La Pro

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

ED. USA

Collection :

Image

Sortie :
ISBN : 2914409354

Résumé de l'album La Pro

* Attention : cette BD et le contenu de cette critique s'adressent à un public averti *

La Pro incarne à merveille les bas-fonds New-Yorkais. Serveuse dans un Mc Do de jour, elle se prostitue pour faire vivre son gamin, qu'elle élève dans un taudis. Mais un extra-terrestre plus pervers que la moyenne a décidé de faire d'elle une héroïne affiliée à La Ligue.
Le Saint, Le King, Le Sous-Fifre, La Dame , Citron-Vert et Speedo débarquent donc un jours chez elle pour lui proposer un emploi de sauveuse de l'humanité. Et comme elle dit : "Ca me troue le cul", "c'est toujours mieux que de sucer des bites pour survivre".

Par Tito, le NC

Notre avis sur l'album La Pro

Trash. Je ne vois pas vraiment d'autre qualificatif pour qualifier cet album, qui est aussi à mourir de rire, pour peu qu'on ait pas érigé en icônes Superman, Batman, Robin, Wonder Woman, Green Lantern et Flash, qui se font aimablement ridiculiser.
Cet album n'est d'ailleurs pas seulement une parodie, c'est presque un pamphlet anti super héros, dont les côtés pervers et psychotiques sont mis en exergue par l'irruption dans leur quotidien d'une furie cynique et désabusée qui va leur en faire voir de toutes les couleurs.
Jusqu'à leur renvoyer en pleine figure leurs travers et leurs faiblesses : "et quand ces enculés ont explosé le World Trade Center à coup de 747, vous étiez où ?".
Les répliques sont cinglantes et désopilantes, les dessins trash et flashi à souhaits, les personnages déjantés sont mis dans les pires situations (la première fellation de Superman, euh... pardon, du Saint), et la satyre ne se borne pas à l'univers des super-héros, mais met l'amérique face à ses propres contradictions : elle laisse des mères se prostituer pour nourrir leurs gosses pendant qu'elle envoie des super-héros se battre pour de fausses raisons pour régaler le peuple d'exploits bidons.
Un pamphlet indispensable...

Par , le