La boucherie

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

Vraoum

Genre :

Exercice de style

Intimiste

Vie Quotidienne

Sortie :
ISBN : 9782915920246

Résumé de l'album La boucherie


Regards sur un jeune couple, avec zoom sur des moments particuliers de cette vie commune qu’ils se sont forcément souhaitée longue un jour... Des moments gais, des moments banals ou des moments un peu plus tendus : le quotidien, quoi... Des moments violents, aussi, parfois, dans les mots ou dans les pensées... un couple, après tout, ça reste deux êtres différents...
 

Par Sylvestre, le 21/10/2010

Notre avis sur l'album La boucherie


Avec Elle(s), Hollywood Jan ou Le goût du chlore, Bastien Vivès avait frappé fort dès 2007, imposant aux lecteurs de bandes dessinées sa manière si particulière et si personnelle de penser et de dessiner ses histoires. Le rythme auquel s’étaient succédées les parutions de ses livres avait étonné, aussi, et avait surtout ravi les lecteurs curieux de voir ce qui pouvait encore et encore sortir de l’imagination du jeune auteur .

C’est sous le label KSTR des éditions Casterman que ses premiers titres sont parus. Aussi, lorsque La boucherie est sortie aux éditions Vraoum ! / Warum, la curiosité n’en a été que plus grande pour les fans et la petite maison d’édition a dû se féliciter d’accueillir le travail du prometteur Bastien Vivès à son catalogue !

Mais l’engouement allait-il être forcément automatique pour ce nouveau titre après la déferlante des trois autres parus juste avant ? C’est la question qui a pu se poser avec La boucherie, car c’est, reconnaissons-le, un titre moins accessible que les précédents de l’auteur : dans la présentation, dans les transitions, dans le propos, aussi, et dans les non-dits, dans les silences ou encore dans ce qu’il fallait ou non y comprendre... On se perd un peu dans ces séquences, se demandant parfois à qui il faut en attribuer le regard (la fille, ou le garçon ?)... Se demandant aussi parfois si ces visions sont des cauchemars, non maîtrisés, ou des envies, pensées, imaginées, calculées, mises en scène dans sa tête...

Du flou, donc, sur le fond. Mais sur la forme, cette même spontanéité dans le trait et la mise en couleur. Très rapide, très "brouillon amélioré". Mais très expressif, très Bastien Vivès !
 

Par , le

Nos interviews liées

Bastien VIVES avec amour et amitié

Sceneario.com : Bastien, voici Amitié étroite ton nouvel album chez KSTR. Qu'est ce qui fait que tu te lances sur une histoire comme celle que tu as écris?
Bastien Vives : tout d’abord j’avais envie de parler du mythe de la relation amicale fille-garçon. Puis de retourner à une ambiance plus proche de elle(s) avec des personnages qui existent, qui ont une identité.


Sceneario.com : ce sont des évènements de ta vie qui te font écrire ?
Bastien Vives :
non pas forcément, on va dire que les sentiments, et les choses dans lesquels j’ai envie de me plonger sont liés à l’esprit du moment, par exemple actuellement je raconte une histoire avec des armées romaines, car l’épique me passionne au plus au point en ce moment.


Sceneario.com : alors fiction ou réalité ? Quelle est la part de réalité dans tes histoires ?
Bastien Vives :
certaines situations sont inspirées de moments vécus, ensuite tout est romancé, au niveau des attitudes et des réactions, des regards [...]

Lire la suite ›

Bastien Vivès, suite à la parution de Le goût du chlore chez KSTR

Sceneario.com : Bonjour ! Pourriez-vous vous présenter en quelques mots et nous rappeler dans quelles conditions Chanmax (le pseudo sous lequel vous avez signé Poungi la racaille) a laissé la place à Bastien Vivès ?

Bastien Vivès :
Bonjour ! Je m’appelle Bastien Vives, j'ai 24 ans, je mesure 1m76, je suis brun, yeux marrons, j’aime le sport, le cinéma, la musique et rigoler entre amis. J’avais utilisé le pseudo Chanmax, car lorsque j’avais fini le premier Poungi cela m’était apparu comme une évidence de prendre un pseudo débile, et ensuite quand j’ai fait ma première BD je suis revenu à mon vrai nom, ce qui m’est apparu aussi comme une évidence !!!

Sceneario.com : Votre actualité, c'est Le goût du chlore... Comment vous est venue cette idée de scénario et quelle est la part autobiographique de ce récit ?!

Bastien Vivès :
J’ai écrit cette histoire en juin 2007 durant Hollywood Jan et tout est allé très très vite car suite à certains évènements, il fallait que je m’occupe [...]

Lire la suite ›