La plus belle couleur du monde

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

GLENAT

Genre :

Intimiste

Vie Quotidienne

Sortie :
ISBN : 9782344045572

Résumé de l'album La plus belle couleur du monde

Rucheng est en 3e, option beaux-arts. Il aime dessiner et collectionner des cartes avec ses amis, mais plus que tout, il aime Yun, une brillante camarade de classe qui, en plus maîtrise le dessin et les couleurs. Il croit un moment qu’il ne se passe pas quelque chose entre elle et Wen Jun le beau gosse de la classe, lui aussi talentueux et très riche, mais il comprend qu'avant tout ses sentiments viennent fausser son jugement. Ensemble, ils voudraient entrer à l’Académie des Beaux-Arts l’année prochaine et pour cela il va falloir travailler d'arrache-pied…

Par Fredgri, le 04/09/2021

Notre avis sur l'album La plus belle couleur du monde

Dans cette douce chronique d'une vie de collégien, Golo Zhao nous dépeint les remous intérieurs d'un jeune garçon qui s'interroge à la fois sur ses sentiments, mais aussi sur tout ce qui peut rythmer sa vie, avec ses camarades, ceux qui le rackettent, mais surtout vis à vis de la douce et attentive Yun.

L'auteur prend alors son temps pour tout bien installer et développer les sentiments des uns et des autres. On ressent les doutes, les questionnements de Rucheng qui peine à aller de l'avant et à comprendre ce que Yun veut lui expliquer au sujet de la couleur !
Car si le collégien est bon en dessin, il n'arrive pas à appréhender la finesse de la couleur, des gris colorés qui nuancent les ombres. Tout n'est pas juste Blanc, Noir et Gris ! Et si cette révélation tarde à se manifester, c'est qu'elle suit l'évolution du héros lui même, ce passage à un stade ou il s'assumera davantage, ou sa vision du monde se fera plus fine aussi !

L'écriture est réellement agréable, très douce et lente, nous suivons ces ado qui prennent progressivement de la substance, de la profondeur !
Les 584 pages de l'album se dévorent presque d'une traite, quand bien même il s'agit surtout de séquences de vie quotidienne, sans éclat, sans action, ni grand chamboulement. Mais on est touché par les émotions qui se dévoilent au fur et à mesure de l'histoire, tandis que graphiquement on ne peut que tomber sous le charme des planches savamment cadrées ! Du très beau travail !

Un très beau moment de lecture !

Par , le