L' ANGE ET LE DRAGON #2 Et la vie ne sera que vénéfice

voir la série L' ANGE ET LE DRAGON
Dessinateurs :



Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Genre :

Drame

Fantastique

Sortie :
ISBN : 9782302015562

Résumé de l'album Et la vie ne sera que vénéfice

 
Aucune année ne passe depuis la mort de Licomte sans qu’Hanaé ne soit prête pour le rendez-vous annuel de six minutes dont elle peut profiter avec lui. Le reste du temps, tout n’est qu’attente de ces furtifs instants de bonheur pour la triste jeune femme. Aussi, exténuée par ce qui était devenu son supplice et poussée par la sorcière Hortensia à ne pas sombrer, Hanaé va aller brûler sa vie à la recherche de la Reine-Spectre et du savoir qui briserait son maléfice...
 

Par Sylvestre, le 01/05/2011

Notre avis sur l'album Et la vie ne sera que vénéfice

 
On était prévenu que cette suite mettrait un certain temps avant de paraître (voir notre interview de février 2007), aussi fut-ce une excellente surprise de voir qu’enfin, ce tant attendu tome 2 était disponible !

Il commence dans les salons de Netherfield, lieu différent de ceux qui faisaient le décor de la toute dernière planche du tome 1, mais bien que l’ambiance y soit pour le moins nouvelle et inattendue, le graphisme - passerelle entre nos yeux et le scénario - nous est lui redevenu très vite familier. Il faut dire qu’on avait été convaincu par les capacités, par le pouvoir du dessin 3D de Lalie, et avoir ce nouveau rendez-vous avec... est un peu comme une fête puisqu’on le vit comme une nouvelle rare occasion de voir quelque chose qu’on n’a pas l’habitude de voir ailleurs ! Et notre attente est récompensée : si sur certaines vignettes quelques textures font trop plastique, trop artificiel, la majorité des visuels est faite de manière formidable. Les ombres et les lumières sont maîtrisées ; regardez les pavés mouillés, dorés par les rayons du soleil couchant... Observez aussi les écailles des dragons et les peaux ridées des vieilles sorcières : elles sont telles qu’on croirait pouvoir en sentir la rugosité rien qu’en touchant le papier ! Quant à la peau de la belle Hanaé et aux reflets de lune sur les larmes soulignant les courbes de son doux visage : quelle sensualité !!! Oui, une fois de plus, l’appel à l’informatique côté dessin se ressent, il crève même l’écran, mais il sait se faire le serviteur du propos : nos yeux ne le regardent pas comme une curiosité en s’arrêtant sur sa surface, ils vont au-delà et parviennent à nous faire plonger dans l’histoire.

Ce tome 2 propose la suite du récit et sa fin. Entre tristesse résignée et passion furieuse, entre le froid glacial qui va envahir le cœur d’Hanaé et l’enfer du feu des dragons, entre caresses et griffures ou morsures, le scénariste Téhy nous mène jusqu’à la conclusion de son triste et beau conte fantastique, composant sur la question de la difficulté de vivre séparé d’un être cher perdu à tout jamais.

C'est touchant, c'est puissant, c'est expressif et beau... Fantasy et informatique font bien bon ménage dans cette série à peu d'autres pareille. Bravo aux auteurs pour leur fructueuse collaboration !
 

Par , le

Les albums de la série L' ANGE ET LE DRAGON

Nos interviews liées

Yiu, Premières Missions Tome 5 : Exfiltration Geisha

Sceneario.com : Vax, le dessin ne se démarque pas trop de la série mère, était-ce pour ne pas blesser les fans de la première heure?
Vax :
Je n'ai pas vraiment eu à me forcer pour coller à l'univers graphique de la série mère, ce genre de décors, de persos, c'était exactement ce que j'aimais dessiner avant de faire de la bd, du coup c'est assez naturellement que je me suis mis dans le bain. Et oui, c'est certain que le but était de garder une certaine homogénéité entre les deux séries, même si en regardant bien on trouve beaucoup de différences au niveau dessin. Je dirais même que d'albums en albums, je me sens de plus en plus libre d'apporter des choses qui n'existaient pas forcement dans la série mère, comme ce coté japonisant qu'on retrouve dans les tomes 2 et 5.    


Sceneario.com : Vax, Souhaiterais-tu diversifier ton talent de dessinateur en t'attaquant à un ou d'autres genres que la science-fiction ? Si oui, lesquels ?
Vax :
J'aime beaucoup le médiéval fantastique, les series plus actuelles et réalistes m'intéressent également, et j'ai une envie d'album humour sur des ninjas que je traine depuis quelques temps [...]

Lire la suite ›

Interview de Téhy, auteur avec Lalie de L'ange et le dragon

Sceneario.com : Bonjour ! "Téhy"... Forcément, ce nom dit quelque chose aux amateurs de bandes dessinées, notamment à ceux qui connaissent tes réalisations et à ceux qui ont déjà lu une première interview que tu avais accordée à Sceneario.com en janvier 2003, mais pourrais- tu quand même te (re)présenter ?
Téhy : Je suis un modeste auteur BD, partagé en deux parties : une partie "Jim" multipliant les expériences BD humour, avec différents titres, différents formats, différents types d'humours, et une partie "Téhy" plus axée sur les scénarios "fantastiques", avec moins de morceaux d'humour à l'intérieur ^^ . Mais là aussi, avec une tendance à vouloir essayer des projets différents, décalés, comme avec le projet YIU (7 tomes de 72 planches) ou sa série parallèle Premières missions [...]

Lire la suite ›

TEHY

Sceneario.com: Bonjour et merci d'avoir accepté de répondre à mes questions. Tu portes deux noms de scène, tu as plusieurs métiers (dessinateur, réalisateur, scénariste.), alors finalement, comment te décrire ?

Téhy: Plutôt un scénariste, je suppose, en phase d'apprentissage perpétuel, mais content à chaque fois que j'ai l'impression - subjective, forcément - de faire des progrès, de savoir un peu mieux raconter. Je considère ces années comme une sorte de passage pour apprendre à raconter des histoires, à s'y frotter, tester, jouer à essayer de s'épater, et toutes ces choses là. A côté de ça, dessinateur ou réalisateur, ce n'est jamais que des façons de faire passer les idées.

Sceneario.com: Ton métier de scénariste t'a conduit vers différentes histoires, dont celle de « Fée et Tendres Automates » qui se conclut ce mois ci. Après des péripéties tumultueuses tant dans la fabrication de la série que dans son récit, le troisième et dernier tome arrive enfin [...]

Lire la suite ›