L' IMMANQUABLE #8 Aquablue : le retour aux sources

voir la série L' IMMANQUABLE

Résumé de l'album Aquablue : le retour aux sources

Ce mois-ci, l'événement dans L'Immanquable et donc, forcément, qui est immanquable, c'est l'arrivée dans le magazine des premières pages du nouveau tome d'Aquablue. Cela vaut vraiment le coup d'œil.
Vous y trouverez la suite de Pin-Up tome 10, de New York 1947 et la fin d'Airborne 44 tome 3, du Royaume de Borée tome 1 puis de Le Service tome 1.

 

Par Berthold, le 30/08/2011

Notre avis sur l'album Aquablue : le retour aux sources

Après tant d'années, Aquablue, la série créée par Cailleteau et Vatine va faire son come-back chez vos libraires en novembre 2011 avec ce tome 12. La surprise est de voir que le scénario est signé Régis Hautière et le dessin de Reno. Au vu de ces premières pages, on se dit que la série est entre de bonnes mains. Les planches de Reno sont magnifiques. L'artiste s'exprime d'ailleurs dans une petite interview. A suivre !

Puis, l'amateur poursuivra l'enquête avec Dottie dans le prochain Pin-Up. Berthet et Yann lui font mener une enquête dans le milieu du cinéma où vous croiserez Alfred Hitchcock. Très prenante comme enquête.

Trois séries nous disent au revoir ce mois ci :
- Airborne 44
tome 3, où Jarbinet nous a entraînés durant le débarquement en Normandie, tout en nous gratifiant d'une belle histoire d'amour.
- Le Service tome 1, de Djian, Legrand et Paillou où nous allons découvrir les actes commis par un certain Service agissant au nom du gouvernement lors des événements de mai 68. La fin est émouvante, touchante et donne envie de lire le prochain tome.
- Le Royaume de Borée permet de voir que Jacques Terpant poursuit la belle aventure entamée avec Sept Cavaliers, en nous plongeant dans le passé de la famille Pikkendorf. Ce premier tome, Oktavius, est une agréable surprise et mérite vraiment le détour.

Puis, avec Toulhoat et Brugeas, nous poursuivons notre périple uchronique dans cette ville de New-York en cette année 1947. Ambiance, ambiance...

Bref, un numéro de qualité, toujours à la hauteur de l'attente des lecteurs. Vous trouverez aussi une interview de Thomas Fersen, accompagnée de planches signées Christophe Blain.
Immanquable !

 

Par , le

Les albums de la série L' IMMANQUABLE

Nos interviews liées

Vincent Brugeas et Ronan Toulhoat : Le Roy des Ribauds

Un entretien avec Vincent Brugeas et Ronan Toulhoat  à l'occasion de la sortie du tome 2 du Roy des Ribauds aux éditions Akileos


Interviewer : Olivier
Images et Son : Olivier
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Rencontre avec Cuzor et Berthet pour XIII mystery

Sceneario.com :
Comment avez-vous été castés pour la série XIII Mystery ?
Berthet : J’ai reçu un coup de téléphone de l’éditeur qui avait le scénario d’Eric Corbeyran sur son bureau et il m’a dit qu’il avait un personnage féminin pour moi. Comme j’ai fait une série qui s’appelle Pin up il y avait une possibilité de cohésion, et voilà, c’est ainsi que cela s’est fait. J’ai lu le scénario que j’ai tout de suite adoré, je me suis senti très très vite capable de dessiner ça, je voyais bien ce qu’Eric avait en tête. Globalement pour XIII Mystery c’est ainsi que cela se passe, c’est d’abord une aventure scénaristique coachée par Jean Van Hamme et puis après, une fois que le scénario est validé, ils vont à la recherche de dessinateurs [...]

Lire la suite ›

Interview Régis HAUTIERE pour Aquablue

Sceneario.com : En ce mois de novembre, sort le 12ème épisode d’Aquablue. Ce dernier signe un changement radical au niveau de la direction des opérations puisque vous voilà en tant que scénariste d’une nouvelle épopée futuriste. Comment vous êtes-vous lancé dans cette aventure ? Pourquoi cette participation ? Peut-on dire que l’équipe première était "essoufflée" ?
Régis HAUTIERE: C'est Guy Delcourt qui m'a contacté pour me proposer de reprendre le scénario de la série, suite au désir manifesté par Thierry Cailleteau de passer la main. J'ai accepté très rapidement parce qu'Aquablue était une série que j'aimais beaucoup et à laquelle j'avais l'impression (peut-être illusoire...) de pouvoir apporter quelque chose. En ce qui concerne les créateurs de la série, je ne pense pas qu'on puisse parler d'essoufflement [...]

Lire la suite ›

Entretien avec le cavalier Jacques Terpant, explorateur du Royaume de Borée

Sceneario.com : Bonjour Jacques. Un an après en avoir fini avec l’aventure des Sept cavaliers, te voilà de nouveau en compagnie des Pikkendorf avec ce premier tome (sur quatre) du Royaume de Borée. Es tu devenu le chroniqueur officiel de cette famille ? Ou simplement, as-tu eu envie de revenir sur cet univers imaginé par Jean Raspail et en faire partager le voyage aux lecteurs ?
Jacques Terpant : Effectivement ,je deviens une sorte de chroniqueur officiel,disons qu'à la fin de sept cavaliers, je n'avais pas l'impression d'avoir fait le tour du sujet.Jean Raspail qui n'intervient pas dans mon travail ,était enthousiaste sur le résultat et m'a dit que tout ce qu'il avait écrit était à ma disposition. Mon choix s'est porté sur le Royaume de Borée,dont l'univers me paraissait me correspondre et s'adapter à la BD. La famille Pikkendorff traverse son œuvre,ce sont parfois des personnages principaux comme dans sept cavaliers avec Silve de Pikkendorff,ou dans le Royaume [...]

Lire la suite ›

Interview du Cavalier numéro 9 : Jacques Terpant

SCENEARIO.COM : Bonjour Jacques. Ce premier septembre 2010 voit la sortie du troisième (et dernier tome) de la série Sept Cavaliers. Avant d’aborder ce sujet, peux-tu nous présenter Jacques Terpant ? Qui est donc cet auteur ?
Jacques Terpant : Un auteur Tardif, je dirai, car j’arrive sur le tard avec le statut d’auteur complet ,pendant des années ,j’ai fait soit, une carrière de dessinateur (avec Bonifay) où d’illustrateur dans la pub ,cette activité m’a pris beaucoup de temps,Je pouvais parfois rester 4 ou 5 ans sans faire un album, il y a un moment ou j’ai dû faire un choix, j’ai pensé qu’il valait mieux laisser derrière moi des livres, plutôt que des plaquettes publicitaires, et je m’y suis mis, c’est sept cavaliers. Ce qui est amusant c’est que Jean Raspail a connu le même processus en écrivant son premier Roman à 45 ans [...]

Lire la suite ›

Block 109 de Ronan TOULHOAT (Dessinateur) et de Vincent BRUGEAS (Scénariste)

Interview de Ronan TOULHOAT (Dessinateur) et de Vincent BRUGEAS (Scénariste) pour Block 109, chez Akiléos durant le festival d'Angoulème 2010. [...]

Lire la suite ›

Philippe JARBINET nous parle de son diptyque AIRBORNE 44

Sceneario.com : Bonjour Philippe, en ce mois de septembre 2009, les éditions Casterman mettent à l’honneur votre dernière réalisation "Airborne 44". Comment ce projet est-il né ? Pourquoi avoir adopté ce titre ?
Philippe Jarbinet : D’abord le titre ! Il y a un an, j’avais terminé notre dernier entretien sur le fait que cela ne s’appellerait pas AIRBORNE. C’était un titre de travail que je trouvais trop militaire, trop utilisé dans le cinéma américain de série B. Chez Casterman, qui n’a pas la réputation de produire de séries B, la réaction n’a pas été la même. Le titre leur plaisait. Moi, il me faisait peur. Je voulais être plus lapidaire : j’ai fait un projet de couverture avec un énorme 44 sur toute la moitié supérieure de la couverture. Ce n’était pas mal mais nous hésitions tous [...]

Lire la suite ›

Philippe JARBINET se confie

Sceneario.com : Bonjour Philippe, vous voilà aujourd’hui à la tête d'une bibliographie conséquente. Pourriez-vous nous expliciter votre parcours et votre intérêt pour la bande dessinée ?
Philippe Jarbinet : A 43 ans, ma bibliographie n’est pas si importante : 17 albums en comptant le fait que, sur « Une Folie Très Ordinaire », j’ai fait une grosse quarantaine de pages sur trois albums, sur base du scénario de Christian Godard. « Sandy Eastern » était scénarisé par Franz. En fait, j’en ai réalisé 13 tout seul (scénario, dessin, couleurs) auxquels il faut ajouter les deux prochains que je réalise pour les éditions Casterman. Question parcours, celui-ci est un peu accidentel puisque lorsque j’ai fais mes études artistiques, je n’étais pas vraiment décidé à partir sur la voie de la bande dessinée [...]

Lire la suite ›

Interview Régis HAUTIERE

Sceneario.com
Bonjour Régis, pour les lecteurs de Sceneario.com qui ne te connaissent pas peux-tu décrire ton parcours ?

Régis Hautière (R.H.): Pour ce qui est du parcours universitaire, j'ai fait de la philo et un peu d'histoire, ainsi qu'un troisième cycle en ingénierie de la connaissance. Pour le reste, j'ai travaillé une dizaine d'années pour une association avant de commencer à vivre de la bande dessinée.

Sceneario.com
Comment s’est effectuée ta rencontre avec Romain Hugault

R.H.
Pour la petite histoire, Romain a d'abord rencontré Fraco (avec qui je travaille sur Dog Fights) sur Internet. Sur un site de fondus d'aviation et de simulation. Comme tous les deux cherchaient à faire de la bande dessinée, ils ont tout naturellement sympathisé et commencé à s'envoyer des extraits de leurs projets respectifs. Fraco m'a montré les planches de Romain et je lui ai dit ce que je pensais (ça devait être des trucs très positifs, du genre : "C'est nul [...]

Lire la suite ›