La maison

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Genre :

Intimiste

Vie Quotidienne

Sortie :
ISBN : 9782756081021

Résumé de l'album La maison

Un an déjà que leur père est mort, que sa maison n'est plus entretenue et comme il faut bien la vendre, deux frères et leur sœur décident de se rassembler pour entreprendre quelques menus travaux, histoire de la rendre légèrement plus attrayante. Mais au fil du temps ressurgissent quelques souvenirs passés dans ce jardin, sur le chantier perpétuel qu'entretenait leur père...

Par Fredgri, le 19/05/2016

Notre avis sur l'album La maison

Ce nouvel album de Paco Roca brosse le portrait de deux frères et d'une sœur qui se retrouvent dans la maison de leur enfance afin de la préparer pour être hypothétiquement vendue !
Au fil du temps qui passe les uns et les autres se souviennent de ces moments de vie partagés avec leur père disparu un an plus tôt, de son énergie pour entreprendre les travaux pour construire cette maison ou ils se retrouvent désormais. On les écoute évoquer un souvenir heureux, on les observe repenser à leur "papa" de leur regard d'enfant, alors qu'il les guide en aillant cueillir du romarin, ou des oranges...

Et cet album, même s'il concerne une "autre" famille nous renvoie à notre propre histoire, pleine d'objets évocateurs, de petits bouts de mémoire qui sont à chaque fois des bonds vers ce qui reste d'un être cher, désormais disparu. Toutefois Paco Roca reste aussi dans une approche toute en subtilité, qui ne se complait pas dans le pathos larmoyant, loin de là. Il s'agit ici de ranimer des souvenirs pour entretenir la mémoire, plutôt que de continuer à pleurer l'absence !

Et c'est ce qui m'a le plus parlé dans ces pages. L'envie de sourire en revoyant un visage qui pourrait s'étioler progressivement, retrouver la sensation d'être à nouveau dans un garage à bricoler avec mon grand-père, par exemple.
Car, dans cet album, il y a un langage universel qui nous parle à tous. Et c'est certainement là que trouve tout le talent de ce formidable artiste qui reste dans la retenue, qui ne tombe jamais réellement dans la facilité, avec des dialogues très justes et vivants !

De plus, il a opté pour une présentation à l'italienne, comme pour étirer les séquences, donner l'impression d'une douce nostalgie lente, qui se déroule devant nous !
Son dessin se fait lui aussi intimiste, avec une mise en page assez sobre sur laquelle se glisse une lumière très présente, très agréable !

Cette lecture est avant tout une expérience très touchante. Une expérience que je vous recommande de vivre, car il s'agit là d'un très bel album qui, même s'il reste assez modeste dans le ton, n'en mérite pas moins d'être remarqué...

Un très gros coup de cœur, assurément !

Par , le