La clôture

Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

6 PIEDS SOUS TERRE

Collection :

Monotrème

Genre :

Humour

Noir et Blanc

Sortie :
ISBN : 9782352120476

Résumé de l'album La clôture


Son activité de scénariste et de dessinateur lui laisse certes de la souplesse dans son emploi du temps, mais il a aussi comme tout le monde des tas de trucs à régler : des papiers à remplir, des enfants à aller chercher 10000 fois par jour à l’école ou encore des bricoles à faire, sans cesse remises au lendemain, comme par exemple la clôture de Pompon qu’il doit réparer depuis des lustres...

Et... et le temps pour scénariser, dans tout ça ?! Hein ?! Eh non, ce n'est pas facile-facile... Alors Fabcaro cherche l'inspiration... et devient sous nos yeux un personnage de sa propre bande dessinée, mis au rang de tous les autres : de celui qui cherche un boulot ou encore celle qui cherche le grand amour...!

Si la vie de tous les jours est un gros carrefour plein de gens qui se croisent, on dirait bien que celui qu'a dessiné pour nous Fabcaro a les feux tricolores qui ont pété les plombs ! Ou comment un artiste qui improvise fait naître un univers délirant...
 

Par Sylvestre, le NC

Notre avis sur l'album La clôture


C’est à un exercice périlleux que s’est livré Fabcaro avec cette bande dessinée La clôture. Périlleux parce que donner dans l’absurde ne garantit pas toujours l’adhésion d’un lectorat hyper large, et cela surtout lorsque le côté loufoque n’est pas que ponctuel. Mais c’est aussi un plaisir qu’il a pu s’accorder en sachant sûrement quelque part que ses fans le suivront dans ses observations, dans ses réflexions et dans ses délires.

Comme toujours gentiment moqueur, Fabcaro met en scène dans La clôture de nombreux personnages tous un peu plus azimutés les uns que les autres. Un jeune chercheur d’emploi tombé de la dernière pluie et super optimiste malgré ses prestations navrantes... Une femme à la recherche de l’âme sœur qui va se faire draguer par un mec top-funky... Un serveur, un présentateur télé, une jeune danseuse, un D.R.H... Bref, tout un petit monde qui n’a pas forcément à faire ensemble mais que le fil conducteur du récit va faire se rencontrer, se côtoyer ou se séparer...

Il fait ainsi de sa bande dessinée un essai à fort potentiel : ça aurait pu tourner à la comédie, ça aurait pu tourner à l’histoire romantique, ça aurait pu virer à l’intimiste ou à la chronique sociale... Ca aurait même pu tourner à la SF ! Si !!! Au final, ça part assez en vrille, hein, on ne va pas le nier... mais tout en restant focalisé sur la condition de "Monsieur tout-le-monde" et, intrinsèquement, sur la réalité du travail de création des auteurs de bandes dessinées. On n’en attendait pas moins de Fabcaro qui participe régulièrement au collectif JADE, une publication qui aime aborder avec humour la condition de l’homo-bandessinus.

Déjantée, donc, et dessinée dans le plus pur style Fabcaro, cette BD La clôture est un récit choral dont les situations et les dialogues vous soutireront des rires qui ne demandaient qu’à sortir. C’est donc une lecture vivement conseillée ! A découvrir dans la collection Monotrème des éditions 6 pieds sous terre.
 
 

Par , le

Nos interviews liées

Fabcaro, auteur de La clôture

Sceneario.com : Bonjour Fabcaro, et merci de nous accorder quelques instants alors que tu as la clôture de Pompon à terminer... On va tâcher de faire vite ! Alors, pour commencer... Pourrais-tu te présenter dans les grandes lignes et nous rappeler ton parcours artistique ?
Fabcaro : Pour faire court : j'ai décidé de vivre de l'écriture et du dessin à la fin des années 90, j'ai alors commencé à placer des illustrations et des strips dans différents mensuels avant d'attaquer mes premières collaborations avec Psikopat ou Tchô. Peu après sortait mon premier album, Le steak haché de Damoclès, aux éditions La cafetière. Sceneario.com : La cafetière, 6 pieds sous terre... Tu donnes l'impression d'être abonné aux « petits éditeurs ». Est-ce un choix ou est-ce parce que ce que tu as envie de raconter n’intéresse pas les plus gros ?
Fabcaro : Je fais aussi des choses pour les plus gros, notamment un truc pour l'Echo des Savanes (Glénat) qui va donner lieu à un album chez Drugstore en septembre [...]

Lire la suite ›