ATTENTION : CONTENU RESERVE
A UN PUBLIC AVERTI

Les images et textes à caractère érotique, pornographique ou violent contenus dans cette page peuvent choquer certaines sensibilités.
En affichant cette page, vous déclarez prendre vos responsabilités vis-a-vis de ce contenu.

Afficher Sortir

La voie de Laura

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

Dynamite

Genre :

Pornographie

Public Averti

Sortie :
ISBN : 9782362341595

Résumé de l'album La voie de Laura

Laura est une jeune et très jolie blonde, riche héritière qui aime qu'on la regarde dans la rue, avec ses mini-jupes affriolantes ! Cependant, sa belle-mère ne la supporte plus, elle rêve de mettre la main sur la fortune de son mari. Elle paye donc une bande de malfrats pour qu'ils enlèvent Laura, la séquestrent et lui fassent subir les pires outrages, en demandant une rançon en échange...
Toutefois, progressivement, Laura prend gout à ces jeux de domination...

Par Fredgri, le 12/09/2017

Notre avis sur l'album La voie de Laura

Dans ce nouvel album publié par Dynamite nous rencontrons la belle Laura, "fille de riche" comme on les appelle, qui connait très bien le pouvoir attractif de sa silhouette, mais qui va devoir supporter les délires humiliants de ses kidnappeurs.
Bien sur, on devine très vite que tout va découler de ce principe, une belle fille qu'il faut bafouer. En ça le scénario ne fait pas franchement dans l'originalité, si ce n'est les intentions de la belle mère !

Et en fait tout est rondement mené, presque trop rapidement même. En quelques pages on présente Laura, on la voit aguicher un serveur de bar qui laisse deviner aussi qu'elle aime bien, finalement, être en position de dominée. Puis on rencontre la belle mère, brune sculpturale qui nourrit un profond sentiment de jalousie et d'avidité vis à vis de sa belle fille. Ensuite c'est l'enlèvement et les premières épreuves... L'auteur ne s'attarde pas, il obéit à toutes les contraintes du cahier des charges d'un bon récit SM/lesbien, sans trop en faire, sans trop s'attarder non plus.
Ça aurait malgré tout mérité d'être un chouilla plus développé. Non pas pour avoir davantage de scènes d'humiliation, mais pour sortir de l'album trop scolaire et avoir un minimum de psychologie...

On a au final un album qui remplit son rôle, sagement, mais aurait pu être un peu plus audacieux !

Pour amateur averti !

Par , le