L' ILE DE HOZUKI #3 Tome 3

voir la série L' ILE DE HOZUKI
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

KI-OON

Genre :

Aventure

Fiction

Manga

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782355921810

Résumé de l'album Tome 3


Difficile est la fuite des enfants de l ‘école de l’île de Hôzuki jusqu’à l’embarcadère qu’ils veulent atteindre, à travers forêts, ruines et zones rocailleuses, d’autant plus que les adultes qui sont à leurs trousses connaissent mieux qu’eux des souterrains qu’ils empruntent et qui leur font donc gagner du temps.

Pour semer leurs professeurs, les enfants doivent user de stratégie, et parfois l’un d’eux fait diversion afin de couvrir les autres. Quelques face-à-face auront lieu, et certains seront d’ailleurs dramatiques...
 

Par Sylvestre, le 14/07/2010

Notre avis sur l'album Tome 3


Lors de la lecture de ce tome, et parce que des cartes de l’île de Hôzuki nous sont parfois montrées pour que l’on situe bien l’action, on a l’impression d’avoir affaire à un plateau de jeu de société, avec des pions qui avancent, qui progressent, mais qui aussi sont sous la menace de pions adverses prêts à les éliminer ! Il y a parfois des raccourcis dans ces itinéraires de jeux de plateaux, et c’est bien le problème de Shû et de ses camarades puisqu’ils ne maîtrisent pas autant que leurs poursuivants la topographie de l’île de Hôzuki ! Mais c’est ça qui fait monter la tension au maximum, dans cette course-poursuite toujours aussi intrigante, voire improbable, mais tellement captivante.

Dans ce tome, le directeur, M. Toyoda, meurt. Un adulte en moins. Pour autant, il semble qu’on n’ait pas affaire à une histoire où, basiquement, les enfants vont être victorieux sur les adultes sans avoir à subir quoi que ce soit. En effet, ses camarades ne le sauront pas, mais nous, lecteurs, oui : Shû nous est montré mort, décédé après une chute qu’il a faite du haut d’une falaise.

Voilà qui nous met mal à l’aise pour deux principales raisons : d’abord parce que c’est un enfant, mais aussi parce que la petite Yume qui paraît avoir une certaine intuition met à un moment donné en doute la confiance que les enfants doivent accorder à ce Shû. Malaise donc puisque sa mort vient encore chambouler nos certitudes naissantes (si on en avait !) ; et bravo une fois encore à ce scénario qui semble vouloir garder tous ses secrets jusqu’au bout !

Nouvelle donne aussi : cette réflexion qu’ont les enfants au sujet du fantôme de jeune fille que chacun a vu tour à tour... Autant on s’était mis à croire que des fantômes pouvaient exister pour le récit, autant on en vient à douter maintenant, et une lecture nouvelle de la série depuis le début s’impose comme nécessaire, avec un autre œil... Encore une fois, le doute reste le plus fort : on garde au fur et à mesure de la lecture plein d’éléments et de réflexions comme ça sous le coude, mais on est tellement sujets à la surprise que faire un "bilan d’enquête" paraît impossible : au train où vont les choses, on s’attend à être de nouveau désarçonnés par de futures situations et de futures vérités !

Heureusement (ou dommage, la lecture de cette série étant un vrai régal), la conclusion est prévue dans le tome suivant, le dernier ! A nous le pot aux roses et les réponses à toutes ces questions qu’on a accumulées au fil de l’intrigue !

Ce volume 3 se termine avec un épisode bonus revenant sur la jeunesse de l’obsédé Kuwadate. C’est le perso qu’on sent le plus mauvais, dans cette histoire. Est-il l’arbre qui cache la forêt ou est-il le ver dans le fruit ? Je vous le disais plus haut : pour l’instant, on nage dans les imprécisions, mais c’est ça qui est bon : se laisser embarquer dans la force d’une histoire vraiment à découvrir, à vivre !
 

Par , le

Les albums de la série L' ILE DE HOZUKI