L' ASSASSIN ROYAL #8 Astérie Chant-d'Oiseau

voir la série L' ASSASSIN ROYAL
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Genre :

Adaptation

Aventure

Fantastique

Médiéval

Sortie :
ISBN : 9782302042346

Résumé de l'album Astérie Chant-d'Oiseau

Fitz Chevalerie s’est joint à une troupe itinérante sous le couvert d’un berger. Sa position est précaire, les hommes d’arme de Royal sont à sa recherche et la prime pour sa capture enlèverai tout scrupule pour le dénoncer à ses compagnons de route.

Par Olivier, le 27/01/2015

Notre avis sur l'album Astérie Chant-d'Oiseau

Les pensées de Fitz sont entièrement tournées vers Molly et le bébé dont il est le père. Son cœur lui commande de partir les retrouver, mais son esprit est contraint par Vérité à le rejoindre.
Pendant ce temps, Astérie champ-d’oiseau, jeune ménestrelle, qui s’est elle aussi joint à la troupe itinérante perce le secret qu’il dissimule sous ses habits de berger. Fine observatrice, sa mèche blanche, son nez cassé et la cicatrice qu’il porte sur la joue l’ont tout de suite désigné comme le bâtard de Chevalerie.
Toutefois, la jeune ménestrelle n’a aucunement l’intention de vendre Fitz, ce qu’elle veut c’est une chanson, une magnifique chanson de geste.

Un huitième tome où Fitz se retrouve, partagé entre son désir de retrouver Molly et celui de rejoindre Chevalerie ou Ketricken.

Le scénario qui oscille entre la réalité immédiate du batard et les rêveries d’art qui lui ouvrent les portes de la réalité de ceux qui lui sont proches, progresse lentement, au rythme de la caravane. La présence pétillante d’Astérie apporte un peu de légèreté dans cette atmosphère sombre et lourde. C’est un rôle étrange que joue cette petite ménestrelle qui prodigue finement ses conseils à Fitz déchiré entre son envie de rejoindre son Prince et sa vision de Molly et de sa fille.

Un voyage ponctué d’incidents qui animent le voyage de Fitz Chevalerie en route vers un destin dont Jean Luc Clerjeaud garde encore le secret.

Le dessin très classique de Christophe Picaud prouve à nouveau son efficacité dans ce nouveau tome ou les émotions priment sur l’action, ce qu’il sait parfaitement rendre au travers des multiples gros plans que le découpage lui apporte.

Une série toujours aussi agréable à suivre dont la fin approche, puisqu’elle était prévue en 9 tomes, plus que quelques mois à patienter avant de découvrir ce qui attend Fitz, Molly, Burich et les Princes.

Par , le

Les albums de la série L' ASSASSIN ROYAL