L'affaire Uderzo

Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

MICHALON

Genre :

Documentaire

Sortie :
ISBN : 9782841867400

Résumé de l'album L'affaire Uderzo

Le 2 décembre 2013 Bernard De Choisy et sa femme Sylvie Uderzo apprennent qu'Albert Uderzo et sa femme Ada viennent de déposer un ultime acte d'huissier à leur encontre, une citation directe devant le tribunal correctionnel pour violences Psychologiques... La dernière pièce de cet énorme imbroglio juridique prend donc sa place.
"L'affaire Uderzo", comme beaucoup l'appelle, tient donc en haleine le monde de la BD depuis déjà 6 ans. Depuis que le couple De Choisy/Uderzo a été remercié en 2007 les choses ne font qu'empirer ! Néanmoins, force est d'admettre que la communication autour de cette affaire tendait jusque là à prendre la défense du dessinateur d'Asterix, au dépend de sa fille et de son beau-fils. Il était donc peut-être temps d'avoir un autre son de cloche, l'envers du décor en quelque sorte. ce livre se propose donc de présenter toute cette affaire du point de vue du couple diabolisé jusque là...

Par Fredgri, le 11/05/2014

Notre avis sur l'album L'affaire Uderzo

On aurait pu, c'est vrai, traiter ce livre comme un simple billet sur notre blog, mais je pense que ça nous aurait amené à ne pas assez insister !

Plus ça va, plus on se rend compte que les coulisses de la BD ne sont pas aussi tranquilles qu'il n'y parait au premier abord. Il y a de nombreux enjeux qui se dessinent derrière telle franchise, derrière tel succès et Asterix est certainement la plus lucratives de toutes, même si la série vient d'entamer l'un des tournants les plus surprenants depuis sa création par Goscinny et Uderzo, avec la sortie du premier album sans Uderzo, en 2013 !

Ce livre met donc en avant le dérapage qui s'est opéré progressivement dans les relations qui liaient si fortement le père et sa fille qui gérait les éditions Albert René jusqu'à son éviction en 2007.
Bernard De Choisy revient sur chacun des points constitutifs du dossier, sur les rendez-vous, sur les manigances dans l'ombre, il cite des noms, dénonce les attaques auxquelles il a eu droit, ainsi que sa femme... Il décortique l'affaire, explique les enjeux, les positions des uns et des autres. C'est très complet et évidemment très parti pris, mais on l'excusera !

Toutefois, même si on sympathise tout de suite, le livre souffre aussi d'une incroyable subjectivité très (ou trop) exacerbée. Bernard De Choisy reste toujours très nominatif, c'est vrai, mais il glisse aussi vers la caricature, il attribue des petits noms moqueurs aux différents adversaires, il n'hésite pas à faire des comparaisons très imagées à grand renfort de termes propres à la BD... Alors qu'il aurait été bien plus constructif de d'abord établir froidement, presque sans émotion, les faits progressivement, afin, ensuite d'entrer dans une seconde lecture plus passionnelle des évènements.
Parce qu'on est tout de suite touché par l'énorme charge émotionnelle qui se dégage de ce livre, ce sentiment de suivre deux personnes prises dans un engrenage qui ne cesse de s'accélérer. C'est palpable, on suit chaque nouvelle étape, surpris par la tournure des évènements. On garde le sentiment d'avoir tout de même une version orientée, mais c'est très intéressant d'avoir aussi une autre explication à ce qui nourrit les journaux depuis tout ces mois !

Je ne vais pas entrer dans les détails, car au final ils sont bien trop nombreux et surtout je risquerais de m'emmêler les pinceaux. D'autant qu'en fin de compte ces détails ne sont pas ce qu'il y a de plus intéressant dans cette affaire. Ce qui l'est à mes yeux c'est la violence pychologique qu'on ressent dans ce témoignage, cette insistance à écarter les gêneurs pour faciliter la mise en vente à Hachette, la prise de contrôle d'une des franchises les plus porteuses...

Alors, malgré le vernis parfois un peu trop tendancieux, le livre de Bernard De Choisy présente une affaire assez complexe, qui donne toutefois, souvent, l'impression d'être un grand déballage de linge sale (nécessaire, malgré tout, dans ce genre d'affaire familiale), et je pense que les différents intervenants sont les premiers à le déplorer. Il faut donc s'accrocher pour passer au travers des affres de cette affaire, et une nouvelle fois, le monde de la BD ne s'en trouve pas grandit !

Tout est loin d'être réellement terminé, on n'a pas finit de lire des entrefilets assassins, des plaintes des uns et des autres, mais il convient aussi de prendre un minimum de recul et de regarder derrière le filtre médiatique ce qui se trame dans l'ombre.

Alors quel est l'avenir d'Asterix ? La famille Uderzo va-t elle se rabibocher ? Obelix éclatera-t il son record de sanglier en un repas ? Seul l'avenir nous le dira...

Mais je vous conseille de lire ce livre, histoire d'en savoir un peu plus !

Par , le