La fée assassine

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

LE LOMBARD

Genre :

Drame

Intimiste

Vie Quotidienne

Sortie :
ISBN : 9782803676200

Résumé de l'album La fée assassine

C'est le soir de Noël, Fanny est seule, son mari Thibault est médecin, il travaille de nuit à l'hôpital. Elle a accepté de passer la soirée avec sa sœur jumelle et leur mère, même si elle sent que cette dernière va encore poser des problèmes. Quelques heures plus tard, la police appelle Thibault, Fanny vient d'être arrêtée pour meurtre !! Il ne comprend pas comment celle qu'il aime, si douce et calme, a pu commettre de dont on l'accuse… Elle accepte de se confier à l'avocat choisi pour la défendre. Petit à petit, nous découvrons sa vie, depuis son enfance… !

Par Fredgri, le 12/02/2021

Notre avis sur l'album La fée assassine

Le premier contact avec cet album est assez doux. Le graphisme est très beau, presque vaporeux, à l'image de l'héroïne et de sa sœur. Dès les premières pages, il impose une sorte de calme à l'ensemble, malgré la tension des premières séquences, malgré ce qui se découvre progressivement !
Puis on entre dans le récit, on rencontre Fanny et Tania, on est charmé par cette fusion entre elles, ces gestes d'enfants mal aimés, la distance qui se créé avec la mère. On ne comprend pas vraiment comment tout peut ensuite déraper, on attend tranquillement le moment ou les premiers signes vont venir éclairer ce mystère et on se laisse porter par le récit !

Cette histoire ressemble à beaucoup d'autres, au final, mis à part son développement, ce qui vient fausser le jeu petit à petit ! Et c'est justement la grande force de ce scénario, amener une atmosphère assez banale, puis lentement y glisser des éléments, des allusions qui font hausser les sourcils !
On sent bien que l'ambition de l'album n'est pas de tomber dans l'originalité à tout prix, mais plutôt d'installer très adroitement une ambiance presque malsaine par dessus un schéma qui pourrait paraître faussement convenu ! Il en ressort un album qui se dévore d'une traite, captivant et d'une très grande finesse, tant dans les mots, la narration et surtout les très belles planches d'Olivier Grenson !

On n'a plus à présenter cet artiste qui a depuis longtemps prouvé son talent, et dans La Fée Assassine, il démontre la subtilité de son art, de son storytelling. Tout est scrupuleusement soigné, les expressions, les décors, les cadrages, les détails… Une vraie leçon de bande dessinée !

Je ne saurais assez vous conseiller de surveiller cet album et de vous laisser tenter. Une très belle découverte !

Par , le