L'année de la win

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

6 PIEDS SOUS TERRE

Collection :

Arthropode

Genre :

Humour

Politique

Sortie :
ISBN : 9782352120537

Résumé de l'album L'année de la win


Il n’y a pas que les saisons qui passent... Il y a aussi la pilule, celle qu’ils essayent, non, qu’ils réussissent à nous faire avaler ! Car si c’est la crise, ce n’est pas la crise pour tout le monde, semble-t-il...

Avec humour et décontraction (comme il le dit !) Rémy Cattelain nous passe en revue, sous l’angle politico-économique, la période qui s’est étendue de l’automne 2008 à la fin de l’été 2009, tout cela en 72 dessins caustiques...

 

Par Sylvestre, le 22/12/2009

Notre avis sur l'album L'année de la win


Avec la réédition de Comme un lundi de James, L’année de la win de Rémy Cattelain marque en ce mois de décembre 2009 la naissance de la collection Arthropode des éditions 6 pieds sous terre. Si la coccinelle qui est le symbole de cette nouvelle collection est bien rondouillette, les titres dont elle ornera la tranche sont eux au contraire bien carrés, avec leurs 16cm de côté, et brochés.

Chapitré par saisons (Automne 2008, Hiver 2009, Printemps 2009 et Eté 2009), cet ouvrage au titre décalé propose un gag en un seul dessin par page. Deux mots apparaissent parmi d’autres dans le sous-titre du livre. Ils en en résument le contexte et l’esprit : "l’apocalypse économique" ! Rien que ça ! Tout un programme, non ? En effet, mais... un programme dont vous êtes le héros, vous, pauvres cloches qui n’avez même pas réussi à devenir un grand patron ou un politique méprisant plus petit que vous.

Quelques dessins relatifs à l’international sont présents, mais les gags restent majoritairement proches de l’actualité et des préoccupations françaises de cette année passée. Le sujet aidant, le trait de Rémy Cattelain prend des airs de dessin de presse. Moqueur, bien entendu, et dont la moquerie est appuyée par une mise en couleurs très flashy donnant même aux personnages sensés être des figures sérieuses des airs de guignols.

Ces 4 saisons de Cattelain sont un petit pavé dans la mare. Elles trouveront leur place, une fois séchées, aux côtés de recueils d’illustrations politicardes comme ont pu en signer Wolinski, Maester, Riss, Plantu ou Jul pour ne citer que ceux-là...
 

Par , le