LA NUIT DES MORTS-VIVANTS #1 Après l'apocalypse

voir la série LA NUIT DES MORTS-VIVANTS
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

PANINI

Genre :

Adaptation

Comics

Horreur

Sortie :
ISBN : 9782809433333

Résumé de l'album Après l'apocalypse

1977. La menace "zombi" a disparu depuis quelques temps. A Los Angeles, le groupe punk Creeping Flesh se prépare à faire son concert. Leurs fans viennent grimés en morts-vivants. Malheureusement, des vrais zombis les suivent et l'enfer se déchaine lors du concert. La chanteuse Anne réussit à prendre la fuite avec son petit ami, mais ce dernier a été mordu et infecté. Anne n'hésite pas à l'abattre.  Elle prend la route de Las Vegas, où se trouve son père, un sénateur. Là, l'endroit est encore sécurisé... C'est ce que l'on croyait...

 

Par Berthold, le 06/11/2013

Notre avis sur l'album Après l'apocalypse

Cette série intitulée La nuit des morts-vivants - Après l'apocalypse se situe dans l'univers imaginé par Georges Romero dans ses films comme The Night of the living-dead ou Zombie.
Pour écrire cette nouvelle aventure, le scénario a été confié à un spécialiste du comics horrifique : David Hine. qui nous raconte, dans ce premier tome, comment un groupe de personne se trouvant à Las Vegas essaye de survivre à ce nouvel assaut de zombies. Hine met en scène diverses personnes venues de différents horizons : nous avons Anne, la chanteuse punk, son père, le sénateur, un petit malfrat, un homme qui a trompé sa femme, une dame d'un certaine âge venue à Las Vegas pour le jeu et quelques autres encore. Finalement, le lecteur se retrouve dans ces personnages. Ce qui fait que l'horreur est encore plus forte lorsqu'ils sont pris au piège des zombies.
Hine n'hésite pas à nous donner le bon frisson quand il faut en écrivant quelques scènes gores assez choquantes parfois. Mais comme dans The Walking Dead, l'horreur ne vient pas que des morts, mais est aussi le fait des vivants ! Il suffit de voir comme une situation peu ordinaire peut virer au drame. 
Hine use aussi d'un peu d'humour noir, comme cette scène où l'un des sosies d'Elvis Presley se rend compte qu'il est immunisé contre cette "maladie".
Le scénariste signe là un récit crédible, tendu, prenant, flippant, horrible qui tient ses promesses.

Graphiquement, le travail de German Erramouspe sans faire des étincelles est correct dans l'ensemble. Il nous permet d'avoir des scènes gores qui risquent de vous marquer ou de vous choquer. Voir ce mort-vivant se manger l'intestin ou encore celle-ci dévorer les tripes d'un blessé...C'est aussi fort que les scènes d'horreur que concevaient Tom Savini pour les films de Romero.

Ne vous fiez pas à la couverture et au lettrage de la couverture qui est assez moche en fait, car le scénario est à la hauteur des attentes des amateurs du genre "zombies". Ce n'est pas du niveau de The Walking Dead, certes, mais c'est quand même du bon ! 
Alors, n'hésitez pas à vous plonger dans l'horreur de ce qui attend les survivants à Las Vegas. Emotions fortes garanties ! Par contre, les âmes sensibles feront mieux de s'abstenir.

 

Par , le

Les albums de la série LA NUIT DES MORTS-VIVANTS