LA COMMUNAUTE #2 Deuxième partie

voir la série LA COMMUNAUTE
Dessinateur :


Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

Futuropolis

Genre :

Autobiographie

Chronique sociale

Interview

Noir et Blanc

Sortie :
ISBN : 9782754802321

Résumé de l'album Deuxième partie

La participation de la Communauté à des journées portes ouvertes commence à porter ses fruits. Leur artisanat se vend et les rentrées d'argent font du bien ! Mais le quotidien amène son lot de problèmes et avec 20 adultes et autant d'enfants, il y a en toujours plus chaque jour...

Par Arneau, le 19/04/2010

Notre avis sur l'album Deuxième partie

Voilà donc le deuxième et dernier tome de « la Communauté ». Après un premier opus assez explicatif où l’on assistait à la naissance et à la mise en place de la communauté, cette suite fait la part belle aux individus et à leurs relations au sein de la structure. On va ainsi assister à l’apparition de divergences qui vont progressivement muer en discordes et aboutir à des conflits. Mais avant d’arriver à cette fin que l’on savait inévitable dès le départ, les deux auteurs nous livrent un récit passionnant où le cheminement est plus intéressant que le dénouement. Ils ne tombent pas dans l’analyse sociale ou politique comparative avec notre époque, écueil tentant qui aurait sans doute alourdit l’ensemble.
On tourne les pages avidement avec l’envie de connaître la suite. Hervé Tanquerelle continue à s’amuser avec la narration (mention spéciale pour le vol en mouches, hilarant !) et nous livre un dessin de plus en plus efficace à chaque album. Ce parti-pris illustre d’ailleurs la volonté des deux auteurs de ne pas tomber dans le documentaire. Point extrêmement important pour eux, puisqu’ils n’hésitent pas à indiquer dans les dialogues qu’ils donnent qu’une seule et unique version de l’histoire, celle de Yann Benoit avec toute la subjectivité que cela sous-entend. Enfin pas tout à fait, car un deuxième témoin fait son apparition, Nolwenn Benoit, la fille de Yann Benoit, qui a vécu toute son enfance dans la communauté et qui donne sa vision des choses. Cet aspect est juste effleuré et éveille la curiosité du lecteur sur cette jeunesse et sur les adultes qu'ils sont devenus. C’est un sujet qui ferait certainement un bon épilogue à ce dyptique.
Ce deuxième tome forcément plus pessimiste ne sombre pas non plus dans le cynisme ou le défaitisme. Même s’il reste de l’amertume, Yann Benoit tente de rester lucide sur cette période et sur l’échec auquel cela aboutit, les blessures sont là mais il garde un regard bienveillant sur cette expérience. On ressort partagé quand aux leçons à tirer de cette aventue mais on reste persuadé d’avoir découvert une expérience humaine hors du commun.

Par , le

Les albums de la série LA COMMUNAUTE

Nos interviews liées

Interview de Hervé Tanquerelle

Sceneario : Peux-tu nous raconter ton parcours et celui de ton scénariste, qui est aussi ton beau-père ? Comment êtes-vous venu à la BD ?

Hervé Tanquerelle : Pour moi cela s'est mis en place dès l'enfance, il y a toujours eu des Bandes Dessinées chez moi. Le dessin était très présent dans ma famille et ma mère avaient eu des envies artistiques inassouvies que j'ai finalement peut-être concrétisées. Après avoir étudié 3 ans à l'école d'arts graphiques Emile Cohl de Lyon, je suis ensuite revenu sur mes terres d'origine à Nantes.
Pour Yann c'est tout nouveau. Il s'est découvert une sensibilité artistique sur le tard mais a toujours été un créatif à sa façon. Et il a toujours été lecteur de BD.


Sceneario : Quelles ont été vos motivations ? Elles ont sans doute été différentes pour chacun de vous ?

Hervé Tanquerelle : 
Il y a d'abord une volonté commune de raconter une histoire vraie, celle d'une poignée de gens qui ont refusé la société qu'on leur destinait et ont fondé une communauté pour vivre en autosuffisance et en autogestion [...]

Lire la suite ›