LA FILLE DU YUKON #1 Les Escaliers d'Or

voir la série LA FILLE DU YUKON
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DUPUIS

Collection :

Empreintes

Genre :

Aventure

Western

Sortie :
ISBN : 2800136723

Résumé de l'album Les Escaliers d'Or

L’appel de l’aventure, la ruée vers l’or vont conduire Justin et Christina vers le Yukon. Le voyage démarre très mal et le train qui les transporte déraille. Parmi les survivants, le jeune couple , mais également la jeune Alison abandonnée par sa famille et qui s’est prise d’affection pour Christina.
Parmi eux encore, Sydney (enceinte de Justin) et Doug, tous deux ex associés du recherché Justin, toujours.
D’aventure en course-poursuite, les personnages vont se battre pour survivre.

Par Marie, le NC

Notre avis sur l'album Les Escaliers d'Or

La Fille du Yukon est un projet ambitieux mais qui démarre de façon un peu chaotique. Bien que le sujet s’y prête -la ruée vers l’or n’est pas réputée pour faire la vie douce et rose - le récit aurait pu être plus fluide, enchaînant les scènes avec plus de lisibilité. Mais ce n’est pas le cas.
Les personnages sont épars et l’intrigue déroulée à contre sens ou plus exactement à sens multiples avec quelques points de rencontre, est difficile à suivre.
Les femmes, fil rouge apparent, évoluent dans une toile de fond façon « Conquête de l’Ouest » et s’échangent le rôle principal.
Quelle est parmi elles La Fille Du Yukon.. ? On se croirait en pleine partie de Cluedo, voire dans la trame d’une enquête d’Agatha Christie... sans indice ni mobile.
Voilà donc le premier album d’une série annoncée en deux cycles et 5 tomes, et tout ceci livré en trois ans. Souhaitons alors que les épisodes suivants relèvent cette histoire qui ne m'a pas convaincue.
A découvrir pour les amateurs de western et les nostalgiques des pockets tels que la « Route de L’ouest » en général.

Par , le

Les albums de la série LA FILLE DU YUKON

Nos interviews liées

Rencontre avec Steve Cuzor et Philippe Thirault pour O BOYS

Sceneario.com : Bonjour Philippe et Steve, vous commencez à vous forger une certaine réputation au sein du monde du 9ème art. Pouvez-vous nous conter vos ascensions respectives en ce milieu bien fourmillant ?
Philippe Thirault : J’ai eu la chance de commencer aux Humanos, il y a 10 ans tout juste, à une époque où les éditeurs Sébastien Gnaëdig (aujourd’hui Futuropolis) et Philippe Hauri (aujourd’hui Glénat) y travaillaient. Ils ont tous les deux "couvé" ma première série : Miss. Cette série a eu un beau succès critique mais surtout a été repérée chez les auteurs. Mes dernières collaborations avec des dessinateurs de la qualité de Steve Cuzor, Lionel Marty ou Bruno Duhamel ont pu avoir lieu parce que ces dessinateurs avaient apprécié Miss lors de sa parution. Cette série m’a donc apporté énormément et a été un précieux sésame [...]

Lire la suite ›