LA LIGNEE #1 Antonin 1937

voir la série LA LIGNEE
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

BAMBOO

Collection :

Grand Angle

Genre :

Aventure

Drame

Historique

Sortie :
ISBN : 9782818909126

Résumé de l'album Antonin 1937

Novembre 1937. Antonin Brossard fait ses adieux à sa mère au caveau familiale. Un homme s'approche et s'annonce comme son oncle Cyprien Brossard. Antonin ne le connait pas et cet oncle lui explique pourquoi il ne l'a jamais vu. Il va aussi lui raconter qu'une sorte de malédiction touche la famille. A chaque génération, les aînés de la famille meurent à l'âge de 33 ans. C'est cet âge là qu'Antonin doit bientôt fêter !
Outre l'enterrement de sa mère et cette prédiction, Antonin ne s'entend plus avec sa femme.
De plus, Miranda, son amante, a rejoint les troupes républicaines pour combattre le fascisme en Espagne. Après avoir lu le journal de son arrière-grand-père, après avoir parcouru des articles de presse concernant son grand-père et son père, Antonin veut changer son destin. Il abandonne tout et part en Espagne, direction Barcelone.

 

Par Berthold, le 12/04/2012

Notre avis sur l'album Antonin 1937

La lignée est une série qui va réunir un pool de scénaristes et dessinateurs, qui va raconter l'histoire des ainés de la famille Brossard lorsqu'ils arrivent à l'âge de 33 ans et n'y survivent pas. Les récits nous montrent comment ces hommes tentent d'éviter ou bien de gérer cette fin qui les attend.
Le premier tome, qui lance ce concept, est écrit par Laurent Galandon et illustré par Olivier Berlion.

Dans ce premier opus, le scénariste nous présente Antonin Brossard et nous parle du destin qui l'attend. Par la suite, nous allons le suivre en Espagne pendant la Guerre civile en cette année 1937 où tout va se jouer.
L'intrigue tient bien la route. L'histoire est détaillée, nous sommes placés en pleine guerre d'Espagne dans les rangs des républicains. Outre Antonin, nous avons l'occasion de nous inquiéter pour d'autres personnages auxquelles nous nous sommes accrochés dès le départ, comme Miranda ou Rodrigo. Les personnages sont intéressants, tout comme le récit.
Galandon a une bonne écriture. il sait raconter une histoire et développer l'intrigue. Il sait comment tenir le lecteur en haleine et jouer avec nos sentiments, nos émotions.
Avec ce premier tome de La lignée, il arrive à nous séduire et nous donne envie de suivre ce concept.

La partie graphique est confiée à Olivier Berlion. Son style sert à merveille ce scénario. Il fait revivre avec talent cette sombre partie de l'histoire d'Espagne. On a vraiment l'impression d'y être, d'entendre les coups de feu et le fameux "No pasaran !". Il y a une belle mise en scène comme l'attaque, par exemple, dans les rues du village. Ces personnages restituent à merveille l'émotion et sont servis par un excellent rythme.

Alors, vous voulez savoir si Antonin s'en sort ou s'il meurt à l'âge de 33 ans ? Et bien, je vous invite à lire ce premier tome fort excellent. Le tome 2 sera réalisé par Jérôme Félix et Xavier Delaporte.
Une belle surprise pour ce début de mois de mai !

 

Par , le

Les albums de la série LA LIGNEE