L’archimage Robert

Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

ZENDA

Genre :

Humour

Satirique

Sortie :
ISBN : 2876870673

Résumé de l'album L’archimage Robert

Dieu qui s’ennuyait ferme eu un jour une idée ! Pourquoi ne pas animer la Terre ? Il créa donc les hommes, histoire de, et accessoirement les anges pour jouer aux échecs. Malheureusement, Lucifer ( son préféré !) le trahit et il décida alors de le bannir ! Lucifer se mit donc en œuvre afin de détruire la création de Dieu ! L’espèce humaine était en péril ! Il fallait intervenir !
Robert Caster, vendeur de fixe-chaussettes de son état, sera amené à se servir de ses pouvoirs magiques dans moultes occasions mais sera t-il capable de contrecarrer les plans de l’impitoyable Satan ? Une chose est sûre ! Robert Caster est L’ARCHIMAGE ROBERT !

Par Matt, le NC

Notre avis sur l'album L’archimage Robert

L’archimage Robert est une bd d’un tome seulement et Dieu peut en être le témoin, On le regrette infiniment ! J’ai eu en face de moi 44 pages de pur bonheur !
Cette Bd associe de petites histoires reliées ou non entre elles grâce auxquelles nous comprenons mieux le dur métier de vendeur de fixe-chaussettes, le combat acharné entre le bien et le mal, l’utilité de pouvoirs magiques dans des situations plus ou moins complexes ou encore de connaître le nom de son patron afin de ne pas tuer tous les Dupond de la Terre par erreur !
Grâce à ce petit bijou de la Bd humoristique, vous serez amené à comprendre la dure réalité de la vie d’archimage ! L’archimage Robert, une bd à mettre entre toutes les mains !

Par , le

Nos interviews liées

François FROIDEVAL

Sceneario.com : Bonjour, et merci d’avance pour votre disponibilité pour répondre à quelques questions. Froideval : Bonjour.

Sceneario.com : Où travaillez vous, dans un studio ou chez vous ?
Froideval : Je travaille soit chez moi, soit avec les illustrateurs, parfois dans un bar, mais en général plutôt chez moi.

Sceneario.com : Quels sont vos habitudes de travail ? Vous écrivez votre BD entièrement avant de la donner à un illustrateur, ou au contraire vous la travaillez au fur et à mesure ?
Froideval : Mes Bds ne sont jamais totalement terminées d’avance. Je travaille au fur et à mesure que les illustrations avancent, même si je sais où va aller l’histoire.

Sceneario.com : Comment avez vous rencontré Tacito ?
Froideval : J’ai vu des planches chez notre premier éditeur zenda , ou dans les décors on voyait d’immenses bâtiments en fer et en verre magnifiquement dessinés, un peu dans le style des descriptions de Jules Verne [...]

Lire la suite ›