L' INSURRECTION #1 Avant l'orage

voir la série L' INSURRECTION
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DUPUIS

Genre :

Guerre

Intimiste

Vie Quotidienne

Sortie :
ISBN : 9782800155272

Résumé de l'album Avant l'orage

Edward aime Alicja, ils se sont rencontrés à Varsovie, en 1944. La jeune fille ne tarde d'ailleurs pas à le présenter à sa famille...
La situation est tendue ce printemps là, un an après l'écrasement du ghetto juif. Et même si la guerre va bientôt se terminer, même si ce qui attend la Pologne ensuite n'est pas des plus réjouissants, il n'empêche que la résistance polonaise continue de se battre contre les nazis et que les gens aimeraient tellement pouvoir vivre tranquillement...

Par Fredgri, le 31/08/2014

Notre avis sur l'album Avant l'orage

Cela commence comme une histoire d'amour qui se lance, doucement. Deux jeunes gens qui se rencontrent, qui passent le cap de la présentation à la famille. Seulement voilà, on est en pleine guerre, la ville est occupée par les nazis, les juifs sont parqués dans un coin, il y a des morts, on ne peut pas complètement faire ce que l'on veut. Le dessin est à la fois sombre et clair, il glisse des ombres par-ci par-là, de la fumée... Le scénario rajoute des histoires qu'on se murmure, qui font parfois peur, qui attristent. On est à Varsovie, en 44, c'est parfois compliqué de simplement vouloir être tranquille. D'autant qu'en parallèle Edward a des doutes, doit il s'engager dans le combat des résistants, doit-il s'en laver les mains ?
Et toute la complexité de cet album tient justement dans cette frontière entre le quotidien et l'engagement, cette situation extrêmement tendue qui enveloppe chacun de ces personnages, qui les oblige à surveiller les silhouettes qui croisent leur route dans la rue.

Malgré tout, Marzena Sowa tombe encore une fois dans le pathos parfois forcé, en montrant du doigts les scènes qui doivent émouvoir au milieu d'un ensemble plutôt anecdotique. C'est d'ailleurs un peu sa marque de fabrique, mélanger des scènes du quotidien avec des moments plus forts qui viennent rythmer le récit en le sortant régulièrement d'une sorte de torpeur générale. Toutefois, cela reste émouvant dans le fond, mais c'est le sujet qui créé cette émotion, bien plus que l'écriture elle même qui reste assez distancée et didactique, même si je lui trouve beaucoup de subtilité dans les angles.

Alors oui ce premier volume est très touchant, il nous entraîne dans un aspect de l'histoire qui continue de nous bouleverser et qui laisse entendre un second opus encore plus émouvant ! Néanmoins, la grande force de cet album tient tout de même plus dans le graphisme réaliste et très expressionniste dans la mise en scène, avec une belle approche très sensible dans les cadrages et la gestion des lumières !

A relire en même temps que la suite !

Par , le

Les albums de la série L' INSURRECTION

Nos interviews liées

Dzien' dobry Marzena Sowa

Sceneario.com: Dzien' dobry / Bonjour Marzena et bienvenue sur Sceneario.com. Pour nos internautes qui ne vous connaissent pas encore, pourriez-vous vous présenter et nous expliquer comment vous en êtes venue à la bande dessinée ?
Marzena: Tu m’as déjà bien présentée alors je sais pas ce que je pourrais ajouter pour me présenter brièvement aux internautes...
Je m’appelle Marzena. Je suis Polonaise, je vis en France depuis 4 ans où je suis venue pour poursuivre mes études.
En ce qui concerne mon aventure avec la bande dessinée, c’ est quelque chose de très récent, à savoir ça date du moment où j’ai rencontré Sylvain qui est dessinateur de BD. Il m’a fait découvrir un monde que je ne connaissais pas. Je n’avais jamais été réellement mise en contact avec cet art [...]

Lire la suite ›