L'Extraordinaire Abécédaire de Zoé Marmelade

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Collection :

Métamorphose

Genre :

Aventure

Jeunesse

Onirique

Sortie :
ISBN : 9782302059719

Résumé de l'album L'Extraordinaire Abécédaire de Zoé Marmelade

En jouant avec son petit chien Nunuche, Zoé plonge dans un abécédaire farfelu qui lui font imaginer de drôles d'aventures oniriques et imaginatives !

Par Fredgri, le 11/06/2019

Notre avis sur l'album L'Extraordinaire Abécédaire de Zoé Marmelade

Le seul fil conducteur de ce savoureux album c'est Zoé et son chien qui, au rythme d'un abécédaire qui s'égraine devant nous, se laissent entraîner dans des aventures farfelues et extrêmement originales, à l'exemple de la jeune Alice au pays des Merveilles !

Ainsi, les auteurs imaginent, pour chaque lettre de l'Alphabet, une petite phrase très imagée qui utilise le plus de fois possible la dite lettre… Par exemple, pour A, on a "Un Alligateor Albinos Avale de l'Air en Apesanteur et n'Arrive pas A s'Asseoir sur l'Armoire". Nous sommes en plein Nonsense et nous découvrons que Bianco qui écrit les textes s'amuse comme un fou, ainsi que Pommepuy qui a la mission de s'approprier ces univers qui se dévoile à elle.

Un album extrêmement rafraîchissant, pétillant d'intelligence et d'une joie communicative qui nous emmène dans des mondes délicieusement dingues, ou les animaux attendent d'être reçus par un doryphore qui habite un château fait de dominos…

Autant vous prévenir, cet album se révèle progressivement, mais surtout c'est une formidable occasion de passer un très bon moment à le lire en famille, même les plus réfractaires à la bande dessinée sauront se laisser convaincre…

Très conseillé !

Par , le

Nos interviews liées

Guillaume Bianco, auteur de Billy Brouillard

Sceneario.com : Bonjour Guillaume Bianco ! Pourriez-vous avant tout vous présenter et nous rappeler votre parcours artistique ?
Guillaume Bianco : "Parcours Artistique" ? En ce qui me concerne, et sans fausse modestie aucune, le terme me dérange un peu... Je pense sincèrement ne pas être un "artiste"... Picasso, Van Gogh en étaient... Moi pas... En revanche, je sais m’arranger avec les choses que je sais ou non dessiner, ce qui m’intéresse c’est de transmettre les émotions que j’éprouve... Rien de plus... Mon parcours "non artistique", donc, se résume à un bac d’arts plastiques, où l’ on n'apprend pas grand chose, je crois... En tout cas, pas à devenir artiste... Par la suite, j’ai fait des études de langues orientales et voulais enseigner le Français en Asie... Puis j’ai croisé la route de Didier Tarquin et de Christophe Arleston et je me suis retrouvé à faire l’imbécile au studio Gottferdom (la rédaction de Lanfeust Mag), jusqu'à ce qu’Arleston me demande de faire une page pour le magazine [...]

Lire la suite ›