L'Automne

Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

SEUIL

Genre :

Intimiste

Thriller

Sortie :
ISBN : 2020846012

Résumé de l'album L'Automne

Kirk est un loser.
Sa copine vient de le laisser tomber, il bosse dans une station service minable, partage son appart' et un soir alors qu'il fait une permanence, il se retrouve avec une carte visa gold perdue sur les bras !
June est la jeune femme du proprio de la station, elle sait que Kirk n'a pas rendu la carte, qu'il a menti à son patron, elle lui propose donc un deal, faire des menus travaux chez elle et elle se taira...
Seulement voila, kirk découvre un jour dans le jardin, enterré, un sac à main ayant appartenu à une certaine Emily Keating !!!
D'une simple interrogation tout ça va très vite tourner à l'obsession, qui est cette fille ? Que fait ce sac ici ? Kirk se lance alors dans cette enquête...

Par Fredgri, le NC

Notre avis sur l'album L'Automne

Un des premiers travaux de Ed Brubaker (Batman, Sleeper...) et de Jason Lutes (Berlin), cet album se laisse lire sans précipitation, d'une traite. Sans en avoir l'air le scénario est très habile, plein de détours surprenants qui nous entraînent vers des voies toujours très intriguantes. Ed Brubaker était déjà parfaitement à l'aise, peignant ici une histoire assez simple, mais remarquablement bien écrite. Les personnages, les dialogues, toute la substance de ce récit tiens sur des confrontation et sur le sentiment que l'auteur mène tous le monde par le bout du nez !
Jason Lutes n'a pas un dessin aux effets trop exagérés, c'est une ligne claire efficace et sensible et personnellement j'aime beaucoup cette sorte de "sérénité" qui s'en dégage, quelque chose de très apaisant malgré les tensions qui se lisent sur les visages de protagonistes !
Une très agréable surprise en tout cas de la part de Seuil, qui montre encore une fois que les éditeurs veulent vraiment ptésenter une production américaine vraiment intéressante, loin des archétypes habituels !

Par , le

Déjà éditeur de Berlin, le Seuil affectionne l’auteur de « L’Automne » et lui redonne la parole au travers de cette superbe édition cartonnée cette fois, illustration de couverture particulièrement originale mise en valeur par un fini mat très soigné.
Grand éditeur, le seuil fait des beaux livres mais surtout il établit un catalogue riche et exigeant. L’automne fait partie de la sélection.

C’est un polar respectant parfaitement les règles du genre. L’intrigue est intelligente, captivante rondement illustrée par un dessin net et précis. Jason Lutes cite Hergé parmi ses influences majeures et son dessin style ligne claire le montre encore une fois.

L’automne est une bonne saison pour les jardiniers. Il faut nettoyer les pelouses et c’est comme ça que le héros, piégé après avoir commis une faute, va trouver les moyens de retourner la situation à son avantage. Mais rien n’est encore fait et la narration et le découpage font monter la pression, ça devient très vite passionnant, presque grisant Cet album est une vraie belle surprise.
En espérant que les éditeurs continuent de traduire ou de rééditer des œuvres de cette qualité, encore inconnues pour certaines ou méconnues pour d’autres, je recommande vivement cet ouvrage.
A lire en écoutant la bande son d’un film d’Alfred Hitchcock et si vous aimez les polars de Brunschwig.

Par , le