La Conjuration de Cluny

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

GLENAT

Genre :

Aventure

Historique

Sortie :
ISBN : 9782723476959

Résumé de l'album La Conjuration de Cluny

Suite à un orage durant lequel la foudre a détruit un vieil arbre, une tombe est découverte par des archéologues qui travaillent sur le site de l’abbaye de Cluny.
A l’intérieur du tombeau, outre un squelette, les scientifiques ont la surprise de trouver un petit coffre en bois empli de parchemins. La lecture de ces lignes va leur révéler une terrible conjuration, un bouleversement sur l’histoire de la quatrième croisade.

Par Olivier, le 27/07/2010

Notre avis sur l'album La Conjuration de Cluny

En l’abbaye de Cluny, Godefroy est un jeune novice peu enclin à l’apprentissage des psaumes liturgiques et au respect des règles monastiques. Alors qu’il s’apprête a commettre le péché de chair avec la belle Adonna, il est interrompu par le frère Giraud, moine intégriste qui réclame à l’abbé un châtiment exemplaire. Défendu par le frère Guillaume, Godefroy partira pour les croisades où il sera fait chevalier suite à ses actes de bravoure.
Quelques années plus tard, accompagné d’Akim, un Syrien, il revient dans son village de Cluny et trouve son abbaye en proie au désarroi et à la peur.
Une relique qui disparait, l’eau bénite qui se transforme en sang…il n’en faut pas beaucoup plus pour que les moines y voient une incursion du malin. Chargé par Guillaume, élu Abbé depuis son départ, de faire la lumière sur ces manifestations, Godefroy trouvera tragiquement l’explication de ces mystères , après avoir retrouvé son amour de jeunesse.
La conjuration de Cluny est un vrai polar historique. Mêlant habilement religion, politique et profit commercial, le scénariste Alcante met en lumière les dessous de la quatrième croisade. Face aux manipulations machiavéliques, à l’esprit retord d’hommes qui n’ont d’église que le nom, les moines intègres, vrais croyants ouverts au monde et aux autres, n’ont que peu de chance de voir leur foi et leur engagement vaincre et éviter un nouveau bain de sang en prêchant la tolérance et le respect.
A la question philosophique : est-ce que l’histoire se répète ? il faudrait répondre non, mais les mêmes causes produisent les mêmes effets et la réflexion ouverte par cet album dépasse largement et volontairement le cadre historique de cette fin du XIIème siècle où la splendeur et le rayonnement de Cluny était reconnu et respecté par le monde chrétien.
Alcante met en parallèle cette conjuration avec quelques événements très récents de notre histoire contemporaine, le monde étant depuis toujours dominé par la recherche du profit, il entrouvre une porte sur certaines causes réelles de conflits modernes.
Jusqu’où sommes-nous prêts à croire nos dirigeants, à nous laisser manipuler, et,… qui nous gouverne réellement ?
Le dessin, clair et précis de Luca Malisan est particulièrement efficace dans les visages et les expressions des protagonistes, reflet de leur âme, bonne ou mauvaise.
Il possède l’art de faire naître les émotions, violence ou tendresse chez ces acteurs d’un drame historique.

Publié en collaboration avec les Editions du patrimoine et le Centre des Monument historiques, La conjuration de Cluny est un excellent polar, où le suspense est maintenu jusqu’aux dernières pages, et où la vérité historique révèle les dessous d’une guerre sainte où beaucoup perdirent la vie pour le profit de quelques uns. Toute similitude avec des événements récents ne sera pas obligatoirement fortuite.

Par , le

Nos interviews liées

Bollée et Alcante, deux scénaristes dans l'univers de XIII

Sceneario.com : Bonjour, merci de nous accorder cette interview à l’occasion de la 5è édition du Comic Con où pour la première fois une bande dessinée franco-belge est mise à l'honneur.
Sceneario.com : Comment avez-vous été castés pour la série dérivée XIII Mystery ?

Alcante : Moi ça remonte à fin 2006, j’avais fait la connaissance de Jean Van Hamme suite à la parution de mon premier livre. En fait l’attachée de presse de Dupuis savait que j’étais un grand fan et elle s’était arrangée pour qu’on puisse aller manger ensemble un midi pendant une journée presse. Donc nous avons fait connaissance, le courant est bien passé. Lui à l’époque avait annoncé qu’il allait arrêter Thorgal et j’étais intéressé par reprendre éventuellement cette série et c’était très ambitieux de ma part parce que…
Bollée : (en riant) : Oui, tu t’es dit « oh bah oui, carrément, allons-y ! » [...]

Lire la suite ›

Didier Alcante et Fracis Valles pour le tome 3 de RANI aux Editions du Lombard

Interviews de Didier Alcante et Francis Valles pour le tome 3 de RANI aux Editions du Lombard. (Interview de l'Editeur)
[...]

Lire la suite ›

Didier Alcante Pour Re-Mind chez Dargaud

SCENEARIO.COM : Bonjour Monsieur Alcante. Nous vous retrouvons sur une nouvelle série chez Dargaud : Re-Mind ; comment est né ce projet ?
Didier Alcante:Honnêtement, je ne m’en souviens plus trop. Je me rappelle juste que quand j’ai trouvé cette idée de technologie - permettant d’enregistrer ce fameux film de sa vie qu’on voit défiler devant nos yeux juste avant de mourir -, je me suis dit que je tenais quelque chose d’intéressant avec ça. J’ai ensuite développé une histoire partant de là, et elle a immédiatement attiré l’attention de Yves Schlirff, le directeur éditorial de Dargaud. Et voilà. SCENEARIO.COM :Re Mind est un thriller d’anticipation ? Qu’elles ont été vos influences ?
Didier Alcante:C’est effectivement un thriller à la « 24 heures chrono », mais avec un petit piment qui est apporté par une technologie fictive [...]

Lire la suite ›

Didier Alcante

Interview pour sceneario.com 14/03/2006


Sceneario.com: Didier Alcante, voilà que les deux derniers tomes de ta série Pandora Box viennent de sortir, quelles sensations ressens tu aujourd’hui que tu es arrivé au bout du travail ?
Didier Alcante:
Il y a plusieurs sentiments qui s’emmêlent. Tout d’abord, sans fausse modestie, quand même une certaine fierté d’avoir réalisé ces 8 albums. Je crois qu’il s’agit d’un beau début J. Mais je suis également un peu triste de devoir tourner cette page, car j’ai pris beaucoup de plaisir à travailler avec toute l’équipe de Pandora Box : dessinateurs, coloristes, sans oublier l’équipe de Dupuis, avec qui j’ai eu de très bons contacts. Et puis il y avait une certaine effervescence puisqu’on a sorti ces 8 albums en à peine un peu plus d’un an. Maintenant, ça va redevenir plus calme… Mais pas trop j’espère ;-)


Sceneario [...]

Lire la suite ›

Didier ALCANTE, Pandora Box la suite...

Sceneario.com: Didier, nous vous retrouvons avec les tomes 3 et 4 de Pandora Box... La sortie de 2 nouveaux tomes vous a-t- elle procurée les même sensations que pour les 2 premiers?
Didier Alcante: Globalement oui. Disons que j’étais un peu moins impatient que la première fois, mais peut-être un peu plus nerveux, car comme la critique a quand même été très positive (globalement) pour les deux premiers tomes, j’avais un peu peur que les gens soient déçus par les tomes 3 et 4. Heureusement, ce n’est apparemment pas le cas ;-)

Sceneario.com: Avec un peu de recul, êtes vous satisfait du travail réalisé?
Didier Alcante: Oui, globalement je suis très satisfait. Comme je suis plutôt perfectionniste, il y a certaines choses que j’essayerais peut-être d’améliorer si je devais recommencer, mais globalement je suis très content.

Sceneario.com: Le public a-t-il bien suivi cette série? L’accueil a-t-il été bon?
Didier Alcante: Je n’ai pas encore des chiffres de vente, mais Dupuis a déjà réimprimé les deux premiers tomes et a quasi doublé les tirages pour les tomes 3 et 4, c’est un excellent signe [...]

Lire la suite ›