LA VOIE DU SILENCE #2 Morne crépuscule

voir la série LA VOIE DU SILENCE
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Genre :

Aventure

Science Fiction

Sortie :
ISBN : 2849463809

Résumé de l'album Morne crépuscule

Dans le paysage post-apocalyptique d'un Japon dévasté, Scalp, samouraï aguerri, est tenaillé par un fort sentiment de culpabilité concernant la récente mort de plusieurs de ses co-équipiers. Cette émotion est également partagée par d'autres de ses compagnons.
Afin de parfaire leur formation de guerrier face un ennemi extra-terrestre toujours plus nombreux, Masamune, le terrible sensei, les entraîne sur les lieux mythiques où sont enterrés les plus grands samouraïs du pays. En cet endroit chargé de mystères, il révèle sa fascination pour les armes blanches des grands guerriers et attise leur soif de combat défaillante.
Les enseignements semblent faire leurs effets sur Scalp qui, en proie à de nombreuses questions, se détourne progressivement de Kyokyo et de Shin. Malheureusement, la capture de deux de ses partenaires les entraîne dans un piège qui va enfin permettre à Scalp d'ouvrir les yeux et appréhender la terrible vérité.

Par Phibes, le NC

Notre avis sur l'album Morne crépuscule

"Morne crépuscule" est le deuxième et dernier tome de la superbe mini-série qu'est la Voie du Silence.
Tel le film japonais d'Akira Kurosawa, ils sont sept samouraïs à non pas protéger un village assailli par des bandits de grands chemins mais à survivre dans un monde chaotique envahi par des êtres sanguinaires et belliqueux venus d'on ne sait où.

Ce dernier épisode est celui de la révélation. Le voile se déchire d'un coup de "katana" pour nous permettre enfin de voir la dure réalité des choses. La banalité d'un récit portant sur la survie d'un groupe rescapé d'une apocalypse subissant le déferlement d'hordes d'extraterrestres ressentie dans le premier tome tombe d'un coup pour percevoir une intrigue plus complexe qu'il ne parait.

Les caractères s'affirment. Yan se positionne en tant qu'éternel opposant à Scalp prêt à prendre la place du maître. Scalp, le personnage principal qui a mûri, est toujours en marge de ses compagnons et alimente un certain apitoiement envers ses ennemis. Masamune, le violent sensei, n'accepte aucune incartade à son enseignement et mène son petit monde à coup de "tsuba".

La violence dans laquelle baigne l'histoire est à l'image de la superbe couverture de l'album où l'on aperçoit Scalp ensanglanté crier son désespoir. Les combats sont pléthoriques et les morts se comptent par centaine. Nicolas Mitric a construit, dans ce déchaînement de bestialité, un excellent récit, noir et cruel dont les dernières pages surprendront favorablement bon nombre de lecteurs. Bien sûr, il va s'en dire que Grey a fourni un travail considérable en animant des personnages éperdus et recadrés par une autorité en quête du "bushido".

A n'en pas douter, cette bd a ce petit quelque chose qui vous emballe, vous enivre et qui, une fois fermée, vous laisse un goût amer dans la bouche. Je vous conseille donc à ne pas la bouder et à vous préparer à suivre la voie tracée par les premiers "Hito-bashira".

Par , le

Les albums de la série LA VOIE DU SILENCE

Nos interviews liées

Interview de la team Lancelot au complet !

Sceneario.com : Bonjour ! Le tome 2 de la série Lancelot vient de paraître, un an et demi après le premier. C’est une bonne occasion pour vous poser quelques petites questions ! Bien des choses s’y passent, dans ce tome 2, et on y voit notamment grandir le héros Galaad qui va, durant l’album, changer non seulement de nom mais surtout découvrir sa vraie nature. Vous vous êtes donc réapproprié un personnage légendaire pour le changer sur le fond mais sans finalement que cela ne joue trop sur l’action en tant que telle, en tout cas jusque là. Comment est née cette idée que Lancelot put avant tout être une femme ?
Jean-Luc Istin : Une idée comme ça, qui m'est venue je ne sais plus trop comment. En fait, je voulais écrire l'histoire de Lancelot mais le personnage tel quel m'ennuyait ! Je me suis dit "Et si...", vous savez comme dans les comics : "et si Spiderman n'avait pas été piqué par une araignée [...]

Lire la suite ›

Mitric Nicolas pour Tessa 4

Sceneario.com: Bonjour Nicolas et merci de nous accorder à nouveau un peu de temps que l’on sait précieux. Encore quelques jours à patienter et les fans pourront découvrir le nouvel Opus de « Tessa ».  Comment se déroule ta collaboration au jour le jour avec Louis, le dessinateur de la série ?
Nicolas MITRIC: Début le tout premier jour c’est un peu le rêve, ça peut faire « cliché » mais c’est pourtant le cas. Tessa A.I. est un projet très vivant en soi à faire (du fait même du type d’histoire et du rythme du scénario) et Louis et moi y mettons 100% de ce que nous pouvons y mettre chacun dans notre partie. Je cherche sans cesse de nouvelles situations, de nouveaux décors de nouvelles épreuves à faire dessiner à Louis, car il est extrêmement friand de changement… cela permet de surprendre sans cesse les lecteurs et de nous surprendre nous-même [...]

Lire la suite ›

Nicolas Mitric

Sceneario.com : Le nouveau tome de Kookaburra est dans les bacs, pouvez-vous nous raconter son histoire ?
Nicolas Mitric :
Sans dévoiler le dénouement, c'est assez délicat, mais je vais vous donner des pistes ! Je dirais surtout que ce cinquième tome permet de faire la jonction avec tous les précédents tomes de l'univers Kookaburra (que ce soit la série mère, mais aussi les "escales" de Kookaburra Universe).
Retour à Terradoes verra enfin la réunion des 5 enfants, dont parle le message prophétique ancestral dans le tout premier tome de la saga.
Mais on pourra aussi y découvrir les rôles réels de chacun des protagonistes, tout va prendre sa place ! Par exemple, les lecteurs apprendront pourquoi les Dakoïds, eux qui ne font jamais de prisonniers, ont épargné Kubilaï Khàa le dernier des Chevaliers Sorciers. Ce passage faisant écho au Kookaburra Universe tome 6 consacré aux Dakoïds, sorti en juin [...]

Lire la suite ›