L' ILE ERRANTE #1 Tome 1

voir la série L' ILE ERRANTE
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

KI-OON

Genre :

Aventure

Manga

Seinen

Sortie :
ISBN : 9791032701850

Résumé de l'album Tome 1

Mikura Amelia est une jeune pilote d’hydravion. Elle a repris l’affaire de son grand-père, qui l’a élevée, assurant les livraisons entre les îles éloignées de la préfecture de Tokyo.

Alors qu’elle est en déplacement, elle apprend la mort de son grand-père. Le choc est rude. Elle se retrouve soudain seule.

Alors qu’elle fait du tri dans la maison, elle découvre des carnets de note et une lettre non livrée adressée à une certaine Mme Amelia sur l’île d’Electriciteit. Pour Mikura, c’est la stupéfaction. Les plans et observations rapportés par son aïeul dans ces cahiers montrent qu’il était à la recherche de cette île inconnue. Plus incroyable encore, ces notes sembleraient démontrer qu’il s’agit d’un récif errant dans l’océan !

La jeune femme interroge alors certains de ses clients. Plusieurs confirment avoir entendu parler de cette île errante. L’un d’eux affirme même l’avoir vue. Mikura veut en avoir le coeur net. Elle décide donc de reprendre les recherches de son grand-père.

Par Legoffe, le 26/10/2017

Notre avis sur l'album Tome 1

C’est un très joli manga que publie Ki-Oon dans sa collection Latitude. Un nom qui colle d’ailleurs à merveille avec le thème de l’histoire. Nous partons, avec Mikura Amelia, voler au dessus d’archipels exotiques ou nager avec les dauphins. Surtout, Kenji Tsuruta nous invite à une quête pour le moins étonnante : retrouver une île qui bouge sans cesse !

L’auteur installe son histoire dans un cadre de rêve et une ambiance faite de calme et de plénitude. Le rythme est lent. L’enquête dévoile ses premières révélations avec parcimonie. Et cela fonctionne à merveille. Le lecteur ne peut qu’être intrigué par cette histoire. Les écrits, les recherches du grand-père mais aussi les témoignages plus ou moins fiables sèment le doute dans les esprits.

On a forcément envie d’avancer dans la lecture. Mais le rythme instauré par Tsuruta nous incite aussi à profiter de chaque page. C’est d’autant plus vrai que les dessins sont jolis. Il y a beaucoup de finesse dans les traits et le mangaka sait en jouer pour le décor et, surtout, pour mettre en valeur sa belle héroïne. Cela frôle parfois le fan-service, sans vraiment tomber dedans. L’auteur, décidément, sait être subtil à tous les niveaux !

Après cette très bonne entrée en matière, vous aurez, comme moi, certainement hâte de découvrir la suite et ainsi connaître le secret de l’île errante !

Par , le

Les albums de la série L' ILE ERRANTE