LA 6EME HEURE #1 Dernier corps

voir la série LA 6EME HEURE
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Collection :

Secrets du Vatican

Genre :

Esotérique

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782302011120

Résumé de l'album Dernier corps

Les officiers de police Yanis Berdzeni et Juan Dominicain sont appelés sur les lieux d'un massacre, dans un entrepôt situé sur le territoire des "Lumières d'août". Un émissaire de "Madame" vient voir les deux policiers pour leur faire une proposition de sa patronne.
Au même moment dehors, une femme, muette, sortie de prison quelques heures auparavant, et accompagnée de sa fille, se mêle à la foule qui assiste au spectacle de la police qui nettoie autour de l'entrepôt. Un homme violent aborde la femme, mais celle-ci se défend et l'homme est tué avec son propre couteau. De loin, Berdzeni a vu la scène. Cette femme qui s'en va avec sa fille commence à l'intéresser...

 

Par Berthold, le 09/12/2010

Notre avis sur l'album Dernier corps

La 6ème heure est un nouveau titre de la collection Secret du Vatican.
Au départ, avant d'entamer la lecture, je ne savais pas à quoi m'attendre, n'en ayant pas entendu parler. Le scénariste est Pona. Là, je me dis que le bonhomme a du talent et je regarde le nom du dessinateur : Ferreyra. Là, cela me parle. En effet, je l'ai vu comme coloriste sur Solomon Kane (Dark Horse Comics).
Puis, la couverture semble intriguer avec cette femme au sol et cette fille qui vous regarde.
Bref, je me suis lancé dans sa lecture.
Finalement, c'est bien prenant. Nous avons l'impression d'être dans un très bon polar, du bon thriller avec l'enquête de ces deux flics (qui, pourtant, ont l'air d'être aussi de beaux salauds, comme vous pourrez le voir au début avec le lieutenant Berdzeni et sa "méthode d'interrogation " assez spéciale.)
Puis, il y a ces scènes de massacre genre "guerre des gangs" qui vire à la troisième guerre mondiale. Le lecteur suit donc tout cela avec intérêt mais commence petit à petit à se poser des questions sur cette femme, Samaëlle, et sa fille. Qui sont-elles vraiment ?
Pona nous ramène quelques siècles en arrière, pour nous retrouver en l'an 33 sur le mont Golgotha, lorsque Jésus-Christ est crucifié puis, le moment où le légionnaire Loginus perce son flanc avec sa lance. Là aussi, le lecteur continue de se poser de nouvelles questions.
Bref, tout cela fait que vous avez envie de lire la suite.

Puis, vous verrez que le dessin de Juan Ferreyra, auteur argentin, est plutôt intéressant comme genre. Ses personnages ont de la présence et certaines scènes sont assez percutantes. Digikore Studio fait du bon travail par ailleurs sur la couleur. Les scènes sur le Golgotha sont superbes d'ailleurs.

La 6ème heure est une série qui est bien partie pour séduire les amateurs du genre.

 

Par , le

Les albums de la série LA 6EME HEURE

Nos interviews liées

Nicolas PONA

Sceneario: Salut Nicolas, peux-tu te présenter, décrire ton parcours ?
Nicolas PONA: Rapidement alors. D’abord rêveur feignant, j’ai été viré du cursus normal à 14 ans pour devenir menuisier. Quelques temps, rabotages et diplômes plus tard j’ai terminé mes études d’architecte en écrivant mon premier scénario. Mes études m’avaient appris l’art de concevoir.
En lieu et place de bâtiments j’allais monter des histoires. C’était il y a six ou sept ans.
Ah oui j’ai aussi été maître du monde.
Dans une pâtisserie.

Sceneario: Comment est née l'histoire d'Ectis ?
NP : A ce moment là je venais de terminer mon déménagement dans un taudis trop vieux que je venais d’acheter trop cher.
Ça avait fichu un coup à ma réputation d’homme sans faille.
Aussi pour redorer mon blason j’ai écris une honnête histoire violente, sanglante et bien solide : Ectis.
Ce n’est pas parce-qu’on fait pas de bonnes affaires qu’on est pas capable de faire de bonnes histoires, non ?
Une couche de peinture a aussi donné une bonne gueule à ma maison [...]

Lire la suite ›