La Faute au Midi

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

BAMBOO

Collection :

Grand Angle

Genre :

Drame

Guerre

Historique

Sortie :
ISBN : 9782818926666

Résumé de l'album La Faute au Midi

Marseille, ce 7 août 1914. Auguste Odde, comme d'autres marseillais, prent le train pour rejoindre le front. Il fait ses adieux à sa mère. L'ambiance dans le train est bon enfant, tous pensent revenir rapidement au pays. Quelques jours plus tard, en Lorraine, les généraux préparent une offensive contre l'armée allemande. Le général Espinasse, avec le XVème corps doit faire route vers Dieuze. La troupe marche vers son objectif et en chemin, ils ne font pas attention à certains signaux. D'ailleurs, ils ne s'étonnent pas vraiment de ne pas croiser de troupes ennemis. Ils pensent que l'allemand a peur. Un avion français survole la zone et repère au loin l'armée allemande. Avec de l'artillerie et de la mitrailleuse embusquées. Ils ont tendu un piège aux français. Le pilote tente de prévenir l'etat major du général Foch. Ce dernier n'écoute pas. Le 21 août 1914, c'est la bataille de Lorraine. C'est un massacre : 10 000 soldats trouvent la mort. Les troupes d'Espinasse n'ont d'autres choix que de battre en retraite. Pour Joffre, la défaite n'était pas dans ces plans, qui sont du coup mis à mal. Il doit trouver d'autres coupables. Ce sera la faute des soldats du Midi...

 

Par Berthold, le 03/04/2014

Notre avis sur l'album La Faute au Midi

En cette année 2014, débute la commémoration du centenaire de la guerre de 14-18. L'éditeur Bamboo, et plus précisément dans sa collection Grand Angle, propose ainsi quelques oeuvres et séries sur le sujet. Il y a, depuis peu, la série L'Ambulance 13 ou Les Godillots...

Un nouveau titre "La Faute au Midi", un one-shot, vient compléter la collection. Cette oeuvre est écrite par Jean-Yves Le Naour, historien, spécialiste de la Première Guerre mondiale. Il nous raconte la bataille du 21 août 1914 et les événements qui ont suivi avec la condamnation de deux soldats français, venus de Marseille. Auguste Odde et Joseph Tomasini portent le chapeau pour les erreurs des généraux.

L'auteur nous montre ainsi comment tout cela s'est passé. C'est très détaillé et documenté. Il nous fait prendre conscience du drame qui se joue et de l'injustice dont font les frais ces deux innocents (et deux autres qui seront condamnés à de la prison) qui, de plus, ont été blessés aux combats en affrontant l'ennemi. Eux, que l'on qualifie de lâches, qu'un docteur accuse de s'être blessés volontairement, que des généraux prennent pour coupables de la pagaille du 21 août. Même leur avocat de la défense, un prêtre, est incompétent. Les deux hommes sont ainsi fusillés. Une des scènes fortes et difficiles de ce livre. Après cela, Le Naour nous montre comment la vérité sera rétablie. Un récit passionnant, bien écrit et vraiment prenant.

Le graphisme inspiré et magnifique d'A.Dan sert parfaitement le drame qui se joue. Son trait qui rend honneur a la mémoire de ces deux hommes et de ses soldats morts "pour rien" dirais je. Ce dessinateur est assez talentueux, ma foi. Il n'en montre pas trop et reste dans l'essentiel. C'est là justement que son art fonctionne le mieux.
A la fin du livre, Le Naour revient sur cette fameuse affaire avec documents d'époques et illustrations d'A.Dan.

La Faute du Midi est une œuvre à découvrir, à lire, à faire découvrir, à faire lire, à partager pour un devoir de mémoire. Un titre indispensable dans toutes bonnes bibliothèques !

Par , le