Une histoire américaine- Edition noir et blanc

Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

DARGAUD

Genre :

Biographie

Chronique sociale

Drame

Sortie :
ISBN : 9782205086607

Résumé de l'album Une histoire américaine- Edition noir et blanc

Le 2 février 2013, à Stephenville, au Texas, sur un champ de tir, Chris Kyle, ancien Navy Seal, vétéran de la Guerre d'Irak, considéré comme le plus grand sniper qu'a connu l'armée américaine, celui que l'on nommait La Légende, est tué par Eddie Ray Routh, ancien marine qui a servi en Irak...

Par Berthold, le 31/05/2020

Notre avis sur l'album Une histoire américaine- Edition noir et blanc

Vous avez du surement voir le film de Clint Eastwood, American Sniper ? Du coup, le nom de Chris Kyle vous parle.

En attendant le prochain Tyler Cross, Fabien Nury et Brüno ont réuni à nouveau leur talent pour s'intéresser à Chris Kyle, mais aussi, à son assassin, Eddie Ray Routh.
 "L'homme qui tua Chris Kyle" prend presque la forme d'un passionnant documentaire, très intéressant à divers niveaux.
Outre l'aspect biographie, le récit nous fait réfléchir à ce meurtre, à cette fascination des USA pour ce sniper qui a tué, selon lui, plus de 200 personnes sur le sol irakien, mais aussi sur le sol américain et qui n'a jamais été traduit en justice pour autant. C'est assez incroyable.
Si le film d'Eastwood est bon, il n'a pas été aussi loin que Nury et Brüno dans sa démarche. En fait, je dirais que cet album est un excellent complément, une autre vision instructive sur cette personnalité que ses camarades nommaient la Légende. Dans ces pages, l'approche du scénariste est des plus judicieuses. Comme il le dit, le récit est traité un peu comme l'histoire de Jesse James, qui fut assassiné par le lâche Robert Ford. Il est clair que la personnalité de Routh reste très ambigue. Est-ce que sa souffrance, son traumatisme lié à la guerre était réel ? Est ce que la drogue qu'il prenait ne lui a pas atteint le cerveau ? Pourtant, au début, on peut voir que ce jeune homme semble normal. Qu'il est un bon marine. Mais son retour a déclenché quelque chose en lui !  Beaucoup de questions qui nous permettent de nous faire notre propre opinion.
Nous découvrons aussi le côté ambigue de la veuve, Talia Kyle qui continue à perpétrer la mémoire de Chris Kyle. A la lecture de ces pages, je me demande si quelquepart elle n'a pas, elle aussi, un côté obscur ?
J'ai bien apprécié aussi la façon dont les auteurs racontent comment l'acteur Bradley Cooper s'est emparé du personnage pour se transformer en Chris Kyle. Cette partie nous montre bien comment l'Amérique et Hollywood ont rendu les honneurs à cet American Sniper. Je dois bien avouer aussi que la céremonie funéraire est bien chargée en émotion. Qu'on apprécie ou non le personnage, cette scène reste touchante.

Graphiquement, le dessin de Brüno est superbe. Le noir et blanc permet d'admirer son grand talent. Cette mise en scène, ces pages sont magnifiques, tout est parfait. Même dans cette version, certains effets visuels sont énormes. Je repense à la scène de poursuite et l'arrestation de Routh, à la scène où Bradley cooper/Chris Kyle "abat" sa cible et ce qu'il dit. Brüno nous offre quelques scènes chocs et impressionnantes !

Les divers chapitres s'ouvrent sur des citations souvent tirés de films de et avec Clint Eastwood. Une autre légende américaine qui apparait dans ce livre.

Une œuvre forte, un magnifique album que je ne peux que vous recommander.
La version en noir et blanc est sublime. Mais pour les amateurs, la version couleur est disponible dès le 29 mai 2020 aussi.

 

Par , le

Nos interviews liées

Un entretien avec Fabien Nury et Pierre Alary

Sceneario.com : Fabien Nury, Pierre Alary, ce n’est plus la peine de vous présenter, comment vous êtes-vous rencontrés sur le projet Silas Corey ?
Fabien Nury : Par téléphone, on s’est dit qu’on aimerait bien travailler ensemble. J’avais un scénario de prêt, je l’ai fait lire à Pierre, il m’a répondu : Super, ça va être beaucoup de boulot mais on y va.
Sceneario.com : Un scénario qui a pour cadre la première guerre mondiale, après Il était une fois en France, les guerres sont-elles un terreau propice aux histoires ?
Fabien Nury : Ah oui, bien sûr que oui. En tant que territoire de fiction, la guerre est un terreau particulièrement propice. Elle brise des vies, elle crée des destins exceptionnels. La guerre c’est la violence universelle. C’est parfois le règne du mal et c’est assez souvent la dedans que vous pouvez placer des fictions dramatiques [...]

Lire la suite ›

Brüno pour Commando Colonial Tome 2

Pour commencer, pourrais-tu nous raconter ton parcours et comment tu es venu à la BD ? Brüno : J’ai toujours aimé la Bande Dessinée et j’en ai toujours plus ou moins fait. Quand j’étais à la faculté d’arts plastiques de Rennes, une bande de copains a monté une structure d’édition « La Chose » (cette structure existe toujours). J’ai alors fait 2 ou 3 albums chez eux. A une époque, je faisais beaucoup de festivals, et à celui de Saint-Malo, en 1997, j’ai rencontré Fredéric Mangé de chez Treize Etrange. Il lançait une collection d’adaptation de romans d’aventures et c’est comme ça que j’ai fait « Nemo ». Ensuite j’ai signé chez Vents d’Ouest et c’était parti ! Aujourd’hui je me consacre à la BD, en faisant aussi quelques travaux d’illustrations à côté [...]

Lire la suite ›