LA CONFRERIE DU CRABE #2 Deuxième partie

voir la série LA CONFRERIE DU CRABE
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Genre :

Aventure

Fantastique

Sortie :
ISBN : 9782756011707

Résumé de l'album Deuxième partie

Les enfants se réveillent dans une cellule. Ils sont dans la maison d’un savant un peu fou, qui rêve, avec son serviteur le bossu, de redonner la vie à une petite fille. Les enfants, il s’en occupera plus tard car, pour l’heure, l’orage est là et la foudre pourrait bien, cette fois, donner raison à ses longues recherches. Mais le Comte est là, dans l’ombre. Avec ses reines de la nuit, il ne tolérera pas ce qu’il voit comme une trahison. Ces enfants étaient à lui, ils reviendront à lui.

Par Legoffe, le NC

Notre avis sur l'album Deuxième partie

Un an et demi après le premier tome, nous retrouvons enfin l’univers fantastique de Gallié et Andreae. Le voyage des enfants continue et, loin de répondre à toutes les questions que nous nous posons, il sème encore un peu plus le doute. La machination de l’Institut nous paraît de plus en plus incertaine et l’on ne sait toujours pas dans quel univers les enfants se sont perdus. Sont-ils vivants ? Morts ? L’espoir, en tout cas, est là et nous les suivons dans ce chemin sinueux qui, en plus de les perdre à chaque nouveau pas, les met continuellement en danger.

Car, comme dans le premier tome, les monstres sacrés de nos films et romans s’invitent à leur manière dans ces pages. Après le loup-garou, après Nosferatu (que l’on retrouve à nouveau ici), le mythe de Frankenstein est revisité, comme celui des morts-vivants un peu plus loin.

Le livre est toujours aussi beau. Andreae sait jouer de toutes les couleurs pour créer des ambiances très différentes mais toujours oniriques. C’est superbe et cela nous entraine avec délice dans cette étrange histoire, véritable fuite en avant dans un univers que les enfants ne comprennent pas et qui échappe encore beaucoup au lecteur. On a d’ailleurs une petite pointe de déception à ne pas en savoir plus et à subir un parcours toujours semé d’embûches, mais finalement assez linéaire (une fuite, une nouvelle rencontre, une épreuve, un fuite). Néanmoins, c’est aussi cela qui nous pousse toujours à en savoir plus sur le destin de ces cinq enfants (et même six maintenant) dans ce récit original et lyrique, tant dans son scénario que dans ses graphismes.

Par , le

Les albums de la série LA CONFRERIE DU CRABE

Nos interviews liées

Jean-Baptiste Andreae interviewé pour son album « La Confrérie du Crabe »

Jean-Baptiste Andrea se lance dans une nouvelle série, la Confrérie du Crabe. Beaucoup le connaissent pour sa belle (et première) série, Mangecoeur, créée avec le scénariste Mathieu Gallié et qui leur avait value l’Alph’Art Jeunesse à Angoulême en 1994. Le voici qui signe avec son complice un nouvel album fantastique.

Sceneario : Jean-Baptiste, peux tu te présenter pour nos lecteurs ?

Andreae :
Je vis depuis toujours à Bordeaux. Passionné de dessin depuis tout petit je me suis orienté, à la fac, vers les arts plastiques pour devenir prof. Mais, au bout de deux ans, j’ai abandonné et je suis entré aux Beaux Arts, dans les arts graphiques, afin de travailler dans la publicité et la communication en tant qu’illustrateur.
A la fin des années 1980, Cecil (ndlr : l’auteur du Réseau Bombyce), avec qui j’étais aux Beaux Arts, m’a présenté Mathieu Gallié [...]

Lire la suite ›