La soupe au poivre

Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

P.L.G.

Genre :

Adaptation

Culturel

Historique

Musique

Sortie :
ISBN : 9782917837108

Résumé de l'album La soupe au poivre

 
Frédéric, Aurore et les deux enfants de cette dernière débarquent à Palma de Majorque en novembre 1838. Ils ont quitté Paris pour que Frédéric, qui est malade depuis trop longtemps, s’y refasse une santé. Si Aurore et ses enfants semblent s’accommoder du peu qu’ils ont et  du triste visage de l’hivernale Palma de Majorque, Frédéric, lui, ronge son frein, excédé que son piano soit ainsi retenu en otage à la douane ! Il faut dire que Frédéric n’est plus grand-chose, sans son instrument. Frédéric... Vous savez ? Frédéric Chopin...
 

Par Sylvestre, le 05/02/2012

Notre avis sur l'album La soupe au poivre

 
Aurore, c’est Amantine Aurore Lucile Dupin, plus connue sous le pseudonyme George Sand. Et Frédéric, comme vous le lisiez à la fin du résumé ci-dessus, c’est Frédéric Chopin. Car, eh oui, ces deux illustres personnages ont vécu ensemble pendant près de dix années, et cette bande dessinée, à sa manière, s’approprie des faits réels pour nous les conter sous le sceau de la très libre adaptation.

Aurore et "Fred" (!!!) forment, avec les deux enfants, une famille recomposée décidément trop moderne pour être celle qui a débarqué en 1838 à Palma de Majorque ! Dans leurs manières de faire, dans leur manière d’être et dans leurs dialogues, ils sont vraiment "traités" comme l’auraient été des gens du vingt-et-unième siècle ! Ce qui nous donne une toute autre image de ces "grands noms" qu’on a tendance à n’imaginer que comme les représentations d’époque nous les montrent, qui sont parvenues jusqu’à nous ! George Sand est dans La soupe au poivre une femme bien philosophe et Frédéric Chopin un musicien facilement irritable, l’esprit squatté par une bien belle muse...

Drôle d’image qui est donnée d’eux, donc ! Mais, et pourtant... Les "people" ne sont-ils pas avant tout des gens comme les autres ?! Et c’est ce décalage qui fait le sel de cette Soupe au poivre mise en images par Colonel Moutarde ! Cette dernière nous offre cette fois son style si reconnaissable... mais sans la couleur, réussissant en outre à dessiner cette histoire d’adultes avec un esprit ado ! Et elle ravit ses fans, une fois de plus, sous la direction de la scénariste Nathalie Dargent qui anime un récit qui aurait pu être plat si elle ne l’avait pas relevé grâce à une chasse au trésor qui donne leur importance aux enfants d’Aurore, grâce à une peur des fantômes omniprésente, grâce au petit rôle de nombreux animaux, aussi, ou encore grâce à cette cocasse cohabitation que devront accepter nos héros avec d’étranges moine et religieuses !!!

C’est aux éditions P.L.G. que vous pourrez savourer cet inattendu stop-over à Palma de Majorque... Éditions P.L.G. au catalogue desquelles la dessinatrice Colonel Moutarde avait d’ailleurs signé, avec Andy au scénario, Johnny Rien-à-foutre.
 

Par , le