1972 - 1994

Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

DARGAUD

Genre :

Autobiographie

Document

Sortie :
ISBN : 9782205059113

Résumé de l'album 1972 - 1994

Florence Cestac nous raconte l'aventure de Futuropolis depuis l'achat en 72 de la librairie, jusqu'à la fin en 94, en passant par la création des premiers albums de cette jeune boîte d'édition, les rencontres, les coups de coeur, les anecdotes rigolotes et les moins drôles aussi.

Par Fredgri, le NC

Notre avis sur l'album 1972 - 1994

Futuropolis c'est beaucoup la boîte qui a amené la BD à changer, au travers d'expérimentations sur les formats, sur les papiers, sur ce qu'est tout simplement la Bd Futuropolis a été le coup-de-poing qu'il fallait à un moment, amenant la notion d'auteur, de BD indépendante et alternative, la transition entre ce qui foisonnait dans les fanzines et l'édition professionnelle de papa !

20 ans d'une grande richesse, d'une étonnante originalité, 20 ans où Futuropolis, tenue par un Robial virtuose, créant typo, charte graphique et identité bien distinctes pour chaque collection. (Robial c'est le logo de Metal Hurlant, c'est celui de (A Suivre), l'habillage de Canal +, le logo de M6 etc.)

Futuropolis c'est cette boîte qui me faisait rêver jeune adulte, quand je me lançais dans la BD moi aussi... Mais elle n'existait déjà plus, une légende qui avait permis à nombre d'auteur de trouver leur langage, à toute une vague de petites boîtes d'émerger, comme l'Association par exemple. Un exemple à suivre, une référence.

Florence Cestac revient donc sur cette aventure, elle qui a participé à chaque étape, elle qui a été de toutes les rencontres, elle est certainement l'un des témoins les plus privilégiés plus à même pour nous raconter tout ça. Et elle le fait très simplement, sans se lancer des fleurs, en mettant en avant le travail de chacun, avant le sien, bien souvent. On est complètement pris par cette histoire, ces anecdotes, on se rend compte combien cet éditeur a su révolutionner, sans en avoir l'air, le médium.

De plus son graphisme très "gros nez" permet d'introduire un côté humoristique assez agréable, je ne connaissais pas trop son travail et franchement j'ai bien envie de davantage me pencher sur ses albums !

Si vous voulez vraiment découvrir ou même redécouvrir ce pan de l'histoire de la BD jetez-vous vite sur cet album passionnant.

Par , le