vraiment des choix de même valeur à mes yeux. On ne va pas dire « passion » parce que c’est un mot qui est tellement galvaudé qu’on hésite à l’employer [...]

Lire la suite ›