La vie à deux

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

LE LOMBARD

Genre :

Chronique sociale

Humour

Vie Quotidienne

Sortie :
ISBN : 9782803635375

Résumé de l'album La vie à deux

<P>Dans la vie à deux, il y a un début, idyllique, sucré, débordant de déclarations enflammées et, parfois, une fin beaucoup moins guimauve.
Gilles Dal décortique avec un humour acerbe ce temps de rupture, centrant l’objectif sur l’homme et en décortiquant les réactions des proches et de la société.</P>

Par Olivier, le 18/09/2016

Notre avis sur l'album La vie à deux

Le mariage, c’est apprendre à gérer à deux des problèmes qu’on n’aurait jamais eu tout seul écrivait Sacha Guitri, évidement il aurait plutôt parlé de couple s’il avait été notre contemporain. C’est bien là le nœud du problème qui intéresse Gilles Dal, lorsque le couple ne peut plus gérer les problèmes inhérents à la vie à deux.
Après être passé par la phase des grands sentiments, par l’amour qui seul donne un sens à la vie, par une relation de couple harmonieuse où chacun oblitère les défauts de l’autres allant même jusqu’à les trouver charmants vient le moment de la rupture. C’est ce temps de désintégration dudit couple, avec son cortège de banalités qui entourent la rupture, l’absence de dialogue, l’incompréhension, le quotidien qui tue la relation, c’est sur ce temps que Gilles Dal pose son regard impertinent et railleur.

Au travers de dialogues et de commentaires percutants, utilisant la technique de scénettes, il décortique avec malice et une bonne dose de sarcasmes tous les poncifs de ce qu’il nomme la culture de la rupture.
Balançant à tout va, Gilles Dal entraine le lecteur dans un tourbillon de situations illustrées avec une brillante fantaisie par Johann De Moor. Utilisant un mélange surprenant de techniques, il crée une distanciation entre le texte et l’image, un décalage déstabilisant qui éveille la curiosité du lecteur.
Ces illustrations, empreintes de dérision, qui chahutent les discours vide de lieux communs compatissants des amis qui assistent à la débâcle reprennent un esthétisme des années 50 et du Pop Art


Deux ans après l’album Cœur glacé, déjà réalisé avec Johann de Moor, les deux complices récidivent avec un album totalement décalé, subversif, mettant en péril l’ordre social et moral.

Par , le

Nos interviews liées

Gilles Dal

Sceneario.com : Gilles Dal bonjour, pourriez vous nous raconter votre parcours et comment vous êtes arrivé a la bande dessinée ? Gilles Dal : Bonjour ! Je suis historien de formation (j’ai fait ma licence à l’ULB et mon doctorat à Paris I Sorbonne). Par une suite de hasards successifs, je me suis retrouvé à participer au « Jeu des dictionnaires » et à « La Semaine infernale », deux émissions humoristiques diffusées sur La Première (RTBF), pour lesquelles j’ai écrit de nombreux sketches. Et je ne sais plus bien comment ça s’est mis, mais on s’est dit avec Fred Jannin qu’il pourrait être amusant d’adapter certains de ces sketches en BD. C’est comme ça que nous avons conçu notre première BD,  Malaise vagal . Sceneario.com : Comment vous êtes vous rencontrés avec votre complice Fred Jannin ? Gilles Dal : Par une amie commune [...]

Lire la suite ›