L'essentiel

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

Des ronds dans l'O

Genre :

Autobiographie

Intimiste

Vie Quotidienne

Sortie :
ISBN : 9782374181301

Résumé de l'album L'essentiel

Laurent Bonneau observe la vie qui se déroule autour de lui, la route, la présence de Marie, la femme qu'il aime tendrement, passionnément. Il écoute le silence, réfléchit à la notion de la liberté en retrouvant les détenus avec qui il anime un atelier de BD, il pense à l'idée du jugement, de cette vie qui passe, aux erreurs et encore une fois il veut crier son amour pour celle qui le précède, qu'il regarde marcher lentement, caressée par les rayons du soleil, les couleurs qui glisse sur sa silhouette… Laurent Bonneau a peut-être un peu peur parfois, il culpabilise, il est aussi confiant, rassuré, il se laisse aller à la poésie, à l'intellectualisation. Il respire, écoute et nous confie ce qui pour lui reste l'essentiel…

Par Fredgri, le 16/11/2022

Notre avis sur l'album L'essentiel

Je crois que le dernier album que j'ai lu de Laurent Bonneau, c'était Les Brûlures, aux éditions Bamboo, un bel album tout en subtilité, sur la communication, avec une intrigue solide. Ici, l'artiste est tout seul. Il se confie sur sa vie, sur l'amour qu'il éprouve pour sa femme, les pensées qui l'animent en allant travailler avec les détenus de la prison. Ses incessantes interrogations entremêlées de pensées poétiques quand il évoque la passion amoureuse ou toutes ces évidences essentielles qui s'imposent naturellement au fil du temps !

Ici, il n'est pas question de réfléchir à une histoire, à une construction narrative, on se laisse simplement porter par la sensibilité de l'auteur, par ces instantanés qu'il nous offre, images colorées ou non, esquisses d'un paysage enneigé, d'une silhouette nue qui se faufile entre les arbres, ou un peu plus suggérée dès qu'il entre dans la prison. Rien n'est vraiment précis, ni même trop "écrit", juste une sorte de voyage lent et contemplatif avec une voix qui se libère, qui se dévoile, qui nous chuchote dans le creux de l'oreille.

Il n'y a finalement pas réellement grand chose à dire sur ce très bel album digressif, si ce n'est qu'il est touchant par sa sincérité nue et pudique, par ses confessions traversées par quelques belles petites fulgurances qui font réfléchir, par ses pages magnifiques !

Tendez la main, feuilletez le, emmenez le avec vous, comme on invite un ami… Un bon moment de lecture !

Par , le