LA GUERRE DES BOUTONS #1 Le Trésor

voir la série LA GUERRE DES BOUTONS
Dessinateur :


Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

PETIT à PETIT

Genre :

Adaptation

Roman Graphique

Sortie :
ISBN : 2849490210

Résumé de l'album Le Trésor

Entre les villages de Longeverne et Velran, c’est la guerre psychologique depuis des lustres. Toutes les calomnies sont bonnes pour porter atteinte à la réputation de l’ « ennemi »

Et quand les enfants – qui ne font pas les choses à moitié, eux – s’en mêlent, cela débouche sur un conflit historique…

 

Par Patatrak, le NC

Notre avis sur l'album Le Trésor

Voilà une adaptation très réussie de « la guerre des boutons » de Louis Pergaud. Tout le monde connaît (enfin, j’espère) le livre de Louis Pergaud ou le film d’Yves Robert, voici la version BD de cette hilarante histoire de gueguerre entre deux villages de la France profonde.

Ce qui m’a attiré en premier lieu, hormis ma grande admiration pour l’œuvre de Louis Pergaud, ce sont les dessins de Valérie Vernay. Son trait très doux donne beaucoup de caractère aux différents protagonistes, à commencer par Lebrac ou P’tit Gibus. Cela permet au lecteur d’être en immersion total dans cette "terrible" guerre des boutons ! Son traitement des couleurs est lui aussi très réussi et participe à faire de l’ambiance générale une vraie partie de polochon ! C’est la guerre, quoi !!  : o)

Les situations sont parfaitement rendues, il suffit de s’attarder un peu sur la couverture pour s’en persuader (Je ne me souvenais plus qu'ils se battaient à poil !)

Quant à Mathieu Gabella, il s’en donne à cœur-joie dans son adaptation, cela se sent, cela se lit. Emaillées d’un vert langage à se tordre de rire par terre, les aventures des gamins de Longeverne contre ceux de Velran sont bien restituées. On redécouvre avec joie, Grand et P’tit Gibus, et bien sûr Lebrac en meneur de troupe. Si je n’ai pas totalement retrouvé la hargne de ce dernier (on garde toujours une image un peu idéal de Lebrac en rebelle), ce que j’ai pu rigoler en voyant les attaques diverses à la boule puante, tous à poil ! Désopilant !

Le seul petit regret qu'on pourra nourrir (encore que, dans ces temps de morale...) : j'ai trouvé qu'on ne sentait pas assez l'humiliation des gamins de Velran ou Longeverne. Je suis pas un sadique, mais je me souviens que cela m'avait profondément marqué dans le film : c'était alors quelque chose de perdre ses boutons, ses lacets, enfin, tout ce qui dépassait! Mais peut-être verrons-nous mieux cela dans le deuxième et dernier tome... 

Quoiqu'il en soit, pour les plus petits comme pour les adultes qui ont grandit avec ce merveilleux récit à leur côté, cette adaptation mérite amplement leur attention !

Par , le

Les albums de la série LA GUERRE DES BOUTONS

Nos interviews liées

Mathieu GABELLA pour la série LA LICORNE chez Delcourt

Sceneario.com : Bonjour Mathieu. Ton actualité est la sortie du quatrième et dernier tome de la série La Licorne. Qu’as-tu ressenti lorsque tu as mis le mot fin à la fin de cette saga ?
Mathieu GABELLA : Un certain soulagement, comme Anthony, mais pas forcément pour les mêmes raisons. La Licorne, comme Anthony le dit souvent, ça représente huit ans de sa vie. Moi, ça fait dix ans que j'ai commencé à travailler dessus, à avoir les premières idées, l'envie de faire une bd parlant d'Histoire de la Médecine d'un côté, de parler de la Tapisserie de la Licorne, de l'autre. Un jour, les deux idées se sont mélangées.
Mais ce processus de développement, puis de rédaction s'est fait sur un délai assez long et surtout, en parallèle avec beaucoup d'autres écritures, d'autres projets. Et pour la fin, c'est pareil : je suivais d'autres livres, je finissais d'en écrire d'autres en même temps et je commençais d'autres projets aussi [...]

Lire la suite ›

Mathieu Gabella

Interviewer:  Matt et Eric pour l'Equipe de Sceneario.com. Caméra et son Mathieu Langlois, mixage Aubert Bonneau. [...]

Lire la suite ›

Interview de Matthieu Gabella : découvrez le secret de la Licorne !

Sceneario.com : Bonjour Mathieu. Peux tu nous faire une présentation sommaire de Mathieu Gabella avant son entrée dans le monde de la Bande Dessinée ? Et pour quoi, t’es tu lancé la dedans ?

Matthieu Gabella : Avant mon entrée dans le monde de la BD, je faisais des études d’ingénieur. Ce métier m’intéressait pour le côté scientifique, mais aussi créatif : je voulais bosser en bureau d’études, ou en recherche et développement. Les aperçus que j’ai eus de l’industrie au cours de mes quelques stages m’ont un peu effrayé… Or, un camarade qui dessinait me proposait au même moment de lui écrire un scénario de bd. C’était la Chute, avec cet ami, Poulos, et c’est comme ça, chez Petit-à-petit, que ça a démarré…

Sceneario [...]

Lire la suite ›