L'oeil de Shiva

Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

SEMIC

Collection :

Semic Digest

Genre :

Aventure

Noir et Blanc

Sortie :
ISBN : 2848570725

Résumé de l'album L'oeil de Shiva

Première moitié du 19ème siècle, L'Inde est sous colonisation anglaise...
Une ancienne légende indienne affirme que l' "Oeil de Shiva" permettra de fédérer sectes et castes en une Inde unifiée pour rejeter l'occupant...
Un jeune aventurier français, Louis Bellavoine, aide les rebelles dans leur lutte et la quête de l'Oeil de Shiva...

Par François Boudet, le 05/02/2011

Notre avis sur l'album L'oeil de Shiva

Patrick Alain Dumas, le scénariste et dessinateur de "L'Oeil de Shiva", a débuté sa carrière en 1971. De 1980 à 1993 il travaille pour les éditions Glénat où il réalise 3 albums des aventures de "Patrick Maudick" puis en collaboration avec le scénariste François Rivière 7 albums de la série "Les Dossiers secrets de Maître Berger".
Après une éclipse de 9 ans passée à travailler dans le domaine des jeux vidéo, il revient à la BD dans les Pockets de Sémic (dans la revue "KIWI"!) avec les aventures de "Louis Bellavoine" dont "L'Oeil de Shiva" constitue le premier recueil, édité dans la collection "Sémic Digest" de Sémic toujours!
C'est un bel album, format 17x24 cm, couverture souple, comprenant 154 pages de BD en noir et blanc... L'histoire est à suivre, mais divisée en chapitres ; on reconnait là la marque des histoires en feuilletons, de cette BD "feuilletonnesque" qui connut une grande popularité dans les journaux alors lieux de prédilection de la Bande Dessinée.
J'aime beaucoup cet aspect, qui oblige la relance du suspens à chaque fin de chapitre, et une nouvelle ouverture de séquence à chaque début du suivant ; le rythme et l'attention du lecteur sont ainsi constamment maintenus!
Patrick Dumas est un héritier du grand Edgard P. Jacobs ("Black et Mortimer"). Son style est réaliste et épuré ; un grand soin est apporté aux décors et à la mise en scène, toujours dans un souci de clareté. La lecture est ainsi très aisée et agréable ! Le dessin en noir et blanc (avec un bon équilibre des masses : des aplats noirs, un trait précis, ainsi qu'un moucheté pour les décors) est très graphique et agréable également...
Ses histoires mélangent réalisme, exotisme, légendes et fantastique...
On sent qu'avec cet album, "L'Oeil de Shiva", et ce retour à la BD après 9 ans d'absence, Patrick Dumas s'est fait réellement plaisir ; sans contraintes et avec qui plus est une maturité de son style... Un plaisir communicatif. Retour réussi, donc, Patrick ; et vivement les prochains albums alors... : -)
Bravo également à l'équipe de Sémic, qui permet ce genre de bouquins... Dans la même collection, voir "1881"chroniqué sur Sceneario.

Par , le

Nos interviews liées

Quand Patrick Dumas jette un oeil sur Shiva...

Sceneario.com : Ta première bande dessinée publiée est "La planète des robots" dans Falatoff en 1970 ; tu avais alors 17 ans... Est-ce exact? Des souvenirs de cette première expérience? Patrick A. Dumas : C'est exact. Si je me souviens bien, j'avais participé à un concours du journal Spirou et avais été parmi les 50 gagnants qui recevaient un poster dédicacé par Peyo. L'équipe de Falatoff avait dû écrire à tous ces participants, afin de dénicher d'éventuels collaborateurs. Je fus un de ceux-là...
J'ai eu les honneurs de la couverture du premier numéro, avec une case extraite de "La Planète des Robots", histoire courte très influencée par Druillet qui venait de faire une entrée remarquée dans Pilote. Et je suis resté rouge de honte les semaines qui ont suivies, car j'avais fait deux énormes fautes d'ortographe dans le texte de cette case... Sceneario.com :Comment t'est venue l'envie de devenir auteur de bandes dessinées? Patrick A. Dumas : C'est une idée que j'ai sans doute eue très tôt, car, très jeune, j'interrogeais souvent mon entourage pour savoir comment étaient réalisés les illustrés que je lisais à longueur de journée [...]

Lire la suite ›