L' ORPHELIN DE PERDIDE #1/2 Claudi

voir la série L' ORPHELIN DE PERDIDE
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

COMIX BURO

Genre :

Adaptation

Aventure

Science Fiction

Sortie :
ISBN : 9782344030806

Résumé de l'album Claudi

Max essaye de convaincre ses amis de quitter la planète Perdide. Il essaie de leur dire que Perdide n'est pas un endroit pour élever leur jeune enfant, Claudi. Claude vient prevenir Max qu'un appareil de la police interstellaire est en approche, surement là pour le capturer. Max doit partir et leur dit qu'il repasse dans quelques mois. Avant de partir, la mère de Claudi remet une sorte d'oeuf à Max, un prototype d'émetteur-récepteur. Cet appareil leur permettra de communiquer quasi instantanément même si plusieurs années-lumière les séparent.
En quittant Perdide, Max est pris en chasse par la police interstellaire. Il réussit à leur échapper, mais ils ont quand même le temps de lui envoyer un dard électro-magnétique.

Sur Perdide, Claude a à peine le temps de prévenir sa femme de quitter la ferme avec Claudi ! Les frelons sont en avance cette année et ont commencé à attaquer. Elle embarque dans un vaisseau, mais en traversant la forêt, ils ont un accrochage et doivent continuer à pied. Le danger rode et elle est blessée. Elle n'a pas d'autres choix que de laisser partir Claudi avec Sami, son animal de compagnie. L'enfant trouve refuge dans la forêt. 
Quand à Max, il a du se rendre sur une planète pour réparer son vaisseau. Mais un client imprévu lui demande de les conduire lui et sa compagne sur Sidoine. Max accepte, sauf qu'il reçoit un message de son amie par l'oeuf. Elle lui raconte ce qui s'est passé sur Perdide et lui demande de venir sauver Claudi. Grace à l'oeuf, Max peut entrer en contact avec l'enfant...

Par Berthold, le 19/10/2018

Notre avis sur l'album Claudi

La collection Comix Buro a rejoint le sillon de l'éditeur Glénat. Ainsi, l'adaptation de l'oeuvre de Stefan Wul peut se poursuivre.

L'Orphelin de Perdide
est un roman paru en 1958. Mais certains d'entre nous ont pu connaitre cette histoire grâce à l'adaptation en dessin animée par René Laloux et Moebius en 1982, avec Les maitres du Temps. Pour cette nouvelle adaptation, c'est Régis Hautière qui est aux commandes.
Ce premier tome est d'emblée très convaincant. Nous faisons connaissance avec les personnages principaux et l'aventure est au rendez vous. L'intrigue nous happe et ne nous lache plus.  Il y a de belles surprises dans ce récit.
Et comme on peut le constater, l'ambiance est tendue. Hautière met en scène aussi de beaux passages, comme lorsque Belle parle, par le biais de l'oeuf, à Claudi.

L'autre belle surprise de cet album est la performance graphique d'Adrian. Son travail est remarquable, il n'y a rien à reprocher. Son style reste original et personnel, il propose une belle vision de cet univers. Les personnages ont du charisme, c'est assez bien rythmé et bien construit.
Franchement, c'est du bel ouvrage.

L'orphelin de Perdide
connait une nouvelle jeunesse avec cette magnifique adaptation. Une oeuvre à avoir dans toute bonne bibliothèque.

 

Par , le

Les albums de la série L' ORPHELIN DE PERDIDE

Nos interviews liées

Interview Régis HAUTIERE pour Aquablue

Sceneario.com : En ce mois de novembre, sort le 12ème épisode d’Aquablue. Ce dernier signe un changement radical au niveau de la direction des opérations puisque vous voilà en tant que scénariste d’une nouvelle épopée futuriste. Comment vous êtes-vous lancé dans cette aventure ? Pourquoi cette participation ? Peut-on dire que l’équipe première était "essoufflée" ?
Régis HAUTIERE: C'est Guy Delcourt qui m'a contacté pour me proposer de reprendre le scénario de la série, suite au désir manifesté par Thierry Cailleteau de passer la main. J'ai accepté très rapidement parce qu'Aquablue était une série que j'aimais beaucoup et à laquelle j'avais l'impression (peut-être illusoire...) de pouvoir apporter quelque chose. En ce qui concerne les créateurs de la série, je ne pense pas qu'on puisse parler d'essoufflement [...]

Lire la suite ›

Interview Régis HAUTIERE

Sceneario.com
Bonjour Régis, pour les lecteurs de Sceneario.com qui ne te connaissent pas peux-tu décrire ton parcours ?

Régis Hautière (R.H.): Pour ce qui est du parcours universitaire, j'ai fait de la philo et un peu d'histoire, ainsi qu'un troisième cycle en ingénierie de la connaissance. Pour le reste, j'ai travaillé une dizaine d'années pour une association avant de commencer à vivre de la bande dessinée.

Sceneario.com
Comment s’est effectuée ta rencontre avec Romain Hugault

R.H.
Pour la petite histoire, Romain a d'abord rencontré Fraco (avec qui je travaille sur Dog Fights) sur Internet. Sur un site de fondus d'aviation et de simulation. Comme tous les deux cherchaient à faire de la bande dessinée, ils ont tout naturellement sympathisé et commencé à s'envoyer des extraits de leurs projets respectifs. Fraco m'a montré les planches de Romain et je lui ai dit ce que je pensais (ça devait être des trucs très positifs, du genre : "C'est nul [...]

Lire la suite ›