La seconde guerre mondiale dans la bande dessinée

Dessinateur :


Scénaristes :



Éditions :

PLG

Genre :

Document

Essai

Guerre

Sortie :
ISBN : 9782917837214

Résumé de l'album La seconde guerre mondiale dans la bande dessinée

70 ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, Philippe Tomblaine pose un regard analytique sur les principales bandes dessinées qui évoquent ce conflit qui a marqué à jamais l'histoire de l'humanité.
Au travers de quatre parties, il fait donc le point et propose de nombreux entretiens d'auteurs actuels, plus un lexique, une bibliographie complète et une chronologie !

Par Fredgri, le 30/11/2015

Notre avis sur l'album La seconde guerre mondiale dans la bande dessinée

Depuis le début les auteurs de BD se sont inspirés de cette seconde guerre mondiale pour mettre en avant des héros engagés, des sentiments passionnés, pour exalter l'héroïsme patriotique. La bande dessinée a été un incroyable outil de propagande à l'époque, parfaite pour véhiculer des idéaux, mais aussi pour progressivement dénoncer les va-t en guerre (surtout les EC comics d'ailleurs) ! Mais avec le temps, une nouvelle forme plus proche du document, de la mémoire, est apparue, plus encline à poser un regard plus posé sur une période riche en émotion, en action, en évènements marquants, à tirer un enseignements sur cette guerre meurtrière.

Philippe Tomblaine décortique donc le rapport entre cette guerre et la bande dessinée.
Il s'attarde d'abord sur les comics, revenant sur les différentes approches, sur les démarches éditoriales et sur des titres phares. C'est évidemment très documenté et très enrichissant. Je regrette juste que pour certains cas, comme Enemy Ace ou Unknown Soldier il ai zappé les incarnations les plus récentes, qui montraient avec beaucoup de pertinence l'évolution d'un concept (avec le sublime Graphic Novel de Georges Pratt "Enemy Ace, War Idyll", la passionnante série "Unknown Soldier" de Josuah Dysart) ! En attendant c'est extrêmement précis et informatif.
Et c'est intéressant de commencer avec l'approche ricaine, qui se déclinait dans les comics, mais aussi au travers des strips. Alors que restaient tout de même très marginaux les titres qui présentaient une approche plus critique et franchement anti-guerre !
A cette époque la propagande était très forte, surtout chez les ricains qui voulaient exalter un sentiment belliciste très revendiqué par tous !

Puis il y a le marché européen, plus nuancé, avec un genre qui regagne une nouvelle jeunesse depuis quelques années, au travers de projets très ambitieux, qui s'interrogent sur les émotions très contrastées, sur les rouages des armées, l'espionnage, le concept du héros. On voit aussi arriver le principe de l'Uchronie qui permet d'amener les évènements réels sur d'autres pistes, d'analyser ainsi son impact sur les uns et les autres !
Une nouvelle fois Tomblaine livre une analyse passionnante, en s’arrêtant sur chaque approche, en interviewant avec énormément de pertinence les auteurs qui reviennent sur leur processus créatif, mais surtout sur cette guerre sur laquelle ils se sont beaucoup documenté, venant nous éclairer sur tel ou tel point, revenant sur des détails importants...

Je ne vais pas revenir sur tout les points développés dans ce livre captivant qu'on a du mal à lâcher, simplement je vous conseille vivement de vous le procurer, sans plus attendre car cette fenêtre qui s'ouvre, cet espace d'étude et le regard de tous ces auteurs est une mine d'informations d'une part, mais aussi d'émotion brute et fascinante.
Philippe Tomblaine fait ici un travail de transmission "d'utilité publique".

Très recommandé !

Par , le