L'été fantôme

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

GLENAT

Genre :

Fantastique

Intimiste

Vie Quotidienne

Sortie :
ISBN : 9782344019122

Résumé de l'album L'été fantôme

Comme chaque été, Louison vient passer ses vacances chez sa grand-mère avec sa sœur et ses cousines. C'est l'occasion d'aller à la plage, de passer du temps avec les grandes... Mais très vite la jeune fille sent bien que les autres préfèrent être ensemble. Elle commence alors à jouer dans son coin et découvre un jour que le fantôme de la petite sœur de sa grand-mère l'observe... Après un premier contact assez distant, les deux ados se lient d'amitié et passent de plus en plus de temps ensemble...

Par Fredgri, le 22/02/2018

Notre avis sur l'album L'été fantôme

Tout commence par l'arrivée des filles chez leur grand-mère qui perd de plus en plus les pédales. Oh rien de bien grave jusque là, mais suffisamment pour que progressivement les nanas s'en rendent compte. Ce sont donc les vacances, farniente sur la plage ou sur la terrasse à profiter du beau temps et des discussions légères des ados. La jeune Louison sent toutefois bien qu'elle n'est pas toujours la bienvenue, que ces histoires de garçons l'agacent... Quand elle rencontre la jeune Lise, elle découvre qu'elle est le fantôme de sa grande tante, morte jadis alors qu'elle n'avait qu'à peine 10 ans. Entre elles s'installent progressivement une belle complicité, nourrie de petits jeux, de balades, de découvertes.

Mais, alors qu'on pourrait penser que le récit va soudain basculer dans le fantastique, Elizabeth Holleville se concentre sur Louison, sur les émotions qui l'assaillent, sur ces restes d'enfance qui ne disparaissent pas, qui la marginalisent au milieu de ces grandes ados.

Beaucoup de finesse et de justesse dans ces portraits très attachants. On peut sourire devant telle ou telle réflexion, devant les minauderies d'ados tandis qu'un beau jeune homme s'avance torse nu, sur le sable...
En contre partie, je trouve que cette écriture pourrait être encore plus émouvante. Bon, c'est vrai que graphiquement, même si j'aime beaucoup ce dessin, cela reste assez froid, globalement, ce qui renforce la distance qu'il peut y avoir. Mais on reste attaché, tout du long, à ces regards en coin, cette complicité entre Louison et Lise !

Premier album de l'auteure et on en ressort intrigué, tout de même, par cette personnalité qui se dégage de ces pages !

Elizabeth Holleville, un nom à surveiller !

Par , le