LA PRIÈRE AUX ÉTOILES #1 1ère partie

voir la série LA PRIÈRE AUX ÉTOILES
Dessinateur :


Scénaristes :




Coloriste :


Éditions :

BAMBOO

Genre :

Adaptation

Amour

Sortie :
ISBN : 9782818976241

Résumé de l'album 1ère partie

Florence attend le retour de son amant. Sa mère est impatiente car elle sait qu’il doit demander sa fille en mariage à l’occasion de ce déplacement. L’homme est un bon parti, fils d’un baron à la tête d’une entreprise florissante. Mais Florence s’interroge sur son avenir. Elle a compris que Dominique allait bientôt lui tendre la bague de fiançailles. Mais est-ce ce qu’elle désir le plus ?

Par Legoffe, le 21/04/2021

Notre avis sur l'album 1ère partie

Grâce aux éditions Bamboo, le grand public peut (re)découvrir les oeuvres de Marcel Pagnol. Et pas seulement les plus connues. Celle-ci, par exemple, n’a pas eu la notoriété d’autres romans du célèbre écrivain. Elle n’a pas eu, non plus, d’adaptation au cinéma.

Une partie du tournage avait pourtant bien eu lieu pendant la Seconde Guerre Mondiale, comme le rappelle les trois pages de documents proposés en fin d’album.
Mais Pagnol a lui-même détruit les bobines afin qu’elles ne tombent pas dans l’escarcelle d’une société de production cinématographique créée par les nazis. Dès lors, si le roman existe bien, cette bande dessinée est la première occasion de voir l’histoire intégralement mise en images.

Si cette oeuvre a un destin intrigant, l’esprit du livre est aussi différent de ce que j’ai pu lire, jusqu’à présent, de Marcel Pagnol. L’ambiance reste bien à la comédie, avec des joutes verbales riches et cocasses, dans un esprit théâtrale.
Mais on sent une envie de traiter autrement le thème de l’amour, qui porte totalement le livre. L’auteur assume ici un romantisme exacerbé. Qu’en sera-t-il dans le prochain album ? Ne connaissant pas le roman, je ne peux que me perdre en conjectures. Je ne serai pas étonné, toutefois, que Pagnol nous réserve des surprises…

Autre changement, le décor. Quasiment tout le premier tome se déroule à Paris. Un cadre inhabituel pour celui qui affectionne la chaleur provençale. Mais le retour aux sources se produit à la fin de l’épisode, entraînant nos personnages dans la douceur de Cassis.

L’histoire permet de se replonger dans une époque où la place de la femme est encore fragile. Pagnol dénonce la manière dont les hommes pensent encore dicter leur conduite, leur avenir. Il est aussi intéressant de voir la façon dont il défend le métier d’actrice, vraisemblablement pris comme un métier très léger par une partie de la population. On sent l’implication d’un auteur qui connaît bien le sujet, lui qui fait du cinéma et qui a côtoyé de près les actrices.

Le récit n’a pas encore livré tous ses secrets, et il faudra attendre patiemment la suite, propice aux rebondissements. Qu’importe, l’histoire est déjà plaisante, bien écrite et dotée de dialogues savoureux. Elle est aussi servie par les jolis dessins, raffinés et chaleureux, d’Iñaki Holgado, qui a déjà oeuvré sur plusieurs BD historiques chez Bamboo.

Je suis maintenant très curieux de découvrir la suite de cette histoire. Et puis je resterais bien en terrasse avec nos héros, sur le port de Cassis, en ces temps où nos restaurants sont désespérément fermés !

Par , le

Les albums de la série LA PRIÈRE AUX ÉTOILES

Nos interviews liées

Entretien avec le poilu Marko

Sceneario.com : Bonjour Marko. Alors, depuis quelques mois, tu as mis ta tenue de « Poilu », pour nous faire revivre la période de la Première Guerre Mondiale sous un nouveau angle : celui de l’humour, à l’instar des tuniques Bleues de Cauvin et Lambil. Peux tu nous parler de cette série qui sort donc en ce mois de mai 2011 ?
Marko : Salut …. « Les Godillots » est le nom d’une série de oneshot qui met en scène des soldats français, tous faisant parti de la même escouade quelque part, sur le front du conflit 14/18. Leurs aventures a travers cette guerre en premier et seconde ligne Sceneario.com : Quels ont été tes influences pour ce sujet ?
Marko : Je n’ai pas d’influence à proprement dit pour cet album.. La première guerre mondiale est un sujet qui me questionne depuis des années, j’ai juste décidé de m’y pencher et de partager cette aventure avec Olier… [...]

Lire la suite ›

Interview de Marko pour la sortie de 4e tome de l'Agence Barbare

Marko, La Fouillade 2006 Sceneario.com: Tu es venu à la BD d'une façon peu banal ! Marko : A onze ans j'écris une lettre à Spirou lui demandant l'adresse de Franquin. 
Pas de réponse prendant deux mois et un jour je reçois un courrier. Une enveloppe avec un papier Canson sur lequel était dessiné une tête de Gaston Lagaffe, accompagné du texte « Un grand bonjour Marc, Franquin 83 ».  J'ai pris l'enveloppe et je suis allé voir mes parents en leur disant, « C'est ça que je veux faire! ». Et depuis tout s'est enchaîné. Sceneario.com: Quel enseignement as-tu suivi ? Marko : J'ai commencé par les bouquins de base. Pour moi, LE bouquin de base est « L'art de la Bande Dessinée » de Leduc aux éditions Glénat. 
Mes premiers dessins publiés sont parus dans le magazine de mon club de rugby de l'époque [...]

Lire la suite ›

Marko et Olier pour l'Agence Barbare tome 3

Sceneario.com: "Egun On Marko. Alors le tome 3 enfin dans les bacs.
Tu commences le tome 4. cela signifie-t-il que l'agence Barbare est une série qui est bien lancé ? Un des "must" de la collection "Grand Angle"? Les deux premiers tomes ont connu un coffret et une intégrale assez rapidement ?
Marko : Nous avions annoncé un second cycle, nous tenons parole à ce niveau là .C'est le principe de la série, des cycles de  2; l'histoire se clos a la fin du cycle et de cycle en cyle on creuse un peu plus l'intrigue générale de la série. Si un 5 sort cela voudra dire qu'un  6 est prévu ! Nous attendons l'écho de "Drak Party" pour jauger de l'impact réel de la série. Le tome 1( Les rues d'Astaris) est réédité a l'occasion de sa sortie dans le coffret. Nous en espérons de même pour le  2 et  le 3 ! "must" chez Grand Angle ? A vrai dire je m'en souci peu ! J'essaye de faire de mon mieux à chaque fois [...]

Lire la suite ›

Eric STOFFEL et Olivier THOMAS

Questions pour Olivier Thomas:

Sceneario.com: Olivier, juste quelques mots pour qu'on vous connaisse un peu plus. Comment êtes vous arrivé à la BD?

Olivier Thomas:Par passion ! J'ai été élevé à la BD franco belge, puis au Fluide Glacial. Au lycée je me suis mis à dessiner des planches dans mon coin, et plus tard, alors que j'étais étudiant à Marseille, j'ai suivi les Ateliers de Jean Louis Mourier et Herlé.
Diplôme en poche, j'ai décidé de rester à Marseille que j'aimais bien, mais il n'y avait pas de boulot pour moi, alors je me suis mis au dessin pour en vivre... Ca a précipité les choses : J'ai rencontré Eric Stoffel, avec qui nous avons commencé ARVANDOR [...]

Lire la suite ›