Le dossier noir

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

PANINI

Genre :

Anticipation

Comics

Exercice de style

Fantastique

Sortie :
ISBN : 9782809433371

Résumé de l'album Le dossier noir

Dans les années 50, derniers rescapés du "Murray's group", Allan Quaterman et Mina Murray sont envoyés en Angleterre pour retrouver le mystérieux Black Dossier, un étrange recueil qui relate tous les secrets des différentes Ligues des gentlemen extraordinaires. Seulement voilà, ils doivent dorénavant fuir les agents envoyés par le Big Brother...

Par Fredgri, le 01/10/2013

Notre avis sur l'album Le dossier noir

Le principe des projets liés à la Ligue des Gentlemens Extraordinaires est assez simple, cela consiste à rassembler dans un même univers tous les personnages fictionnels venant des romans, du cinéma, des pulps ou de la télévision. C'est ainsi que dans cet album nous retrouvons Allan Quaterman et Mina Murray (la fiancé de Dracula) poursuivis par James Bond et Miss Peel (de Chapeau Melon et Bottes de cuir), deux agents de Big Brother (de 1984). Ils retrouvent Fanny Hill, Glorianna et Orlando, on croise aussi dans un coin Winny, Oui Oui, the Fly (héros de comics des années 70), l'homme mouche (personnage créé par Richard Masterson), Gulliver etc. Ce concept permet ainsi une multitude de possibilités, de croisements et Moore prend un évident plaisir à justement explorer ces multiples références.

Dans ce tome, il axe son intrigue sur l'histoire de l'espionnage dans la fiction, c'est parfois assez complexe à suivre, mais c'est aussi une véritable mine d'information sur l'histoire des différentes Ligues, de ses incarnations successives, des guerres d'influence avec ces personnages qui ont parcouru ce monde de la fiction en influent sur leur époque. Par exemple, c'est très intéressant d'apprendre qu'Orlando (Le héros de Virginia Woolf qui pouvait devenir homme ou femme) serait en fait l'enfant de Tiresias le devin mythique grec, qu'il serait ensuite devenu immortel et aurait traversé les siècles en devenant le valheureux Roland ou encore Mona Lisa... Bref, Moore s'amuse et c'est passionnant.
Par contre, le véritable bémol avec cet album c'est son aspect ultra référencé, à tel point qu'il faut s'adjoindre, quelque fois, l'aide d'une annexe, de recherches en parallèle, pour ne serait ce que saisir ce qu'un détail crucial signifie. Ce qui donne une lecture qui s'alourdit parfois car ces détails, insignifiants la plupart du temps, deviennent à quelques occasions très importants pour la suite des évènements. Ainsi, si on ne se documente pas un minimum, on ne sait pas qui est ce petit bonhomme noir à la fin de l'histoire, on ne saisit pas non plus les ressorts qui soutiennent ce réseau de service secret, mais surtout, on passe à côté d'un pan majeur du travail de Moore dans cet album, tout ce côté documenté, de croisement de références, de construction, tout ce qui donne du piment au récit en fin de compte.
Car, finalement, l'intrigue de base est assez basique, ce qui l'est moins c'est justement cette forme qui transcende beaucoup de passages.

Progressivement, Moore devient de plus en plus un formaliste virtuose qui travaille sa matière en ciselant le moindre détail, en modelant l'aspect, les formes narratives, les styles en fonction d'une époque, d'un genre ou d'une ambiance, c'est magnifique. Dans ce fascinant volume qui arrive enfin en France on a droit à des pastiches de strips, de vieux pulps, de pièces de théatre, de contes érotiques, allant même jusqu'à conclure son album par des pages en 3D (lunettes spéciales fournies avec l'album).
Ce Dossier Noir est donc une véritable immersion dans toute la richesse que la BD peut encore offrir, un sublime hommage à ces milliards de pages qui nous ont fasciné !

Je ne pourrais que vous encourager à découvrir cet album, d'autant qu'enfin, en effet, une traduction en français est proposée et qu'il serait dommage de ne pas en profiter !!!

Par , le

Nos interviews liées

Rencontre avec José Villarrubia, auteur avec Alan Moore du Miroir de l'Amour

Le Miroir de l'amour est un poème d'Alan Moore qui retrace l'histoire de l'homosexualité, de la préhistoire à nos jours. La première version date de la fin des années 80. A cette époque, Moore fait parti d' AARGH ! (Artists Against Rampant Governement Homophobia) une association d'artistes qui protège les droits des homosexuels contre la politique du gouvernement Tatcher, qui avait voté la Clause 28. Cette loi considérait comme illégale la valorisation de l'homosexualité. Le poème a ensuite été adapté au théâtre avant d'être publié dans cette nouvelle édition avec les photos de José Villarrubia. C'est à l'occasion de la sortie de la version française que Sceneario a été invité à l'inauguration de l'exposition des photos qui illustrent le livre. Cette exposition a lieu à la galerie Peter's Friend, 25 gallerie Montpensier du 9 au 25 novembre 2006 [...]

Lire la suite ›