LA GUILDE #1 Astraban

voir la série LA GUILDE
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

CASTERMAN

Collection :

Grande Ligne

Genre :

Action

Animalier

Médiéval

Sortie :
ISBN : 2203398124

Résumé de l'album Astraban

Astraban, un jeune apprenti alchimiste intervient dans une bagarre dans la rue pour sauver une jeune fille qui est attaquée par un groupe d'homme. Après avoir fait fuir le groupe, Il ramène la jeune fille chez elle. Une bonne action n'est pas forcement bien récompensé et le lendemain il se réveille juste à temps pour éviter de se faire tuer par les assassins de la veille.
En arrivant à l'Académie d'alchimie, il échappe encore une fois a un attentat et il est emmené jusqu'à la maison du seigneur Braezel, l'oncle de la jeune femme qu'il a sauvé la veille. Braezel lui explique qu'il va devoir changer de vie car il vient de se faire de nombreux ennemis mortels en sauvant la jeune fille.

Par Fef, le NC

Notre avis sur l'album Astraban

Voilà un mélange étonnant. Pour cette nouvelle série, il y a un dessin qui me fait penser aux dessins animés et particulièrement au Robin des Bois de Walt Disney et une histoire qui pencherait plutôt vers les films de mafia comme les affranchis.
Le dessin est très précis et expressif, c'est la première chose qui m'a attiré vers cette série quand j'ai été faire un tour sur le site de l'éditeur. Les extraits faisaient penser à une histoire médiéval/fantastique assez classique. La lecture m'a donc bien surpris, on suit Astraban, un jeune alchimiste obligé de changer de vie. Cela le mène dans une famille qui le protège. Elle lui apprend quelques-uns de ses secrets, où trouver des mercenaires, parier aux courses, trouver des documents officiels, … et surtout à chaque étape, on lui rappelle qu'il fait partie de la famille.
Comme je le disais, j'ai d'abord été attiré par le dessin et les couleurs, cela donne un ton très particulier à l'album. Je n'aurais pas forcement pensé à l'associer à ce genre d'histoire. Normalement, je vois un dessin plus nerveux et agressif alors que là c'est un dessin qui me semble plus cartoon plutôt utilisé avec des histoires avec beaucoup d'humour. On voit que cela fonctionne très bien comme sur la page 25 quand Astraban cherche son nouveau 'look'.
Bien qu'Astraban ait fait ses premiers choix décisifs, j'ai l'impression qu'il ne s'est pas rendu compte de ce qui se passait autour de lui. Le prochain album devrait montrer son évolution dans la 'famille' et s'il va comprendre dans quoi il s'est engagé malgré lui.

Par , le

Les albums de la série LA GUILDE