LA CONJURATION D'OPALE #4 Les ordonnances

voir la série LA CONJURATION D'OPALE
Dessinateur :


Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

DARGAUD

Genre :

Aventure

Historique

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782505005131

Résumé de l'album Les ordonnances

1632 : Italie, du côté de Florence.
Ezéchiel vient annoncer à Maître Galileo que sa vie est en danger : le saint-office le reconnait coupable d'hérésie. Pour l'aider Ezechiel lui propose, au nom d'Ars Magna, de le protéger en échange du fait que Galileo découvre la clé que cache les trois opales, et qui permettrait de découvrir le secret de Nostradamus, ancien membre de l'Ars Magna.

Par Berthold, le NC

Notre avis sur l'album Les ordonnances

Je vais vous avouer que j'avais complètement oublié la sortie de ce quatrième tome qui conclut ce premier cycle. Quand j'ai vu sa date de sortie, je me suis rué chez le libraire pour vite découvrir le secret caché dans ces pages.
J'ai bien aimé les trois premiers tomes. Sans être une grande série, cela reste une très bonne lecture ayant son lot de surprises, d'actions et tout le toutim.

Ce quatrième tome va donc révéler son secret au fil d'une longue quête parsemée de violence, d'aventures et de suspense car jusqu'à la dernière page vous ne saurez rien. Et ce n'est, bien sûr, pas moi qui vais vous le dévoiler.

L'histoire imaginée par Corbeyran et Hamm est une bonne surprise. Il met en scène trois héros totalement différents, venus d'horizons divers et qui vont donc se retrouver grâce aux trois opales dans cette quête du savoir. Les auteurs imaginent un bon méchant, Ezechiel, comme exécuteur de l'Ars Magna. Il va donner du fil à retordre à nos trois compagnons qui sont ici prisonniers d'Ezechiel et dont le destin est d'être exécutés. Heureusement, Joaquim a un dernier atout dans sa manche. Corbeyran et Hamm sont de très  bon conteurs et cela se démontre encore une fois ici.

Le dessin de Grun est superbe. Dès que j'ai ouvert la première page de ce tome, j'ai été stupéfait par la beauté de la case représentant la ville d'Essaouira, ou encore celle de ce navire voguant sur la mer, page 15. Il met aussi en scène avec maestria les nombreuses scènes d'action.
Vous croiserez aussi dans ces pages, outre Galilée, la route d'un certain Corneille.

La conjuration dOpale est une bonne surprise que je vous invite à decouvrir.

Par , le

Les albums de la série LA CONJURATION D'OPALE

Nos interviews liées

Corbeyran nous parle d'Irina

Sceneario.com : Pourquoi le choix d’Irina ?
Eric Corbeyran : J’adore les filles qui portent des flingues. J’ai quelques héroïnes dans ce goût-là, des filles dangereuses, comme dans le Chant des Stryges où l’héroïne est une tueuse professionnelle, ou dans le Régulateur où les personnages principaux sont deux nanas. Donc le choix s’est naturellement porté sur cette tueuse.
Sceneario.com :
Eric Corbeyran : C’est facile, on a tendance à croire que trop de contraintes nuisent alors que c’est le contraire, c’est plus facile, j’aime les contraintes. J’ai adapté Assassin’s Creed, et il y avait beaucoup de contraintes, alors ici c’était de la « rigolade ».

J’avais toute liberté pour créer le personnage. Dans XIII on la voit tuer, c’est un comportement de tueuse stéréotypé [...]

Lire la suite ›

Eric Corbeyran et Brice Bingono pour Pavillon Noir chez Soleil

Sceneario.com : Comment vous êtes-vous rencontrés ?
Eric CORBEYRAN : C'est Jean Wacquet (de chez Soleil) qui nous a mis en contact. A l'époque Brice n'habitait pas loin de Bordeaux, nous nous sommes donc rencontrés "pour de vrai". Le courant est passé tout de suite...

Sceneario.com : Eric, qu'avez vous apprécié chez Brice pour avoir envie de travailler avec lui ?
Eric CORBEYRAN : D'abord, j'ai vu quelques uns de ses anciens travaux, des pages de bd mais aussi des illus. Ca a été très positif tout de suite. Le déclic s'est produit et la machine s'est mise en marche dans ma tête. Ensuite, j'ai rencontré le bonhomme et il m'a plu d'emblée. Après, je n'ai cessé d'être enthousiasmé par les planches de Pavillon noir. Chaque livraison était un petit événement tant son trait est énergique et attachant [...]

Lire la suite ›