L' IMMANQUABLE #56 Bob Morane & Bill Ballantine : de retour aux affaires

voir la série L' IMMANQUABLE
Dessinateurs :






Scénaristes :





Coloriste :


Éditions :

DBD (Dossiers de la Bande Dessinée)

Genre :

Magazine

Presse

Sortie :

Résumé de l'album Bob Morane & Bill Ballantine : de retour aux affaires

Au menu de cet Immanquable :

- L'Immanquablecteur !
- Dossier Bob Morane
- Bob Morane Renaissance Tome 1 : première partie
- Bouffon : troisième et dernière partie
- Traquemage tome 1 : troisième et dernière partie
- Les Beaux étés tome 1 : troisième et dernière partie
- Trou de mémoire  : troisième partie.

Par Berthold, le 03/09/2015

Notre avis sur l'album Bob Morane & Bill Ballantine : de retour aux affaires

Et oui !!! Bob et Bill sont de retour ! Morane et Ballantine ! L'aventurier contre tout guerrier ...!

L'Immanquable met en avant la nouvelle série Bob Morane Renaissance de Luc Brunschwig, Ducoudray et Dimitri Armand, d'après les personnages d'Henri Vernes. Et je peux vous dire que les premières pages de cette nouvelle série nous mettent en appetit ! Ce reboot de Bob Morane promet !
Un dossier d’Henri Filippini nous permet de nous retrouver dans la chronologie des aventures de Bob Morane.
Après cette excellent mise en bouche, nous retrouvons le final des prépublications suivantes : Bouffon, Les Beaux étés et Traquemage. Il n'y a pas à dire, Bosser et son équipe nous trouvent trois belles bandes dessinées en exclusivité cet été. Il ne nous reste plus qu'à aller nous procurer les albums qui sortent ces jours ci, chez tout bons libraires.
N'oublions pas le très bon récit policier de Seiter & Regnault, Trou de mémoire, qui se poursuit encore sur le prochain numéro. Ce policier est passionnant. Roger Seiter & Regnault nous surprennent avec cette histoire et le traitement graphique du nouveau dessinateur de Canardo.
N'oublions pas non plus le dessin de James et les gags de L'Immanquablecteur ! d'Arnü West, qui nous fait rire.

Un numéro collector avec cette couverture nous présentant les nouvelles aventures de Bob Morane et Bill Ballantine. Immanquable donc !

 

Par , le

Les albums de la série L' IMMANQUABLE

Nos interviews liées

HOLMES

HOLMES, comment ? Pourquoi ?

Nous sommes en 1985… j’ai 18 ans… et je ne connais alors rien de Sherlock Holmes. Enfin… pas grand-chose : j’ai vu quand j’avais 11 ans le film La Vie Privée de Sherlock Holmes de Billy Wilder qui m’a durablement marqué (les 3 canaris morts, le Monstre du Loch Ness, les Nains qui se font passer pour des enfants et ce final merveilleux avec cette espionne allemande qui envoie un dernier message en morse à un Holmes qui ne semble pas insensible). Et c’est à peu près tout.
Je m’étais juré de m’intéresser plus avant à ce personnage et le moment semble enfin venu : j’ai pas mal de temps libre devant moi (de 18 à 20 ans, j’ai vécu une période un peu floue d’études que j’arrêtais inévitablement à Noël pour me retrouver dans ma chambre d’enfance à écrire ce qui seront les balbutiements de mes premiers scénarios) [...]

Lire la suite ›

LA COLLECTION 32

LA COLLECTION 32

Aujourd’hui, nous allons faire une petite entorse à la règle. Je ne vais pas vous parler d’une de mes séries mais de la seule et unique collection que j’ai eu l’occasion de monter chez un éditeur… la COLLECTION 32 de Futuropolis.
Nous sommes en 2004… en octobre, si mes souvenirs sont bons…
Les éditions Dupuis viennent d’être rachetées par les éditions Dargaud et notre ami Sebastien Gnaedig, directeur des collections Aire Libre, Repérage et de toutes les collections ado-adultes de la maison, inquiet de cette association contre nature (Dargaud et Dupuis sont depuis toujours des concurrents directs, ce qui a toujours servi les intérêts des auteurs) s’apprête à quitter l’éditeur de Spirou pour se lancer dans une toute nouvelle aventure éditoriale : celle des éditions Futuropolis que Gallimard et Soleil souhaitent conjointement relancer après des années d’inactivité [...]

Lire la suite ›

LA MEMOIRE DANS LES POCHES

LA MEMOIRE DANS LES POCHES
Comment ? Pourquoi ?

 Nous sommes en 1994. J’ai 27 ans, 2 ans de carrière et un ami illustrateur de livres pour enfants qui veut se lancer dans la bande dessinée. Il me demande si je peux lui écrire un scénario mais avant même que je lui réponde, il émet une condition : il veut une comédie. Et rien d’autre.

Pour ceux qui connaissent mon travail, on ne peut pas dire que les rires y fusent à 1000 à l’heure. On serait plutôt dans les histoires sombres, à enjeux nationaux, voir mondiaux. Je suis donc un peu stupéfait de sa demande. Mais en même temps, c’est mon ami. Et puis c’est un challenge qu’il me lance et il est important dans ce métier de ne pas s’encroûter.
Je lui promets donc d’y réfléchir. Et je le fais.

Alors ? Qu’est ce qui me fait rire ? Beaucoup de choses, en fait, mais rien qui me différencie des jeunes adultes de mon âge [...]

Lire la suite ›

MAKABI – LLOYD SINGER

MAKABI – LLOYD SINGER
Comment ? Pourquoi ?

Nous sommes à la fin des années 90. Deux séries trustent inlassablement les premières places du top des ventes et ce depuis des années : XIII et Largo Winch.
Deux points communs : un même scénariste : Jean Van Hamme, mais surtout et c’est là que ça devient intéressant : un personnage récurrent dont les aventures peuvent se décliner à l’infini.

Je n’ai, jusque là, proposé à mes éditeurs, que des histoires complètes, bouclées en 4 ou 5 tomes (L’Esprit de Warren et le Pouvoir des Innocents). Je n’ai même jamais pensé écrire pour un personnage central (même si mon goût pour le comics me pousserait davantage vers ce genre de séries)… Et, du coup, secrètement, je me lance un défi : et si un éditeur venait me demander de créer un personnage récurrent, pas du tout dans l’esprit comics mais un vrai personnage à la franco-belge, pour la collection REPERAGES de Dupuis ou TROISIEME VAGUE du Lombard, qu’est ce que j’aimerai lui proposer ?
Un challenge idiot entre moi et moi, qui ne servira peut-être jamais mais qui s’avère amusant à méditer [...]

Lire la suite ›

LE SOURIRE DU CLOWN

LE SOURIRE DU CLOWN

Nous sommes à la mi-janvier 1990. Et pour la toute première fois je rencontre Laurent Hirn.
Oui, je sais, je vous ai déjà parlé de cet événement fondateur en évoquant le Pouvoir des Innocents et pourtant, c’est bel et bien ce même jour, alors que nous parlons de jungle vietnamienne, de décors new-yorkais et de politique humaniste, que Laurent me demande si Le Pouvoir est mon seul projet… ou si j’en ai d’autres ?

Je sens qu’il teste la bête qu’il a en face de lui… et qu’il veut voir ce que j’ai dans le ventre.
Je lui parle donc d’une idée qui me trotte dans la tête depuis un moment. Une espèce de fable se déroulant en France, une petite ville indéterminée au début du 20e siècle, un coin assez pauvre où un curé ressemblant à un ogre, un type rude, un peu cruel et pervers (je pense que j’avais une espèce de Raspoutine en tête), capable de comprendre la psychologie de ses paroissiens d’un seul regard, en décryptant leurs mimiques, leurs façons de bouger, règne sur sa paroisse d’une main de fer [...]

Lire la suite ›

L'Esprit de Warren

L’ESPRIT DE WARREN : Pourquoi ? comment ?   Nous sommes en 1992… depuis plusieurs mois, un ami dessinateur (Gilles Frely) nous parle, avec des étoiles dans les yeux, de la sortie prochaine de ce que les journalistes annoncent déjà comme « le film le plus terrifiant jamais vu au cinéma » : Les Nerfs à Vif de Martin Scorsese.  De Niro y joue le rôle d’un sociopathe qui sort de prison. Un dingue obsessionnel qui décide de retrouver et de tuer l’avocat qui l’a volontairement planté devant la cour et envoyé directement en zonzon. Le film sort. Je le vois. Et c’est une totale déception. La promesse de la première heure où De Niro file vraiment les miquettes, se dilue dans une traque qui se veut hitchcockienne et moderne mais qui pêche par des personnages irritants dont le sort nous importe peu.  Dommage. J’oublie le film pendant quelques jours, jusqu’à ce que je reçoive un coup de fil de Laurent Hirn (le dessinateur du Pouvoir des Innocents dont le tome 1 est sur le point de sortir) [...]

Lire la suite ›

Le Pouvoir des Innocents...

LE POUVOIR DES INNOCENTS (pourquoi et comment)
Quand j’ai rencontré Laurent Hirn pour la toute première fois (c’était en janvier 1990 à Strasbourg), une chose l’a profondément marqué : le garçon qui se trouvait devant lui, haut de ses 22 années, timide comme une pucelle, souriant à s’en décrocher les zygomatiques et passablement naïf dans ses propos et sa façon d’aborder les gens, correspondait bien difficilement pour ne pas dire pas du tout, à l’image qu’il se faisait de l’auteur du scénario qu’il venait de lire : une histoire de politique fiction bien dark, très professionnellement écrite par un type avec du vécu qui semblait avoir compris pas mal de choses sur le monde et l’humanité dans sa très large acceptation.    Les deux images correspondaient tellement peu qu’il a passé les 8 jours qui ont suivi à se renseigner, essayant de découvrir si je n’avais pas tout simplement repomper le scénario du Pouvoir des Innocents dans un livre, un comics ou un film qu’il n’avait pas vu ou lu…  Mais, non, c’était bien moi qui avais écrit tout ça [...]

Lire la suite ›

Wilfrid Lupano : rencontre avec ses Sept Nains et son Traquemage

Rencontre avec Wilfrid Lupano à l'occasion de la sortie de Traquemage et des Sept Nains


Interviewer : Olivier
Images et Son : Mathieu
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Un entretien avec Luc Brunschwig

Sceneario.com : Commençons par le tome 4 d’Holmes. (Tiens, au fait, on n'est pas loin de Bob Morane avec Holmes et le personnage du Colonel Moran, l’un des criminels imaginé par Conan Doyle) ! Cette série, avec Cecil au dessin, n’est pas le genre de récit habituel que nous voyons sur le personnage de Sherlock Holmes. Ce n’est pas vraiment une enquête du célèbre détective du 221 Bis, Baker Street ?
Luc Brunschwig : En effet. Lorsqu'avec Cecil nous avons commencé à réfléchir ce projet, nous nous sommes dits qu'il serait fou d'espérer nous montrer aussi fûtés que Sherlock Holmes et son créateur Conan Doyle. Sherlock doit ses incroyables capacités au fait que la société anglaise victorienne était très codifiée. Il « suffisait » donc de posséder une connaissance pléthorique des codes de cette époque pour décoder d'un regard tout un tas de choses [...]

Lire la suite ›

Un entretien avec Wilfrid Lupano et Rodguen

    Interviewer : Aubert
Images et Son : Mat
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Luc BRUNSCHWIG

Entretien avec Luc BRUNSCHWIG pour la série URBAN (Editions Futuropolis) durant le 40° Festival International de la BANDE DESSINEE d'Angoulême. (2013).
Luc brunschwig par SCENEARIO Interviewer: Berthold et Melville
Images et son: Mat et Olivier
Montage: Aubert Une interview Off est visible à la fin du montage...Un grand moment de franche poilade. [...]

Lire la suite ›

Interview de Roger Seiter

Sceneario.com : Bonjour Roger. Cela fait un bon moment que nous n’avons pas pris de tes nouvelles. Nous profitons donc de la sortie du 12 septembre, une nouvelle série chez Glénat, pour te poser quelques questions. 12 septembre : le titre risque de faire penser aux tristes événements du 11/09/2001, et d’ailleurs, il en est question dans le début de ce livre. Pourquoi as-tu voulu aborder ce sujet par ce biais ?
Roger Seiter : On a déjà beaucoup écrit, disserté et enquêté sur les causes et les conséquences des attentats du World Trade Center. Il s'agit sans aucun doute d'un événement majeur de l'histoire du début du XXIeme siècle et traiter un tel sujet dix ans après le drame ne pouvait que m'intéresser. Mais j'ai pensé qu'il fallait trouver une approche différente. Il me semblait que relater simplement ces évènements n'avait guère d'intérêt pour les lecteurs [...]

Lire la suite ›

Urban : une vision futuriste par Luc Brunschwig

Sceneario.com : Bonjour Luc. Tu as encore une actualité chargée pour cette rentrée 2011. Outre la sortie du nouveau spin-off tiré du Pouvoir des innocents, intitulé car l’enfer est ici (fin août 2011), tu nous proposes aussi Urban (sortie le 15 septembre 2011). Urban est un projet, je crois bien, que tu as porté sur plusieurs années. Peux tu nous raconter la genèse de ce récit.
Luc Brunschwig : En fait, ça remonte à loin, très loin… 1983, pour être précis, ce qui ne nous rajeunit pas. J’avais 16 ans… et j’écoutais du hard-rock comme tous les gamins de mon âge. Iron Maiden (dont un titre m’avait inspiré Angus Powderhill, un récit d’Héroïc-Fantasy), Scorpion et ACDC qui avait écrit dans la période Bon Scott (premier chanteur du groupe) un titre qui sonnait bien à l’oreille SIN CITY… ce titre m’avait fait fantasmé et je me suis mis à imaginer ce qui pouvait bien se cacher derrière lui : l’idée d’une ville vouée à tous les plaisirs, les raisons de son existence… 6 ans plus tard, SIN CITY a même été le second scénario que j’ai proposé à des éditeurs après le Pouvoir des Innocents (bon, un certain Frank Miller m’a soufflé le titre sous le nez, mais je jure que j’avais imaginé mon histoire avant lui) [...]

Lire la suite ›

Wilfrid Lupano

Sceneario.com : Bonjour Wilfrid. En ce mois d'avril 2011, votre actualité est des plus fournies. Pas moins de trois albums font l'objet d'une publication chez Delcourt (L'homme qui n'aimait pas les armes à feu, L'honneur des Tzarom et Le droit chemin). Hasard de calendrier ou boulimie de travail permanente ?
Wilfrid LUPANO : Hasard complet. J’ai écrit ces ouvrages à des moments très différents ( le T2 de l’honneur des Tzarom, par exemple, est écrit depuis 2005!) C'est simplement le temps nécessaire à leur fabrication, le temps de trouver les bons dessinateurs et le choix de l'éditeur de programmer à telle ou telle date. Pour le Droit Chemin, par exemple, le premier album est achevé depuis longtemps, mais nous avons décidé d'en retarder la sortie pour pouvoir raccourcir le délai entre les deux premiers tomes, pour que les lecteurs attendent moins. C'est donc là encore un scénario écrit il y a deux ans environ [...]

Lire la suite ›

Entretien avec Luc Brunschwig pour Lloyd Singer et Les enfants de Jessica

Sceneario.com : Bonjour Luc. Ton actualité récente est donc la sortie du tome 5 de Lloyd Singer qui n’est autre que la série Makabi paru auparavant chez Dupuis, mais aussi la ressortie des quatre premiers tomes depuis janvier 2011 chez un nouvel éditeur Bamboo. Peux tu revenir sur cette affaire qui a du dérouter plus d’un lecteur ?
Luc Brunschwig : Disons qu’il s’agit essentiellement de problèmes de coulisses, qui ne devraient pas concerner les lecteurs… mais avec tous ces changements, il semble légitime d’expliquer ce qui s’est passé. Dupuis a signé MAKABI il y a 10 ans. Dans l’intervalle, un album est sorti, puis deux… puis, la maison belge a été rachetée par Media Participations. Ce rachat a pas mal déstabilisé notre éditeur. Nous avons changé 3 fois en 6 ans de directeurs de collection. Tous ont toujours soutenu MAKABI, mais il est vrai que leurs idées sur la façon de le défendre différaient considérablement [...]

Lire la suite ›

Zidrou pour son album Maître Corbaque chez Sandawe.com

Zidrou Sandawe.com

Interviewer:  PEK pour l'Equipe de Sceneario.com. Caméra et son Mathieu Langlois, mixage Aubert Bonneau. Zidrou et Maitre Corbaque chez Sandawe.com [...]

Lire la suite ›

Roger Seiter

Sceneario.com :Bonjour Roger. Vous avez lancé La Mort Rouge chez tous les libraires de France et de Navarre. Pensez vous que les lecteurs seront infectés par cette « peste » lorsqu’ils ouvriront le livre ?
Roger Seiter: Le risque n'est pas négligeable. Mais ce n'est pas très grave. D'après les écrits laissés par le docteur Ponnonner, il semblerait que le vaccin contre la grippe A guérit également la Mort Rouge. Du coup, je crois savoir de source sûre que le gouvernement dispose de stocks suffisants pour faire face à l'épidémie. Vous n'avez donc rien à craindre ...
Sceneario.com :Cette fois-ci, pour cette nouvelle aventure, vous vous inspirez de la nouvelle Le Masque de la Mort Rouge, du Chat noir et Le Roi Peste. Pourquoi ce choix cette fois-ci ?
Roger Seiter: Il faut rajouter « La Vérité sur le Cas de Monsieur Valdemar » [...]

Lire la suite ›

Jordi LAFEBRE, dessinateur de LYDIE chez DARGAUD

Sceneario.com : Bonjour Jordi, En avril dernier, est publié aux éditions Dargaud ton premier grand album cosigné avec Zidrou, Lydie. Superbe ouvrage tout en sensibilité, il fait apparaître, à sa sortie, un nom d'auteur que le lecteur ne connaît pas encore. Qui se cache derrière Jordi Lafebre et comment est-il parvenu à ce niveau d'excellence ?
Jordi Lafebre : D’abord, merci pour tes compliments. J’ai toujours voulu faire des BD quand j’étais petit. Quand l’album Lydie imprimé est arrivé chez moi, cela a vraiment été un moment très spécial. Le niveau d’excellence ? Merci mais… il me reste encore beaucoup à apprendre ! Sceneario.com : Dès le départ de ta carrière d'artiste, on a le sentiment que tu frappes fort et bien, en travaillant sur cette fiction émouvante qu'est Lydie [...]

Lire la suite ›

Wilfrid LUPANO pour L'Honneur des Tzarom chez Delcourt

Sceneario.com: Comment vous est venue cette histoire de tziganes intergalactiques ? Erriez vous sur une aire de gens du voyage, face à la pleine lune, lorsque l’inspiration est venue ?   Wilfrid LUPANO: Presque. J’avais, je crois, envie d’un grand bol d’air. Et paradoxalement, je suis allé le chercher là où il n’y en a pas : dans l’espace. La science-fiction ne m’intéresse plus beaucoup, car elle est assez largement en panne, mais c’est un genre qui offre encore de belles possibilités sur le registre du comique. L’espâââce reste un espace de libertés, alors profitons-en.   Sceneario.com: Les tziganes représentent le lointain, la liberté, la rébellion contre les codes établis. Ce sont des thèmes qui semblent vous attirer en permanence non ?   Wilfrid LUPANO: C’est exactement ça. A l’heure des caméras partout, des GPS, des passeports biométriques, les gens du voyage me paraissent finalement des gens assez libres [...]

Lire la suite ›

Histoires Extraordinaires d'Edgar Poe tome 2 par Roger Seiter

Sceneario.com : Bonjour. Ce mois de mars 2009 voit donc la sortie du tome 2 de votre série illustrée par J.L. Thouard, « Histoires Extraordinaires d’Edgar Poe » dont le titre est " Usher ".Tout d’abord, quelle fut l'accueil du public pour le premier tome ?
Roger Seiter : Bonjour. L'accueil est excellent. Avec Jean-Louis Thouard, nous avons fait pas mal de séances de dédicaces et j'ai donc pu constater une grande curiosité et un véritable intérêt du public pour cette série. Le nom d'Edgar Allan Poe n'y est probablement pas étranger. Tout le monde connaît cet auteur de nom et beaucoup de gens ont lu quelques nouvelles (souvent les mêmes) soit par intérêt personnel, soit dans le cadre de leur scolarité. Le fait de proposer, non pas simplement les textes de Poe illustrés, comme cela a souvent été fait (par Corben, Battaglia ou encore Alexis Thomas), mais une vraie série, avec des personnages récurrents évoluant dans l'univers de Poe, y a sans doute largement contribué [...]

Lire la suite ›

Le scénariste Roger Seiter dévoile les secrets d'H.M.S.

  Sceneario.com : Bonjour Roger Seiter. Nous nous retrouvons ce mois de septembre pour la sortie du tome 4 de HMS dans la collection « Ligne d'Horizon » de Casterman. Ce tome 4 conclue la nouvelle enquête du docteur Fenton. Mais avant de parler de cela, pouvez-vous nous dire quelle a été l'envie qui vous a poussé à vous lancer dans ce genre de récit maritime et historique ? Où avez-vous puisé les influences parmi vos lectures ? En bref, comment est née la série HMS ? Roger Seiter : Pour être honnête, ma première rencontre avec l'univers du roman maritime a été la lecture de « Mémoires d'un Gentilhomme Corsaire », qui n'est pas du tout un roman, mais les véritables mémoires d'Edward John Trelawney, un officier anglais de l'époque napoléonienne devenu corsaire dans les mers du sud [...]

Lire la suite ›

Roger Seiter

(LES VISUELS SONT DES ZOOMS, CLIQUEZ DESSUS POUR LES DECOUVRIR AUTREMENT !)
Sceneario.com : Bonjour. A peine un mois après la sortie de Wild River, on vous retrouve sur une nouvelle série nommée « Histoires Extraordinaires d'Edgar Allan Poe ». Pouvez-vous nous dire comment est né ce projet ?
Roger SEITER : Le plus simplement du monde. Jean-Louis Thouard, que je ne connaissais pas, m'a contacté par téléphone pour me proposer une collaboration. Cet illustrateur de grand talent aimait bien mon travail sur la série Fog et souhaitait passer à la BD. Jean-Louis voulait une histoire qui se passe aux États-Unis, mais pas forcément au 19ème. Nous avons discuté BD, cinéma et littérature pendant plus de deux heures. Je n'avais bien sûr pas de projet tout prêt dans mes tiroirs. Je ne fonctionne d'ailleurs pas comme ça [...]

Lire la suite ›

Roger Seiter pour Wild River

    Sceneario.com: Bonjour. Ce mois de mars 2008 va voir paraître une nouvelle série chez Casterman: « Wild River », dont le dessin sera assuré par votre complice de « Mysteries », Vincent Wagner. Pouvez-vous nous en dire un mot ?

Roger Seiter: Bonjour. « Wild River » est une saga familiale ayant pour cadre historique et géographique les premières tentatives de conquête des grandes plaines de l'ouest américain et des Rocheuses. Pour la première fois, au début du XIX eme siècle, les Américains franchissent le Missouri et les montagnes pour conquérir l'ensemble du continent nord-américain et rallier la côte du Pacifique. Ils se heurtent bien sûr à des tribus inconnues, souvent puissantes et hostiles, qui vont tenter pendant une décénie, de s'opposer à cette invasion [...]

Lire la suite ›

Interview de Wilfrid LUPANO sur l'Ivresse des Fantômes

 
Sceneario.com : Bonjour, et merci de nous accorder cette interview. Pourriez-vous vous présenter pour les internautes ?

Wilfrid Lupano :
Je suis Wilfrid LUPANO, j’ai 36 ans, je suis père d’un petit garçon. Je suis venu à la bande dessinée il y a une petite dizaine d’années, par hasard, ma première activité ayant été le monde de la nuit comme on dit. J’ai travaillé dans le monde de la nuit pendant 15 ans ; j’ai commencé tôt. En parallèle, j’écrivais. J’ai toujours plus ou moins écrit, mais pour moi. En même temps, je lisais de la bande dessinée mais bizarrement, je n’avais pas fait le lien entre les deux activités. D’abord parce que je n’aurais pas su comment m’y prendre et puis, je ne sais pas pourquoi, mais je ne faisais vraiment pas le lien [...]

Lire la suite ›

Roger Seiter entre le spiritisme et le brouillard

Sceneario.com : Comment avez-vous rencontré Max ? :
Roger Seiter : Avant toute chose, je tiens à préciser que je scénarise cette série avec Isabelle Mercier. C’est elle qui donne ce ton très particulier à la série et au personnage de Théo Thomas. Ce projet était dans nos cartons depuis quelques temps déjà, mais nous avions du mal à trouver le bon dessinateur. A l’époque, j’utilisais assez peu Internet et je ne surfais pratiquement jamais. Un jour, je ne sais vraiment pas pourquoi, j’ai visité quelques sites de graphistes qui mettaient en ligne leurs travaux et je suis tombé sur les dessins de Max. Des dessins très réalistes, avec une ambiance mystérieuse, fantastique. Bref, exactement ce que je cherchais pour « Dies Irae ». Je n’avais même pas d’adresse e-mail et j’ai donc chargé un ami de contacter Maxime [...]

Lire la suite ›

Luc BRUNSCHWIG un auteur prolifique

Sceneario.com: Comment avez vous rencontré Vincent? Quels éléments particuliers vous ont décidé à travailler ensemble ?
Luc BRUNSCHWIG: Avec Vincent, c’est une vieille amitié… Vincent vient de la même école que Laurent Hirn (le dessinateur du Pouvoir des Innocents). Il habitait Strasbourg à l’époque où moi-même j’y habitais, nous avions quelques amis communs, on se rencontrait lors de mini-festivals organisés autour du renouveau de la BD en Alsace. J’appréciais beaucoup son travail, le côté très graphique de ses univers, son trait très personnel, même si je trouvais que tout son potentiel ne s’était pas exprimé sur sa première série le Cœur de Sang. Il y a chez lui un étrange mélange de force brute (faut avoir vu le gaillard) et de sensibilité (pour ne pas dire, de poésie), un cocktail qui fait toute la différence entre Angus Powderhill et une héroïc-fantasy que je qualifierai de plus classique. Il était vraiment l’homme de la situation.

Sceneario [...]

Lire la suite ›