L' AMBULANCE 13 #7 Les Oubliés d'Orient

voir la série L' AMBULANCE 13
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

BAMBOO

Collection :

Grand Angle

Genre :

Drame

Guerre

Historique

Sortie :
ISBN : 9782818940167

Résumé de l'album Les Oubliés d'Orient

L'hiver 1918. Bouteloup est désespéré. Blessé au visage lors d'un assaut, c'est Emilie, la dessinatrice, une proche de Marie Curie, qui lui crée un masque de cire qui recouvre les blessures au visage de l'homme qu'elle aime. Alors que Bouteloup commence à prendre conscience des sentiments qu'il ressent à son sujet, un obus allemand tombe non loin, Emilie fait partie des victimes. Lui qui a vu mourir tant d'amis sur le front, qui a vu mourir Isabelle de Ferlon et son père, il n'en supporte pas plus. Le destin le rappelle sur le front.
Le lieutenant-colonel d'Avrainville lui propose de rejoindre la troupe du général Jouinot-Gambetta, en Orient, Bouteloup accepte, mais avec ses conditions. Il veut ses hommes et que l'Ambulance 13 se reforme...

 

Par Berthold, le 26/12/2016

Notre avis sur l'album Les Oubliés d'Orient

Patrice Ordas et Alain Mounier s'attaquent au quatrième cycle de L'Ambulance 13.

Depuis le début, cette série nous entraine sur les fronts de la Guerre de 14, mais du côté des infirmiers et des ambulances.
Nous avons fait connaissance avec le lieutenant Louis-Charles Bouteloup, médecin de l'Ambulance 13 et de ses hommes, nous avons suivi l'horreur des batailles et des intrigues menées dans les états-majors. Car Bouteloup ne se fait pas beaucoup d'amis chez les gradés. Et ce pauvre homme a vu partir de nombreux camarades, mais aussi ses deux amours.
Cette fois-ci, le scénariste l'envoye sur le front d'Orient, où il participe à la dernière charge de la cavalerie française à Uskub.
Petit à petit, Ordas nous fait suivre la progression de cette troupe qui fait face à des snipers et des échanges de tirs avec l'ennemi, jusqu'au moment où ils se retrouvent sur le front. Ordas nous montre aussi des hommes d'honneur, des hommes qui fraternisent un temps, alors qu'ils sont ennemis pourtant. Le calme avant la tempête.

Quand à Mounier, son dessin est toujours aussi réaliste et efficace. Il donne vie à ces soldats, à ses hommes avec une rare efficacité. Il nous fait passer des rues d'une ville comme Paris à ces paysages montagneux de contrées lointaines où nous suivons les tribulations de l'Ambulance 13.

Le début d'un nouveau cycle qui commence très fort et qui donne envie de savoir comment se terminera cette charge de la cavalerie française.

 

Par , le

Les albums de la série L' AMBULANCE 13