L'histoire des Saints en bande dessinée

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

GLENAT

Genre :

Historique

Humour

Sortie :
ISBN : 9782344026267

Résumé de l'album L'histoire des Saints en bande dessinée

D'où viennent les noms Saint-Nectaire, Saint-Emilion, Saint-Tropez ? Pourqui dit-on que s'il pleut à la Saint Médard, il pleuvra 40 jours plus tard ? Découvrez l'histoire de Saint Paul, Sainte Agathe, Saint Vincent de Paul, Saint Louis, Saint Fiacre et bien d'autres grâce à cet album amusant et instructif.

Par Berthold, le 09/05/2019

Notre avis sur l'album L'histoire des Saints en bande dessinée

La journaliste Raphaëlle Simon et le dessinateur Laurent Bidot ont joint leur talent pour nous offrir L'histoire des Saints en bande dessinée et grâce à cet ouvrage, nous permettre de redecouvrir leur vie.

Ce livre est une agréable surprise.
Grâce à l'écriture inspiré de Raphaëlle Simon, nous découvrons en une page, l'histoire d'un saint, avec anecdotes authentiques, tirée de légendes ou mythologies, leur parcours, leurs itinéraires parfois étonnants et pourquoi ils sont entrés dans la culture populaire.
Les textes de Simon sont très interessants. Elle n'en fait pas trop et utilise les bons mots pour aller à l'essentiel. Grâce à elle, nous découvrons des origines que nous avions oubliées.

Cela m'a surpris de voir Laurent Bidot, avec ce style léger, amusant, lui, qui nous a plus montré sa veine réaliste avec Paradoxes ou Le Linceul. Et cela fonctionne plutôt très bien, cette veine humorisitique lui va à merveille. Le dessin est drôle, il nous amuse et nous fait rire avec sa vision de l'histoire des saints. Il se permet même quelques anachronismes ou clins d'œil par moment. Vous verrez que Saint Vincent de Paul fut un jedi, à moins que...

Une bonne surprise et une lecture qui nous change les idées tout en nous instruisant.
Laissez vous tenter, vous ne serez pas déçus.

 

Par , le

Nos interviews liées

Laurent BIDOT, entre James Bond et Dieu

Cubik pour sceneario.com: Bonjour. Je vois que avez suivi les cours de l'Ecole Supérieure d'Arts Graphiques, puis vous êtes dirigé assez rapidement vers l'illustration et la bd. C'est un objectif que vous avez depuis très longtemps?
Laurent Bidot: Après l'ESAG, quelques stages en agence de publicité et un an de service militaire au SIRPA (Service d'Information et de Relations Publiques) de la Gendarmerie, j'ai travaillé pendant 10 ans dans la graphisme publicitaire et l'illustration. Sept ans dans une société de communication, puis trois ans graphiste free-lance. Mes premières bande dessinées en amateur qui ont été publiées remontent à une dizaine d'années. Pendant ces 3 années en indépendant j'ai pris le temps de développer des idées de scénarios. A 32 ans, je sentais que le moment était venu et que l'inspiration n'était pas très loin. Pourtant mon désir de raconter des histoires en bandes dessinées remonte à l'âge de 10 ans. On peut dire que je ne me suis pas précipité ! Ma priorité était d'acquérir une certaine maturité graphique et intellectuelle [...]

Lire la suite ›