L'art de Tony Millionaire

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Genre :

Art Of

Sortie :
ISBN : 9782302010734

Résumé de l'album L'art de Tony Millionaire

Tony Millionaire est un artiste américain un peu à part, ne serait-ce que par le côté absurde de ses histoires, par le ton ouvertement décalé et parfois même assez licencieux. Ce volume est donc l'occasion de découvrir à la fois son travail d'illustration que certaines de ses planches de BD...

Par Fredgri, le 06/06/2010

Notre avis sur l'album L'art de Tony Millionaire

Il m'est arrivé de croiser le travail de Tony Millionaire dans certaines publications, en général des collectifs. Mais je ne connais pas assez le reste de son œuvre. Ce gros volume d'un peu plus de 200 pages nous fait donc entrer de front dans l'univers très à part de cet auteur américain complètement atypique. Le premier constat c'est que Soleil aurait pu essayer de traduire quelques planches de Millionaire, en effet, on lit beaucoup de bien, on est intrigué, on aimerait réellement pouvoir en lire davantage, mais toutes les planches sont en vo (même mettre les textes en bas de page par exemple). Et comme il joue beaucoup sur les jeux de mots, sur le jargon, c'est assez souvent difficile à traduire pour un non anglophone. Ce qui a pour résultat, à la longue, de faire baisser un peu l'intérêt que pourrait avoir un néophyte pour cet auteur pas super connu en France ! ce qui est un comble pour un ouvrage de présentation...
Par contre, graphiquement, c'est une très grosse claque. Même son on croise certaines planches pas forcément super jolies, il y a énormément d'illustrations et de planches très belles qui nous démontrent par A + B combien cet artiste est doué.
Autre point pas très positif, l'organisation de ce volume. Aucun ordre particulièrement chronologique, il flotte sur l'ensemble comme un parfum de joyeux foutoir, avec des anecdotes qui occupent des pages et qui n'apportent rien de bien neuf sur le travail de l'artiste, qui raconte un détail, une rencontre, qui insiste sur ses années de galères, sans argent etc. Bref, assez étrangement, on ne s'attache pas forcément au bonhomme, alors que l'artiste m'a, au contraire fasciné par son travail.
Un Art of sympa et très riche. Maintenant il me faut juste trouver ses BD !!!

Par , le