LA PETITE FAMILLE #3 Le grand ours

voir la série LA PETITE FAMILLE
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

CARABAS

Collection :

Crocodile

Genre :

Drame

Jeunesse

Vie Quotidienne

Sortie :
ISBN : 2351001893

Résumé de l'album Le grand ours

La vie d’un petit garçon n’est pas si simple. Partir en vacances par exemple demande de l’organisation. Il faut se lever tôt et quand on a envie de faire pipi il y a toujours une fille qui pourrait nous voir, c’est embêtant !
Mais à part ça, il y a aussi la joie de retrouver les tonton, tata, la mer les crabes, le jardin etc…
Le petit garçon est tout content d’arriver en vacances mais cette année-ci sera marquée par une triste nouvelle.

Par Marie, le NC

Notre avis sur l'album Le grand ours

Comme il était prévu depuis le début, l’histoire de la petite famille s’achève avec ce troisième tome. Une ombre vient ternir l’ambiance ensoleillée des vacances d’été, c’est celle de la mort de Pépé. Comment gérer cela quand on est un enfant ? Les auteurs se mettent à leur niveau et tentent de recréer une atmosphère de douceur et de tendresse entourant les personnages d’attention et de précaution nécessaires à ce genre de situation. Mais sans que les choses soient dites de façon brutales, elles sont pourtant assez directes. La part de rêve est conservée avec l’image d’un ciel dont l’hospitalité n’a plus rien a envier à quelque autre lieu de repos tant les millions de morts s’y retrouvent. Cette idée magique plaît, rassure, et est évidemment dite pour aider à grandir. Qui ne lève jamais son nez vers ces étoiles protectrices que sont devenus nos disparus au plus profond de nos espoirs ?
En tous les cas, c’est aussi la version des auteurs, elle est plutôt poétique et douce et semble universelle.

Les larmes coulent, les personnages sont très attachants mais il faudra les quitter avec ce dernier tome. Le travail d’apprentissage fonctionne bien et le deuil se fait avec naturel même si les choses sont forcément difficiles. Dans le cas de cette série jeunesse, le principal était de savoir le dire, de l’amener vers l’entourage et c’est totalement réussi. Loïc Dauvillier et Marc Lizano se complètent parfaitement, leur sensibilité est sur la même longueur d’onde et on espère vivement une nouvelle création de leur part.

A lire pour tous les enfants avec l’aide des parents si le sujet est trop présent.

Par , le

Les albums de la série LA PETITE FAMILLE

Nos interviews liées

Un entretien avec Marc Lizano

Un entretien avec Marc Lizano


Interviewer : Olivier
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Loïc Dauvillier, un auteur résolument militant

Sceneario.com : Bonjour Loïc. Loic Dauvillier : Salut Sceneario.com: Petite souris grosse bêtise vient de sortir aux éditions de la Gouttière. Comment est née Suzy ? Loic Dauvillier : Suzy est la continuité de mon travail en direction de la jeunesse. Comme pour mes récits adultes, pour écrire, j'observe ce qui se passe autour de moi. L’histoire, Petite souris, grosse bêtise, doit beaucoup à ma fille. Je la regardais un peu vivre sa vie, avec ses difficultés et ses bonheurs d'enfant. Le récit est venu de là. Sceneario.com : Suzy est une petite fille espiègle, charmante et pleine de vie, mais est-ce vraiment une petite fille de son époque ? Loic Dauvillier : Je pense que oui… simplement parce que c'est ma fille et j'espère qu'elle est dans son époque. Plus sérieusement, si tu entends par "de son époque", une enfant qui utilise l'ordinateur, qui joue à la DS et tout ce genre de choses, évidement non [...]

Lire la suite ›

Inès, par Loïc Dauvillier et Jérôme D'Aviau

Sceneario.com : Bonjour Loïc ! Vous vous étiez déjà présenté en quelques lignes, en 2007, à l’occasion d’une interview que vous aviez donnée pour ce même site, alors, histoire de ne pas vous faire redire des choses que l’on sait déjà, pourriez-vous plutôt nous parler du Loïc Dauvillier que vous êtes par rapport à celui que vous étiez à vos débuts d’auteur ?
Loïc Dauvillier : A lire votre question, j’ai la sensation d’être un vieux scénariste ! Pour ma part, j’ai l’impression de débuter... En qualité de personne, je ne pense pas être bien différent. Bien sûr, j’ai dû évoluer, mais je n’ai pas de recul pour faire une analyse et tirer des conclusions. D’un point de vue professionnel, j’ai eu la chance de pouvoir faire des livres [...]

Lire la suite ›

2007, l'année Dauvillier !

Sceneario.com : Bonjour Loïc, tes multiples métiers dans le milieu bédéphile font de toi quelqu’un de surprenant et de passionnant, alors pour ceux qui ne te connaissent pas encore, ( !) peux-tu te présenter ?
Loïc Dauvillier : Passionné par le livre et les techniques d’impression, je crée en 1996 les Editions Charrette. A travers cette structure, je développe avec les auteurs un terrain d’expérimentation et de plaisir. Les Editions Charrette placent l’auteur au centre de la création et je veille à répondre au mieux à leurs attentes.
Sous l’impulsion de Jean-Luc Loyer, je me lance dans l’aventure de l'écriture. En 2004, je travaille avec mon complice Marc Lizano sur le premier opus d’une série jeunesse. Reste à trouver un éditeur pour La Petite Famille, puisque publier mes ouvrages chez Charrette serait trop facile [...]

Lire la suite ›